Quand la laïcité dévoile son vrai visage

   Le temps passe et la déchristianisation de nos sociétés suit une évolution linéaire bien que jalonnée d’étapes importantes. Aussi est-il nécessaire de pointer du doigt les causes premières de la dégradation de nos moeurs. Surtout lorsque cette cause revêt une apparence séduisante au point d’être perçue comme positive par l’opinion publique. Démasquer l’idéologie dominante laïque devient ainsi un devoir en cette sombre époque où Satan règne sans partage.

   La laïcité est, selon le discours officiel, le droit de pratiquer sa religion dans la sphère privée alors que d’après le Larousse, il s’agit du « caractère de ce qui est indépendant des institutions religieuses. » « Une organisation de la société fondée sur la séparation de l’Eglise et l’Etat, et qui exclut les Eglises de l’exercice de tout pouvoir politique ou administratif. » Cette simple définition permet quasiment de deviner l’opposition Eglise/contre-Eglise et la guerre occulte qui l’anime depuis des siècles.

   Un régime en a remplacé un autre, et ce bien avant 1905 avec la fameuse loi de séparation. Or, de ces régimes découlent une doctrine, une base fondatrice de notre société. De faux principes issus de la révolution de 1789 se sont ainsi substitués à ceux de l’ancien régime ; ce qui faisait dire au XIXème siècle à Monseigneur Freppel qu’« on ne se relève jamais de l’abandon des principes. » Sa maxime n’a jamais été autant d’actualité.

La laïcité est de nature satanique

   Il paraît aujourd’hui évident que, dès le début, la laïcité était amenée à devenir une religion à part entière. Car elle est assurément la religion maçonnique de l’anti-religion : la haine des religions. Cette foi négative dont parlaient si bien Emmanuel Malynski et Léon de Poncins.

   Notre président Nicolas Sarkozy a beau user de sophismes en parlant de « laïcité positive », sa véritable vocation est tout autre. Quant à Benoît XVI, il se dit « convaincu qu’une nouvelle réflexion sur le vrai sens de la laïcité est nécessaire », ajoutant qu’« il est fondamental d’insister sur la distinction entre le politique et le religieux afin de garantir la liberté religieuse des citoyens et la responsabilité de l’Etat envers eux. » Ces deux phrases du souverain pontife traduisent le total libéralisme doctrinal dans lequel l’Eglise conciliaire patauge depuis des décennies. Approuver  cette anti-religion institutionnelle place quiconque dans le camp de l’ennemi de la foi.

   L’Histoire démontre qu’au fil du temps, la franc-maçonnerie -aussi appelée « Synagogue de Satan »- s’est efforcée d’effacer le religieux et les religions de l’espace public. Ceci s’est établi par étapes dont les plus connues et décisives sont la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789 et la loi de 1905 de séparation de l’Eglise et l’Etat.

   La plus grande supercherie maçonnique fut de faire accepter comme progressiste cette séparation laïque alors qu’elle visait directement l’influence religieuse et donc morale de notre société. La perte des valeurs qui en découle ne souffre d’aucune contestation. Elle n’est en aucun cas due au hasard. Nous en subissons aujourd’hui encore les conséquences. Dissimulant sa véritable intention, cette laïcité a su porter le masque d’un principe divin, pour mieux concrètement combattre Dieu, tout en détruisant à petit feu l’Eglise catholique de l’intérieur ; le libéralisme moderniste ayant progressivement fait des ravages. Suivant ce raisonnement, étant parfaitement inscrite dans la Déclaration des Droits de l’Homme, cette laïcité des plus perverses est donc de nature satanique.

Apologie des valeurs inversées

   Depuis que la secte a la mainmise sur les institutions françaises, les reniements médiatiques et allégeances idéologiques abondent dans le sens du pouvoir. Chacun y va de sa petite allocution empreinte de soumission. C’est un fait : dans la France républicaine occupée, on ne transige pas avec la religion d’Etat ; mieux encore, on se met à genoux devant la sacro-sainte laïcité. Par ignorance, servitude, stratégie ou collaboration honteuse.

   A titre d’exemple assez révélateur, en avril 2011, Rachida Dati rappela qu’il était « interdit de violer la laïcité », incriminant au passage le Parti Socialiste d’avoir permis les prières de rues, pour conclure par l’éloge « des valeurs de notre pays. » Ok très bien, mais lesquelles ? Les valeurs républicaines évidemment. Or pour rappel, la République vit le jour suite à de multiples trahisons, mensonges, manipulations pour finir par un régicide. Elle fut en définitive le fruit d’un complot maçonnique comme le démontre -entre autres- mon dernier livre « Synthèse du mouvement révolutionnaire mondial ».

   L’électeur moyen n’en a peut-être pas conscience, mais faire l’éloge de la République revient au final à faire l’apologie des valeurs inversées. C’est ce que, toutes couleurs politiques confondues, nos élites font chaque jour dans les mass médias dans le plus pur esprit talmudo-maçonnique. Et cela ne choque quasiment personne à cause de l’ignorance générale et de l’absence de formation doctrinale.

   Ainsi, nombreux sont ceux qui tomberont dans le panneau de la prétendue Catholique Christine Boutin qui, du haut de son « Parti chrétien démocrate », demande la stricte application de la loi de 1905 tout en soutenant l’UMP de Nicolas Sarkozy ! Du bel ouvrage pour une Chrétienne !

La laïcité antireligieuse s’accentue

   Ainsi, de fil en aiguille, de débats télévisés en concertations occultes, nous sommes passés, selon l’idéologie dominante, de la pratique de la religion dans le domaine privé à l’anti-religiosité affirmée publiquement avec véhémence. Les propos militants de certains spécialistes en laïcité en attestent.

   Car pour attaquer de manière virulente les religions monothéistes, l’oligarchie sort toujours un idiot utile de son chapeau pour faire le boulot. Si Tariq Ramadan représente l’icône de l’islam maçonnisé de ce début de millénaire, la surmédiatisée Caroline Fourest est assurément l’activiste la plus dévouée de la cause laïque. Il s’agit ici, chacun l’aura compris, d’une laïcité « offensive » car dirigée contre la religion et non « positive » comme elle le prétend. Ses nombreuses diatribes sur le sujet en attestent.

   Selon Fourest, un Catholique est régulièrement un intégriste, un obscurantiste ou un fondamentaliste ou tout cela réuni ; hormis un Tarek Oubrou nous dit-elle, c’est-à-dire sauf s’il accepte que sa religion se modernise, se dilue, se renie ! Quant aux Traditionnalistes, ils sont tout simplement d’extrême-droite ! Un dénigrement totalement faux et à côté de la plaque, tout comme sa critique infondée de Benoît XVI qu’elle estime « particulièrement intransigeant » car « attaché à la tradition catholique. »

   Fourest stigmatise aussi volontiers l’école catholique au détriment de l’école publique. Cette chasseuse d’intégristes ne se rend même pas compte qu’elle en est une (d’intégriste), du fait de sa pathologique anti-religiosité appelant certaines interrogations : Quelle légitimité détient Caroline Fourest pour dire si une religion doit être réformée ou non ? De quel droit se permet-elle de donner des étiquettes dénigrant les croyants attachés à leur tradition religieuse ? Qui est-elle pour juger systématiquement les uns et les autres avec cette haine stigmatisante ? Réponse : Caroline Fourest n’est qu’un pion servile de l’Establishment ayant carte blanche pour tirer à boulets rouges sur le religieux et les religions. Rien de plus.

   Ce que nous ne dira jamais cette féministe des plus masculines, c’est que la laïcité est née de la Révolution dite « française » de 1789 dans une stratégie anticléricale, et ce afin d’amener progressivement les populations dans le naturalisme. Force est de reconnaître que cette stratégie s’est avérée payante sur la durée. Hélas…

   Si la législation vient appuyer cette fronde antireligieuse, la propagande médiatique la complète. Dès lors, chacun put constater cet article 1er stipulant que « nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage. » La loi date du 11 octobre 2010. Elle est depuis entrée en vigueur le 11 avril 2011.

   Le clin d’oeil maçonnique est ici frappant quand on sait la signification occulte du chiffre 11, à savoir la rébellion contre Dieu. La même rébellion qui avait contaminé Lucifer, le « Dieu » des hauts initiés de la secte maçonnique. Ce genre de considération paraîtra malheureusement lointain voire folklorique pour  le citoyen moyen attaché au matériel et dont le pouvoir d’achat est la préoccupation première. Mais cette clé de lecture est pourtant importante à intégrer.

   Toute musulmane arborant le voile dut se sentir visée à la lecture de cet article de loi dévoilant un peu plus le vrai visage de la laïcité. En effet, la mesure est de circonstance. Elle s’en prend à une religion en particulier, suivant l’évolution de la population française. Or pour rappel, ce sont les mêmes responsables de la politique immigrationniste en France qui s’attaquent aujourd’hui à la foi d’immigrés extra-européens… qu’ils se sont chargés de faire venir ! Pour abaisser le coût du travail, diviser pour mieux régner et finir de détruire l’identité française catholique.

   Il s’agit certes d’un autre sujet. On s’aperçoit toutefois que la laïcité est un outil redoutable à bien des égards, tant nos oligarques usent de cette vieille technique du pompier-pyromane pour mieux attaquer le religieux quel qu’il soit. Tel est et sera toujours le but inavoué de la Synagogue de Satan. Puisse le grand nombre prendre conscience de ses stratagèmes les plus pervers.

Johan Livernette le 11 avril 2012


19 responses to “Quand la laïcité dévoile son vrai visage

  • Christian

    Certes, il est bon de dénoncer cette attaque antichrétienne aux valeurs morales inversées. Néanmoins au regard de l’histoire de ces 19 derniers siècles il est assez aisé de constater que « l’Eglise » catholique a échoué dans sa mission d’éduquer les peuples dans l’amour de Dieu et du prochain. Tout ce qu’il lui arrive maintenant ne sont donc que les conséquences inévitables de son ingérence et de ses abus de pouvoir passés. Au bout d’une longue maturation, macération et déliquescence morale et spiriuelle, il n’est pas étonnant qu’elle s’est fait des ennemis coriaces, et finalement on peut dire que si aujourd’hui le christianisme et Dieu sont bafoués de nos jours c’est en grande partie « grâce » à elle. Il est intéressant de savoir que dans la bible, le livre de l’apocalypse, Dieu lui prépare une amère punition: sa destruction soudaine et définitive car faisant partie intégrante du système satanique en ayant égarée les peuples. Ce jugement sans appel sera étendu à toute les religions monothéiste sensée représenter Dieu sur terre.

  • jedidi

    Bonsoir,
    Je voudrais dire une chose, la situation est beaucoup plus grave que le Christianisme ou Dieu bafoué, il s’agit là de faire sortir de la conscience humaine le Divin, ne plus croire en rien, ne plus lever la tête au ciel et c’est véritablement une offensive que mène cette laïcité à l’encontre de la croyance. Ne focalisons pas les discutions sur l’ingérence et les abus car une religion institutionnalisé, organisé apportant son cortège de rituels est nécessaire aux hommes (lire Joseph Demaistre). Les faits son là, cette démocratie qui n’a rien à voir avec la démocratie grec, n’a entraîné qu’immoralité, perversité, perte des valeurs, démesure, c’est enlever notre part de sacré au nom du tout profane. Et pour vous rejoindre Dieu en a marre de nous et nous allons payer notre arrogance sur terre. La vérité ce suffit à elle même et si elle doit ce manifester en nous ce n’est pas cette sacro-laicité ou ces droits de l’homme qui l’empêcherons de s’emenciper.

  • gomez

    Il est dit que l’antéchrist viendra de France , Puis finalement seul Jésus Christ pourra sauver les hommes pour la deuxième Foi .

  • Islam&Info

    Bonjour Johan Livernette,

    Très bon texte que nous ne manquerons pas de publier.

    Les derniers résistants à ce monde décadent sont attaqués jusqu’à chez eux. Je parle bien sûrdes religieux qui refusent la modernisation et la modification de leur religion. Les orthodoxes, traditionalistes etc.

    Je vous félicite pour cette synthèse et le petit clin d’oeil aux soeurs en niqab qui sont l’anti système dans son excellence.

    Au plaisir de se rencontrer,

    Bien à vous,

    Sami d’I&I

  • Peter Moore

    Le jour où nous verrons la laïcité institutionaliser la pédophilie et la guerre comme l’église l’a si bien fait, on n’aura d’autres choix que de conclure qu’elle est négative au moins dans son interprétation ou dans son application.

    Pour l’instant, il faut avoir la pensé-critique de reconnaitre que si une religion permet une interprétation et application aussi déconnectées de la spiritualité que l’église catholique, elle ne doit pas être bonne. Une bonne philosophie comme le Bouddhisme est si claire et profondément bénéfique que faire la guerre et/ou le viol d’enfants en son nom n’est littéralement jamais survenu. Signe incontestable que l’un mène à Dieu et l’autre à Satan, indépendamment du contenu du message.

    En attendant, il faut reconnaitre que Satan prend plusieurs formes dont les plus déceptives. Et vous? Êtes-vous victimes de déception de Satan?

  • Ben

    Bonjour,

    Je suis musulman et je partage sans réserve le point de vue de l’auteur. La laïcité est une religion, la pire de toutes les religions, une religion satanique. A ceux qui ne croient ni en Dieu ni en l’existence de Satan et de ses adjoints, je rappelerais que le coup de maître du diable et de nous faire croire qu’il n’existe pas.

    Mes pensées amicales à mes frères Chrétiens sincères dans leur endurance.

  • Pat

    J’adhere a l’analyse de christian concernant l’interpretation biblique de l’apocalypse et la designation de l’eglise apostate. En revanche je ne crois pas que toutes les religions monotheistes
    censées representer Dieu sur Terre seront condamnées par Dieu, car il est ecrit dans l’apocalypse, que Dieu prepare un peuple au milieu duquel il regnera (le peuple du reste, « qui garde les commandements de Dieu et la Foi de Jesus » – peu d’eglises sont dans ce credo, mais en cherchant vous en trouverez, car cet eglise ou peuple existe deja).
    Il est evident que la laicité cherche a eradiquer la religion et la morale chretienne, je precise religion chretienne et non pas religion catholique (qui n’existe pas), en effet l’eglise catholique ne represente pas a elle seule la chretienté, comme beaucoup voudraient l’imprimer dans
    les esprits. Faut-il pour autant donner tout pouvoir a une eglise, pour lutter contre cette laicité ? On voudrait reinstaller l’inquisition qui sévit au moyen age, que la laicité ne pourrait mieux tomber comme ennemi legitimant la secularisation d’une eglise. Ainsi qu’un terrorisme fait les choux gras d’un systeme en deliquescence…
    Revenir a l’union de l’eglise et de l’etat comme proné dans l’article ci-dessus, est le meilleur moyen (extreme) de rendre a l’eglise catholique le pouvoir seculier qu’elle avait au moyen age qui lui permettait de persecuter et massacrer (legalement) les autres religions en marge, sous pretexte de son infaillibilité auto-declarée et d’accusation d’apostasie.
    La politique et la religion doivent imperativemet etre séparées. Christ n’a jamais fait de politique. Il etait bien au-dessus ces manoeuvres bassement humaines comme doit l’etre son Eglise.

  • Christian

    Les gens qui prétendent comme toi que le peuple de Dieu est entièrement représenté dans une « religion-particulière-en cherchant-bien » sont sectaires. Dieu est représenté par sa parole. Le salut est individuel et le peuple de Dieu sont des chrétiens qui sont revenus à la bible sans passer par les religions qui sont clairement condamnées ou en sont sortis. Si tu n’es pas d’accord avec ça alors c’est aller au-delà de ce qui est écrit. Ces chrétiens quittant leurs églises respectives seront de plus en plus nombreux car l’esprit saint agit dans ce sens. Il ne faut pas suivre des hommes mais christ seul. Cela n’empêche pas de se retrouver entre chrétiens pour s’encourager dans l’œuvre d’évangélisation et l’édification mais cela ne doit pas constituer une structure hiérarchisante car la seule hiérarchie selon la bible c’est les croyants (tous au même niveau), le christ et Dieu. Au 1er siècle et au tout début du 2ième les chrétiens étaient réunis en petits groupes restreints informels (avec l’esprit saint supervisant le groupe). Ceux qui essaient de copier la structure organisationnelle du temps des apôtres sont des imposteurs et tombent dans le même péché d’orgueil que l’institution de la papauté (comme le collège central chez la watchtower). Cette structure apostolique n’était qu’une exception historique car ils étaient témoins oculaires du christ. Mais cela ne marche plus comme ça maintenant, car Dieu donne son esprit saint à quiconque le lui demande.

  • Pat

    « Les gens qui prétendent comme toi que le peuple de Dieu est entièrement représenté dans une “religion-particulière-en cherchant-bien” sont sectaires. » : je te renvoie a jacques 4.12.

    .Attention, tu interpretes mal mes propos, a aucun moment je n’ai
    avancé que le peuple de Dieu est representé dans une « religion »
    particulière, mais dans une « eglise » particulière, selon la definition grecque du terme « ecclesia » qui signifie « assemblée de gens ».
    Il s’agit de l’eglise de laodicée dont les membres sont decrits dans apocalypse 14.12. Si tu es versé dans la Bible et que tu laisses agir l’Esprit, tu ne devrais pas avoir de mal a comprendre.
    Sachant que le salut de Dieu est universel en meme temps qu’individuel, il ne peut y avoir aucun elitisme, et les « appelés » seront, selon la Bible, originaires de toutes nations et de toutes religions. Neanmoins cette appartenance à Dieu dependra des critères d’obeissance a sa Parole, de la reconnaissance de Christ comme fils de Dieu, et de l’acceptation de l’action en chacun de l’Esprit Saint.
    Tu sembles avoir un probleme à integrer une eglise en tant que structure. C’est un comportement frequent de nos jours, qui est toujours du a des conflits d’egos se presentant sous les traits de conflits inter-generationnels et/ou doctrinaux au sein des eglises, et ceci toutes denominations confondues. Il est en effet plus facile de « fuir » une eglise ou nos propres desirs doivent etre reprimés, ou nous avons l’occasion de « mourir a nous meme » pour etre a l’image de Christ, et, sous l’action de l’Esprit Saint, de pratiquer « l’agapé « plutot que d’affronter nos propres demons. Paul et Jean n’ont cessé de precher l’amour et l’unité des chretiens. C’est parceque vous vous aimez qu’on vous reconnaitra ». Et cet amour ne peut être cultivé et se developper que dans une proximité et une intimité edifiantes que propose, seule, une eglise structurée conformement aux ecritures, contrairement à ce que tu avances, et non en pratiquant le « chacun-chez-soi » et le « on-se-voit de-temps-en-temps » pour evangeliser. Ce qui est bien arrangeant pour eviter les contrariétés. Mais le but n’est pas de les eviter mais de les affronter avec l’esprit, qui aplanit tout. Ce n’est donc pas la peine de chercher des données historiques sur ce que faisaient ou pas les premiers chretiens : la Bible explique clairement tout ça, donc pas d’interpretations frauduleuses et arrangeantes pour justifier des théories personnelles et autres accusations de peché d’orgueil…

    Je te dis ça en ayant moi meme des problemes a reintegrer l’eglise. Mais les ecritures parlent d’elles meme et montrent que nos difficultés ne doivent pas nous empecher de rester honnêtes et de reconnaitre nos torts sinon c’est le peche contre l’esprit saint et celui-la ne sera pas pardonné..
    –  » N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour. » Heb 10.25

    Voici quelques versets qui presentent le bien fondé d’une eglise structurée.
    -1 cor12.28 – tim 7.17 -1cor 16.19 – 1cor11.22 – ac 11.25 –

    Amitiés.

  • Michele

    Je suis pour les valeurs nobles et pourtant, je n’ai pas besoin de religion. La religion emprisonne l’individu et empêche son esprit à grandir Regardez autour de vous, tant de religions et tant de souffrance. Les religions n’ont jamais joué un rôle de bonté, leurs paroles et leurs actes sont à l’opposé.
    Ecoutez ces videos, vous comprendrez. Vouloir comprendre est dejà un pas vers l’ouverture d’esprit.

  • Christian

    Non je n’interprète pas de travers car tu confonds peuple de Dieu avec Eglise et avec religion chrétienne. « Religion chrétienne » est une oxymore, le christianisme n’est pas défini dans la bible selon le concept de religion et elle ne la désigne pas comme tel mais comme un croyance, cela change le paradygme de la compréhension de la Vérité selon les écritures et donc oui c’est être sectaire de prétendre le contraire car c’est diviser l’église et disperser le troupeau. Je n’ai pas de problème à intégrer une « église » (selon toi… en fait une « religion » selon moi), j’ai juste la bible qui me l’interdit. Le « comportement fréquent de nos jours » c’est que les gens quittent leurs religions parce qu’ils veulent quitter Dieu, moi c’est pour ne pas lui déplaire. Cela n’empêche ni de se voir ni de prêcher ni moins souvent que dans une structure d’hommes. La bible encourage effectivement le rassemblement pour s’édifier les uns les autres et à partir de là il y a forcément nécessité d’un minimum d’organisation mais cela (comme le décrit la bible) mais structurer dans le sens de hiérarchiser est non conforme à la bible, d’ailleurs le mot « assemblé de gens » emporte une conotation de gens réunis côte à côte sans hiérarchie. les groupes identitaires telles que les religions sont des barrières empêchant de reconnaître l’ensemble des chrétiens comme procédant d’une seule et même foi et et nous positionnent sur nos différences plutôt que sur ce qui nous « rassemble » (d’où « assemblée » de gens). Le christianisme. Si si, l’histoire nous aide à mieux comprendre la bible (et le modèle chrétien du 1er siècle) tout comme la science et je t’encourage à en faire de même. Il n’y a pas d’interprétation frauduleuse dans ma bouche et ce n’est pas un artifice intellectuel pour se cacher de je ne sait quel problème d’égo que d’avoir des connaissances complémentaires à la bible, n’est-ce pas ? D’autre part le fait de se réinir entre chrétiens est une nécessité et un conseil important de la part de Dieu mais ce n’est ni une obligation et encore moins un péché contre l’esprit saint. Tu devrais un peu plus passer de temps à t’inprégner de la pensée de Dieu en étudiant mieux la bible à titre personnel et augmenter ta culture générale (histoire, science) et en passer un peu moins à suivre des hommes et des commandements d’hommes en te convaincant que ce qu’ils disent est parole d’évangile. Et pour cela l’esprit saint t’y aidera sois-en sûr. Sinon je suis d’accord avec tout ce que tu dis. Et aussi je n’ai pas envie de monopoliser le site donc je ne te répondrai plus. Bon courage, bonne continuation et que Dieu et Son Fils te soutienne et te fortifie dans ta foi.

  • souccar

    FIN IMMINENTE DE LA RIPOUBLIK EN FRANCE
    ET AVENEMENT MESSIANIQUE UNIVERSEL.
    Cette information concerne PLUSIEURS MILLIARDS DE CROYANTS-en colère-qui vont bientot,TRES BIENTOT,EXIGER DE COMPTES AUX ORDURES PUTRIDES QUI ONT GRAVEMENT OFFENSE LE MESSIE EN FRANCE. (SARKOZY ET SA CLIQUE)
    Plus d’informations sur ces sites:
    http://veritablenouvelordre.forum-phpbb.ca
    http://perso.nnx.com/ianaywon
    et
    http://avenementmessianique2012.wordpress.com

  • Christian

    J’oubliais un point chère Pat,
    Si ta religion est l’église de Laodicée de Apocalypse 3v14 (dommage pour toi vu sa description, mais je suppose que c’est dû à une simple confusion de ta part par manque de connaissances bibliques à force d’anonner des paroles d’hommes) alors que représente celle de Smyrne ? Et ceux d’Apocalypse 2v17 de la congrégation de Pergame ? Et ceux de Thyatire qui ne commettent pas d’adultère avec la femme Jézabel (versets 20 à 23) ? Et que démontre le verset 23 ? Jésus n’est-il pas le maître de toutes ces églises et ne récompense-t-il pas ceux de leurs membres selon leur actions (versets 24 à 26) ? Et qui sont ceux du chap 3v4,5 de la congrégation de Sardes ? Et que représente celle de philadelphie ? Et ceux du verset 19 de Laodicée ?
    En fait je n’attends pas de réponse correcte de ta part car dans ton paradigme il est impossible d’avoir une réponse cohérente alors que dans le mien la question ne se pose même pas et selon ce que je t’ai dit cela deviens évident.
    Bonne continuation.

  • Pat

    Dommage que tu partes aussi subitement, enfin j’ecris quand meme un dernier truc au cas ou par curiosité tu reviendrais voir :

    j’avais 2 ou 3 précisions a te demander : Tes concepts de « religion » et d' »eglise » me semblent assez flous ainsi que tes notions de « hierarchie » et d' »organisation », de meme je ne comprends pas la nuance que tu fais entre « religion » et « croyance », puisque la religion vient de « religare » qui veut dire « relier » (relier a Dieu par la croyance et la foi en lui). Bref j’appelle cela jouer sur la forme , ç’est faussement intellectualiser le sujet et ça embrouille le debat.
    Je ne savais pas que la Bible t’interdisait d’integrer une église s’efforçant d’appartenir a une religion qui obeit à Dieu ! et tu quittes donc la religion-eglise que la Bible propose pour ne pas deplaire a Dieu…ouf…ça se complique. La religion chretienne serait donc selon toi une barrière empechant les chretiens de proceder d’une meme Foi en nous positionnant sur nos differences plutot que sur nos points communs ? Etrange, se positionner sur les points communs (meme s’ils ont apostats ?) c’est la definition de l’oecumenisme…donc d’une religion mondiale.
    D’autre part j’aimerais bien que tu me demontres où « j’annone des paroles d’homme » !

    Pour finir, je precise pour toi, que lorsque Jean parle de l’eglise de Laodicée, il s’agit de la dernière eglise avant la fin (celle d’aujourd’hui : les chetiens qui obeissent aux commandements de Dieu et qui a la Foi de jesus – apo 14.12), car toutes les eglises citées representent une seule eglise a travers le temps. C’est l’eglise qui est censée beneficier de toutes les lumières que Dieu veut donner a son peuple pour son salut avant son retour. Mais il lui reproche de se considerer comme etant « riche et ne manquant de rien » alors qu' »elle est nue aveugle et pauvre… » Le but n’est pas de critiquer cette eglise mais Dieu desire la redresser. Lorsque je dis la redresser il s’agit en fait de nous redresser, nous tous, chretiens, qui nous considerons comme etant cultivés, plein de foi, saints, donneurs de leçons, prets a toute bonne oeuvre, bref, prets a evangeliser avec une poutre dans l’oeil. Il nous invite au repentir individuel et collectif.

    … »tu devrais augmenter ta culture générale (histoire, science) et en passer un peu moins à suivre des hommes et des commandements d’hommes en te convaincant que ce qu’ils disent est parole d’évangile. »… euh ta culture generale là, histoire et science, c’est pas écrit par des hommes ? aaaah ! Christian, terre de contraste !!!!

    j’adooore ton final debout en smoking devant le micro : « En fait je n’attends pas de réponse correcte de ta part car dans ton paradigme il est impossible d’avoir une réponse cohérente alors que dans le mien la question ne se pose même pas et selon ce que je t’ai dit cela deviens évident. Bonne continuation. »
    Scuse moi mais pas bien compris ton paradigme…
    je n’ai qu’un mot a dire : « en dehors de Christian point de salut »

    Bonne route, ami, et Que le Seigneur t’éclaire.

    PS : ..Et puis citer les versets sans les chapitres ça aide pas…

  • Stef

    Faisons simple… voulez-vous?

    Jésus avait réalisé, puis dénoncé, que nous étions des esclaves. Et qu’  »ILS » étaients des Rois, puis aujourd’hui des banquiers, des familles ultrariches, l’  »Élite »..

    Jésus a voulu nous montrer qu’il vaut mieux plutôt mourrir que de vivre comme des lâches. Car si nous n’avions pas peur de la mort, nous serions libres, car nos maîtres n’auraient plus de pouvoir sur nous.

    C’est pourquoi  »ILS » l’ont tué.
    C’est pourquoi, par cet acte, ils ont validé la vérité exprimée et incarnée par Jésus.
    Et c’est pourquoi  »ILS » cherchent à éffacer la religion chrétienne, dont le message, lorsqu’il n’est pas galvaudé, est simple comme un ciel sans nuages.

    Salutations.

  • Alsiclani

    En ce qui concerne les méfaits du bouddhisme, jetez un œil en Birmanie.

  • biscarat

    J’aime ce site.

  • tristancollet@free.fr

    merci😉

  • Valverde J

    Bonjour,

    L’époque actuelle, cherchant à s’affranchir du moralisme dogmatique des siècles passés est, par ambivalence, dominée par des conventions banalisante.

    Par dogmatisme j’entends une proposition qu’il est demandée d’admettre sans discussion ni preuve. La dogmatisation (par exemple du mythe chrétien) apparaît comme une nécessité historique, une tentative moralisante d’endiguer l’amoralisme destructeur produit par la croyance à la lettre qui s’impose lorsque l’esprit véridique et vivifiant du mythe est perdu.

    Les conventions se définissent par les valorisations que l’on s’approprie par conformisme pour éviter l’effort de penser par soi-même d’une part, et dans l’espoir d’obtenir l’estime d’un groupe social d’autre part.

    La banalisation quant à elle est la tentative de justifier la réalisation exclusive des jouissances matérielles, sexuelles et/ou de l’euphorie de supériorité (le pouvoir). On en distingue la forme plate, la plus répandue (celle du commun des citoyens), et les formes dionysiaques et titanesques, insatiables, respectivement de la sensualité et de la domination sociale (hommes politiques, élite…).

    Pour ceux qui désireraient approfondir cette approche je recommande la lecture de l’œuvre de Paul Diel (Bibliothèque Payot).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :