La démocratie contre les intérêts du peuple

  L’autorité spirituelle étant supérieure au pouvoir temporel, de même que la politique n’est que l’application de principes et d’idées religieuses, la bataille préliminaire à mener réside dans le combat entre ces mêmes idées définissant certains clivages et révélant des conceptions du monde opposées : Dieu/Lucifer, Eglise/contre-Eglise, Monarchie/République, Révolution/contre-Révolution etc… La première chose à faire revient à démystifier les fondements et principes de la « Synagogue de Satan » -selon la célèbre expression de l’Apocalypse de Jean-, puisqu’ il nous faut d’abord bien connaître l’ennemi pour ensuite le démasquer. Parmi les faux principes de l’idéologie maçonnique se niche ce système basé sur la volonté de l’homme appelé « démocratie ».

  Si la République est le régime politique durable permettant à la secte maçonnique de dominer les nations, la démocratie est son associé. Les deux vont de pair et sont pour ainsi dire devenues consubstantielles. Pire encore, alors que la République est la façade visible de la judéo-maçonnerie, la démocratie est son instrument de domination. Pour régner et nous diviser. Par le vote et les partis. Elle n’est donc pas la solution mais un des principaux problèmes contrairement à ce que croit la majorité silencieuse asservie.

  Car la démocratie, quelque soit sa forme (il n’y a pas de bonne ou de mauvaise démocratie), conduit irrémédiablement à la ploutocratie via la propagande étatique et la fabrication du consentement. Les masses sont dès lors manipulées et conditionnées  comme l’expliquait Edward Bernays avec justesse : « La manipulation consciente, intelligente, des opinions et des habitudes organisées des masses joue un rôle important dans une société démocratique. Ceux qui manipulent ce mécanisme social imperceptible forment un gouvernement invisible qui dirige véritablement le pays. […] Et si, selon la formule consacrée, tel candidat à la présidentielle a été désigné pour répondre à une immense attente populaire, nul n’ignore qu’en réalité son nom a été choisi par une dizaine de messieurs réunis en petit comité. » Ce sont des puissances d’argent qui tiennent les mass médias, imposent la couleur de l’information pour finalement fabriquer l’opinion, la façon de penser, de voter, de consommer etc… Partant de ce simple constat, démocratie = ploutocratie = règne de Mammon et plus concrètement : totalitarisme du cartel bancaire.

  Cette démocratie, marchepied de la ploutocratie, conduit de facto au culte de Mammon. Ainsi, l’électeur moyen sera régulièrement trahi par l’homme politique qu’il a élu. Car on ne crache pas sur la main qui nous donne à manger. Nos dirigeants politiques étant désormais aux ordres des banques, ils ne peuvent faire à la fois les intérêts du Capital et du Travail. Et dans le cas de la République judéo-maçonnique, ils ne doivent point déroger aux plans de la Synagogue de Satan. L’Histoire a prouvé à maintes reprises qu’on ne s’oppose pas de manière frontale à la marche avant des cartels (Mossadegh, Torrijos, Lumumba, Sankara, Kadhafi…) et, par extension, à l’avancée du Nouvel Ordre Mondial. Alors les marionnettes de la politique -assujetties aux banksters de la Fed- se plient aux exigences de leurs mentors suivant la devise « ordo ab chaos ».

  D’après « Le Larousse », la démocratie est un « système politique, une forme de gouvernement dans lequel la souveraineté émane du peuple. » Son étymologie grecque « demos » (peuple) « kratos » (pouvoir) confirme qu’il est bien question du pouvoir du peuple, lequel s’avère être celui du nombre [1]. Nous pourrions donc croire que le peuple est décideur. Sauf que lorsqu’un gouvernement le consulte en appelant au référendum comme ce fut le cas en 2005 lors de la Constitution Européenne rejetée à 55% par l’électorat français, nos oligarques firent passer en douce le Traité de Lisbonne, histoire de nous signifier une énième fois comment il fallait voter… Il y a près d’un siècle, le journaliste Louis Latzarus déclarait : « En démocratie, la politique est l’art de faire croire au peuple qu’il gouverne. » Depuis, tous systèmes politiques confondus et à quelques rares exceptions près, les faits ne cessent de lui donner raison.

  Les gouvernements étant sommés d’appliquer les directives de l’Union Européenne, ce sont des membres non élus, des technocrates cooptés par des forces occultes (exemple : Van Rompuy testé par le Bilderberg) qui dirigent indirectement les destinées de notre pays. Et l’on pourrait remonter encore plus haut dans la hiérarchie mondialiste tant ces hauts fonctionnaires ne sont que les hommes de paille interchangeables de l’oligarchie financière khazar.

  Rappelons aussi que le règne de Satan sur Terre s’appuie sur l’Homme ; comprendre « la volonté de l’homme se substituant à celle de Dieu ». Il s’agit donc de la démocratie telle qu’on la connaît à notre époque. Celle-ci se base sur la déclaration des Droits de l’Homme du 26 août 1789. Or les Droits de l’Homme, pur produit du catéchisme maçonnique des Lumières, sont la négation des droits divins. Ils s’opposent donc à la volonté de Dieu qui, elle seule, doit primer en vue d’un retour à la stabilité de notre société. Mais ici, nous sommes dans celle de l’homme se croyant l’égal ou le supérieur au Très-Haut. Il s’agit donc encore de ce terrible défaut d’orgueil ayant contaminé l’ange déchu et qui est généralement à l’origine de la plupart de nos maux. Vanité des vanités, tout est vanité…

  Autre point important : un peuple ne se gouverne pas lui-même. Il ne se gouvernera jamais de manière autonome. La pyramide mondialiste nous rappelle que nombreux sont les gouvernés et très peu les gouvernants, qu’une élite détiendra toujours le pouvoir temporel, mais qu’elle sera toujours soumise à une autorité spirituelle supérieure. Inversez cette pyramide et cela produira l’effet d’un sablier.

  L’auto-gouvernement du peuple est un mythe sorti occasionnellement par certains sophistes à des fins commerciales. Cela ne mange pas de pain et prend le plus grand nombre dans le sens du poil. Les démagogues auront beau faire l’éloge de la démocratie, ils ne pourront avoir raison de l’amusant Roger Dommergue Polacco de Menasce qui affirmait : « Les gens sont zombifiés. Ils mourront en criant : Vive la démocratie ! Il n’y a pas d’espoir. » Pas d’espoir venant de l’humain en l’occurrence. Car l’espoir ne peut venir que d’ailleurs ; de ce qui dépasse le commun des mortels. Dès lors, si le vote est perçu comme un outil de résistance par certains, il est pour nos élites un instrument de domination. Parmi ceux qui l’ont compris, beaucoup basculeront dans le désespoir pendant que d’autres s’en remettront à la prière.

  Cet auto-gouvernement est à l’évidence chimérique. Jean-Jacques Rousseau disait d’ailleurs : « S’il existait un peuple de Dieux, il se gouvernerait démocratiquement. » Or la créature n’est point le Créateur. Et c’est encore le péché d’orgueil qui fit que l’humain voulut, suite à l’ignoble complot de 1789, s’accorder d’innombrables droits -la liberté en guise de paravent- tout en délaissant ses devoirs. C’est précisément l’inverse qu’il aurait fallu. Par simple humilité et pur esprit de chrétienté.

  1789 avait vu le peuple s’inviter à se libérer des commandements divins. La secte maçonnique avait travaillé sur de longues années à cet accomplissement dont  nous subissons aujourd’hui encore les conséquences. Quatre ans plus loin avec l’épilogue du régicide de Louis XVI, on vit le résultat de cette « libération ». Plus tard encore, suite à la guerre civile espagnole de 1936 appuyée par le Komintern soviétique, le Pape Pie XI écrira avec justesse dans son encyclique « Divini Redemptoris » : « Lorsque du cœur des hommes l’idée même de Dieu s’efface, leurs passions débridées les poussent à la barbarie la plus sauvage. » L’Histoire, la véritable, officieuse et honteuse, n’a cessé de confirmer cet implacable constat. Le comble étant de voir toutes ces guerres et révolutions éclater un peu partout dans le monde sous l’étendard prétendument élogieux de la « démocratie ».

  L’homme est un loup pour l’homme dans nos sociétés modernes démocratiques. La volonté humaine ne peut donc se permettre de se couper de celle de Dieu. Car l’essence même d’une société est toujours religieuse et la religion d’Etat se substituant à la religion de l’Ancien Régime n’est autre que la laïcité. Le Juif franc-maçon Vincent Peillon l’avoua récemment : « Dans le second Empire, ça germait dans les milieux républicains, beaucoup dans les milieux francs-maçons ; il s’est constitué une alliance religieuse universelle dans laquelle on retrouvait à la fois des Catholiques libéraux, des Protestants libéraux, des Juifs libéraux puisque toutes les dogmatismes sont en crise, mais en même temps des athées, des matérialistes etc… portant un projet de religion universelle, de religion éclairée. Et donc ceux qui vont construire l’école de la République, y jouer un rôle déterminant, c’est le cas de Ferdinand Buisson, sont des gens qui sont venus à la République d’abord en étant des croyants et deuxièmement avec un projet spirituel, c’est-à-dire que la République pour s’établir a besoin de former sa propre religion qu’ils vont appeler d’ailleurs et c’est un paradoxe incroyable : la laïcité. » Un aveu lourd de signification qui devrait interpeller le plus grand nombre, troublera les indécis comme les athées convaincus et confortera les Chrétiens dans leur combat éternel contre la judéo-maçonnerie, ce gouvernement invisible dont les ravages spirituels ne sont plus à démontrer.

 Johan Livernette le 5 août 2012

[1] Lire aussi sur le même sujet : « La démocratie contre le peuple » de Philippe Ploncard d’Assac


16 responses to “La démocratie contre les intérêts du peuple

  • alex

    Merci pour votre article Mr Livernette.

  • catena

    bonjour.
    excellent article ,bon travail…
    dans cette societe ,il faut tout lire avec un miroir,le mal est le bien ,le laid est le beau etc…..

  • fred

    Salut Johan,
    Un très bon article, comme d’habitude. Aussi, j’ai cette question pour toi : Quand tu dis « Or les Droits de l’Homme, pur produit du catéchisme maçonnique des Lumières, sont la négation des droits divins. Ils s’opposent donc à la volonté de Dieu qui, elle seule, doit primer en vue d’un retour à la stabilité de notre société. » Quant au « retour à la stabilité »… Est-ce que tu penses que le retour se fera pas à pas, par la remonté progressive de la chrétienté dans ce monde fatigué et quasi mort, ou est-ce que tu penses à l’après Armageddon, quand l’intervention divine aura eu lieu, et que le royaume du Christ sera enfin ? Car à mon avis la première option serait trop proche du mythe de Sisyphe… la seconde serait juste Biblique.
    Bien à toi
    fred

  • Johan Livernette

    Bonne question Fred. D’après les écrits bibliques, ça ne se fera pas progressivement mais suite à une intervention divine.
    Le règne social de Jésus-Christ est à espérer, c’est certain. Mais en toute honnêteté, je n’ai pas de certitudes sur l’après-Antéchrist ni sur la forme précise de cette fameuse intervention divine.

  • fred

    J’ai envoyé un expert des écrits te répondre là dessus. Tu le connais bien sûr😉 Quant à moi je te dis que c’est bien sûr écrit dans Notre Livre, parce qu’il faut encore et encore le décortiquer. Je t’en avais déjà un peu parlé verbalement… mais je laisse « l’expert » qui arrive ci-dessous, le faire mieux que moi.
    à bientôt!

  • Christian

    Salut Johan, ce n’est que moi !😉
    Très bon article et je vois que tu vois les choses de plus en plus selon le point de vue de Dieu sur notre monde (qu’on trouve dans la bible et pas autre part, bien-sûr). Ben je n’ai pas grand chose à dire sauf qu’il paraît, d’après l’historienne Marion Sigaud (de chez E&R), que les droits de l’homme et la devise « Liberté, Egalité, Fraternité » vient de l’église catholique et que la franc maçonnerie ne les aurait que détournés pour son propre compte (comme la laïcité qui elle date d’au moins 1900 ans). Est-ce que je me trompe ?
    Sinon j’ajouterai également que le règne du Christ sera bien plus que social: religieux, économique, politique, etc. ça sera un changement de paradigme total entre notre système et celui à venir, bref le jour et la nuit.
    Sinon le fait que tu n’aies pas de certitude sur la forme précise de l’intervention divine montre qu’il faudrait vraiment commencer à considérer ce que dit la bible avant tout car si tu parles de christianisme je pense que mettre la bible à la première place serait plus pertinent. Évidement cela implique impérativement de savoir ce qu’il y a dedans au moins en gros. Et donc en ce qui concerne la forme précise de l’intervention divine, les choses sont très claires. Si un jour ça t’intéresse un peu je me ferai un honneur de répondre à tes questions avec les versets qui correspondent.
    Voilà Fred, petit saligot, c’est ça que tu voulais que je dise ? Sinon tu peux toi aussi éventuellement dire certaines choses. Je pense que tu en es capable, non ?😉
    A très bientôt et au plaisir de te lire cher Johan.

  • Johan Livernette

    Le slogan « Liberté-Egalité-Fraternité » vient du franc-maçon La Fayette. Il faut d’ailleurs le lire à l’envers. Je renvoie à la page 14 de « Synthèse du mouvement révolutionnaire mondial ». Tout y est expliqué.

    Quant à Marion Sigaut, elle a avoué qu’elle ignorait tout de la question maçonnique, ce qui est problématique puisque notre système est judéo-maçonnique. Je compte en discuter avec elle prochainement.

    La référence sur tous ces sujets est Mgr Delassus que je vends par ailleurs dans la Librairie.

    Concernant l’après-Antéchrist, je ne l’ai pas étudié en profondeur. C’est la raison pour laquelle je n’ai pas de certitudes sur le sujet. De plus, je n’ai pas la prétention d’être un exégète de la Bible.

    Bonne soirée.
    Johan

  • Alexandre

    Bonjour Johan,
    Je trouve ton approche de la démocratie très juste, et tes lectures sur le sujet, pertinentes. Par contre, je me dois de te dire par une franchise toute bienveillante, que les théories de tes amis et les tiennes, qui semblent vous passionner, c’est, en ce qui me concerne, de la merde en plaques tectoniques… Tu as l’air intelligent et je m’étonne toujours de trouver de ci de là des spécimens aussi complexes : comment combiner en une seule personne autant d’intelligence et de connerie sans que les deux finissent par se mêler et faire quelque chose d’équilibré, comment une base et un acide peuvent-ils ne pas se compenser? C’est pour moi un mystère. Tu parles sans cesse de la Bible en oubliant qu’elle a été écrite, relue, corrigée au fil des ans par des gens qui s’en sont toujours servi comme instrument de pouvoir temporel, puisque tu t’y intéresses, à ce pouvoir… Et avec ce Dieu omniscient que tu brandis au-dessus de ta tête comme une formule mathématique qui décrit le fonctionnement de l’univers (qu’est-ce que tu sais toi vraiment de tout ça??), tu en oublies que ces représentants du système judéo-maçonnique que tu fustiges sans cesse (à ce niveau mon ami c’est de l’amour, tu devrais les contacter et prendre une carte ou quelque chose, je pense que ça te ferait du bien, après tout le renard dénigre la grappe de raisin principalement parce qu’elle est trop haute pour lui…), plus tu décris leur fonctionnement, plus tu t’acharnes à prouver qu’ils sont mauvais, plus tu renforces leur pouvoir. Je me dois de te dire que tes théories, ce n’est que du vieux pot-au-feu froid sauté à l’ail avec un oignon, du réchauffé pas mauvais, mais pas un truc qui révolutionnera le monde. « L’intervention Divine »… « l’Armagedon »… mais sans déconner, faut atteindre le 21e siècle pour encore entendre ces conneries qui disent que quelque chose se passera par l’intervention du « grand homme en blanc là haut dans le ciel, qui sait tout, qui voit tout (même que t’as mis ta main dans ton slip) » ?? Quand va-t-on comprendre que rien ne se passe sur terre qui touche les hommes qui ne soit une volonté des hommes? Les cataclismes c’est ça? Lis ce que la Physique Quantique dit de la réalité, et tu verras que meme eux peuvent avoir une origine émanant de la volonté humaine, et que la notion de « dieu » est en réalité une notion intérieure à l’humain, dieu est l’humain par la parole et sa création. Dieu c’est l’humain, le maçons avaient raison, après, qu’ils aient été des connards, c’est une autre histoire, ils n’avaient pas le recul… Maintenant, à mon avis, tu devrais essayer, si tu veux changer le monde, de faire quelque chose de concret, de réél, quelque chose d’unanimement bien, bien pour toi, pour les autres, pour les Juifs, pour les Arabes, les Chrétiens, les chats, les oiseaux, les papillons… Dégueuler sur la face des autres n’a jamais rendu personne beau ni bon.

    Merci en tout cas pour tes conneries, elle éclairent par contre-jour!

    Alexandre

  • Romain

    Quel manque de respect envers johan c’est affligeant,comment osez vous tenir de tels propos?Le fait que vous ne soyez pas d’accord avec les commentaires des uns et des autres ne peut en aucun cas autoriser pareil discours!!!On voit bien là votre faculté à l’ouverture d’esprit qui aussi riche que la vacuité de votre argumentaire.Je n’aurai qu’une chose à vous dire pour terminer rendez vous en 2013 pour un débat sur du concret!!!

  • fred

    Bonjour Alexandre
    Tu as un cerveau qui semble très bien marcher… et avec celui-ci, tu constates que celui de Johan, Christian et le mien sont très abimés à cause des résidus de l\’endoctrinement biblique… Une vaste farce que tu sembles avoir debunké depuis très longtemps. Je te soumets donc quelques recherches à faire pour confronter nos compréhensions.
    1/ Vois-tu ici deux potes à la sortie des bureaux (ici le congrès américain) qui se font des petits signes pour speeder dare dare à leur concert de marilyn manson… ou est-ce que t\’as un doute sur autre chose?
    http://www.dailymotion.com/video/xc97wx_signe-satanique-congres-americain-b_news
    2/ Quelques notions sur Darwin qui t\’aurais peut-être échappées :

    3/ Suite à ce doc du dessus, continu de chercher sur la Lucis trust, Partage international, et la foi Baha\’ie. Qui sont des instituts soutenus tous les trois par l\’ONU. Je te mets ci dessous un extrait de leurs \”motivations\”… et je peux te dire que tu vas peut-être comprendre pourquoi l\’ONU soutient cette structure… Car si tu n\’y trouves pas un message pro nouvel ordre mondial là dedans, tu me diras ce qu\’il te faut. :
    \”La Foi bahá\’íe enseigne que la vraie religion doit promouvoir l\’unité, condition sinæ qua non à l\’établissement de la paix mondiale. \”Le bien-être de l\’humanité\”, affirme Bahá\’u\’lláh, \”sa paix et sa sécurité, ne pourront être obtenus tant que son unité n\’est pas fermement établie.\”

    Parmi les mesures préconisées par la communauté bahá\’íe pour construire l\’unité mondiale, il y a l\’établissement d\’une fédération des nations, le choix d\’une langue auxiliaire universelle, la coordination de l\’économie mondiale, l\’instauration d\’un système d\’éducation universel, d\’un code pour les droits de l\’homme de tous les peuples, d\’un mécanisme mondial intégré de communication, et d\’un système universel de monnaie, poids et mesures.

    Considérant l\’ONU comme un progrès majeur vers l\’unification de la planète, les bahá\’ís soutiennent ses activités par tous les moyens. La Communauté internationale bahá\’íe est accréditée auprès de l\’ECOSOC (Conseil économique et social des Nations Unies) et de l\’UNICEF (Fonds des Nations Unies pour l\’enfance), où elle bénéficie d\’un statut consultatif. Les bureaux de la Communauté à New York et à Genève ainsi que des bahá\’ís de plusieurs pays participent régulièrement aux conférences, congrès et séminaires relatifs à la vie socio-économique de notre planète.

    Les souffrances endurées par leurs coreligionnaires victimes de la persécution religieuse ont particulièrement sensibilisé les bahá\’ís aux enseignements de Bahá\’u\’lláh sur les droits de l\’homme. La Communauté internationale bahá\’íe participe activement aux consultations de l\’ONU sur les droits des minorités, la condition féminine, la prévention de la criminalité, le contrôle des narcotiques, le bien-être des enfants et de la famille, enfin le mouvement en faveur du désarmement.\”

    Moi je dis que c\’est de la quenelle de mondialiste. Cherche aussi sur Blavatsky… tu vas découvrir des trucs avec la farce \”mystique\” qu\’ils nous préparent… et pose toi la question avec ton beau cerveau : Pourquoi l\’ONU (maçonnique) soutien ce truc bizarre.

    bien à toi
    fred

  • lylye

    Bonjour à tous,

    Votre commentaire pas très sympathique envers Johan m’inspire plusieurs choses.
    On voit par vos propos tout le long travail maçonnique via l’Education National, l’Etat, la TV,les séries américaines, les slogans et la pensée pré – machée a bien était apprise !
    Vous êtes un bon élève de la République (coupeuse de tête….)

    Vous nous ressortait tout le foin des anti – religieu, on dirait un reportage sur m6 ^^

    Il va falloir lire mon cher, vous instruire parce que là, vous semblez comme tous ces moutons béliqueux que vous dénoncer.. au final , vous servez leur cause

    j’aimerai aussi préciser une chose qui semble importante,
    vous nous sortez cette connerie maçonnique de « la connerie vient de l’humain, Dieu n’existe pas », et autre escroquerie

    il faudrait un petit peu vous ouvrir mon cher, l’Homme n’est pas une Fin en lui même, il n’est pas le point de départ , le point d’arrivé, tout ce passe en lui, il ne décide pas de tout, tout seul, ce serai lui donner trop d’importance sans blague…
    car nous ne sommes rien sans Dieu, … et c’est un peu plus compliqué que celà

    Dieu nous à fait LIbre de nos pensées, il nous a fait le plus beau cadeau qu’il soit, à savoir la Liberté, le libre arbitre!

    mais il ne faut pas croire que ça y est , c’est la fête du slip sans lui!

    Nous n’avons qu’une pauvre vue humaine et imparfaite des choses, telle que Dieu l’a voulue, et le long Travail maçonnique de décérébration des cerveaux fonctionne bien, « le connais toi toi même » » ni Dieu ni Maitre, « ‘ toutes ces idées sortent des loges !! Allo? réveillez vous!

    Lisez les Saint de l’Eglise tels que Saint Augustin, Saint Thomas d’Aquin, j’espère que vous aurez un jour la grâce d’avoir la Foi ^^

  • Pascal Roussel

    Bonjour Alexandre,
    on sent comme une pointe de superiorité dans votre commentaire. On a l’impression que vous puisez les réponses dans la physique quantique ( je l’écris sans majuscule, désolé) et que celle-ci nierait l’existence d’un Dieu créateur. Et donc Dieu c’est l’humain, l’humain qui existe sans raison particulière, il est auto-existant en quelques sortes. L’homme étant à l’origine de lui-même, il devrait bien se connaître. Et pourtant ce n’est pas le cas. On se demande pourquoi l’univers possède des lois physqiues précises (le hasard fait bien les choses sinon nous ne serions pas en train de communiquer). Pourquoi l’homme-dieu a cette capacité d’agir sur ce qui l’entoure? Pourquoi toutes ces interactions que décrit la physique quantique, dans quel but, que cherche l’homme dans le fond? Simplement être? Vous semblez fier de vos certitudes et donnez l’impression de lire l’article de Johan surtout pour avoir la satisfaction de le critiquer au nom d’une connaissance plus moderne, libérée d’un Dieu créateur et donc affranchie de la question « qu’est-ce que Dieu attend de moi? ». Il est inutile de me répondre car je n’imagine pas un instant remettre en cause vos certitudes supérieures aux miennes. Je suis en bas et vous êtes en haut. La sainte physique quantique ne parle pas d’amour mais puisses vos certitudes vous permettre de grandir dans votre capacité d’aimer.
    Par mon message, je souhaitais surtout soutenir Johan qui a le courage d’exprimer un point de vue que l’on n’entend que trop rarement.

  • héphaïstos

    Sincèrement Alexandre, commence par respecter J. Livernette qui a un don pour l’écriture que tu n’as pas et qui te dépasse complètement intellectuellement. Ensuite pour répondre à ta critique sur la connotation archaïque de la Religion chrétienne par rapport à la marche du monde, j’aurais envie de souligner que toutes les décisions politiques sont prises dans les coulisses du pouvoir par des individus secrets, qui se servent des sciences paranormales. Qui possèdent en d’autre termes des pouvoirs transcendants paranormaux en relation avec les forces occultes. C’est ce qui explique pourquoi ils arrivent à planifier longtemps à l’avance des évènements tels que le 11/09, ou à faire tomber des dictateurs (Révolutions du printemps arabe) 20 ans à l’avance, en parfaite syncronicité, au jour près et à l’heure prévus, en donnant l’impression d’un pur hasard. Voici une petite vidéo sur Saturne qui j’espère t’interpellera sur les mystères supra-lunaires : http://www.youtube.com/watch?v=pAkJNyl1gZI&feature=relmfu

  • NimoisNiToi

    Alexandre, Huxley disait:
    « La connaissance est une fonction de l’être »
    Vous avez quelque intelligence, mais votre être doit grandir encore.
    Vous êtes de plus désobligeant envers Johan, qui pardonnez moi, envisage la réalité de façon beaucoup plus spirituelle et globale, mais vous ne l’avez pas compris.

  • Jb

    Holala, ce qui prend le Alex… mdr ! Bon au moins y’a débat… Pour rajouter ma ptite couche, je dirais, en parlant physique poussée, que les plus grands, comme par exemple un certain Stephen Hawking, sont on ne peut plus religieux !! Aussi, le boson de Higgs, récemment confirmé, n’est-il pas appelé « particule de Dieu » ? Pour des mecs travaillant la matière, ils sont drôlement croyants… Et comme disait le bon Albert, tout est relatif !

  • legacy

    Super comme d’habitude
    Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :