L’antisionisme d’Ahmadinejad le Jour du Grand Pardon

L’habituel discours anti-impérialiste de Mahmoud Ahmadinejad à l’ONU s’est tenu, mercredi à New York, le jour du Yom Kippour. Ce n’est certainement pas un hasard du calendrier, un peu comme si tout avait été conçu pour une provocation inter-religieuse de plus en ces temps tourmentés. En effet, alors que l’assemblée générale de l’ONU s’était ouverte la veille, le discours du président iranien fut prononcé le Jour du Grand Pardon, le 26 septembre. La coïncidence apparaissait pour le moins suspecte, de surcroît dans le climat belliciste actuel.

Les adeptes du choc des civilisations devront cependant patienter car le président iranien fut sage et sobre dans sa dénonciation de l’ennemi. Durant son monologue d’une demi-heure, Mahmoud Ahmadinejad a notamment déclaré : « La course aux armements et l’intimidation aux moyens d’armes nucléaires et d’armes de destruction massive par les puissances hégémoniques sont devenues la règle. Tester de nouvelles générations d’armes ultra-modernes et menacer de les brandir le moment venu est devenu une nouvelle manière de menacer les nations pour les forcer à accepter l’hégémonie. La menace persistante venant de Sionistes non civilisés de recourir à une action militaire contre notre grande nation est un exemple clair de cette triste réalité. » Les plans hégémoniques de l’OTAN, des Etats-Unis et d’Israël sont clairement visés dans ces quelques phrases. On n’en attendait pas moins.

Notons que les Etats-Unis, Israël et le Canada avaient prévu de boycotter la séance. L’ambassadeur israélien à l’ONU, Ron Prosor, avait même averti : « Tout pays qui se sera là, pendant le discours d’Ahmadinejad, sera là en violation de la charte des Nations Unies. » [1] Sauf que cette diabolisation par association n’a pas fonctionné. Lourde de signification, la déclaration de Prosor nous amène à conclure que la charte des Nations Unies est sioniste ! Ce qui n’aura rien de surprenant quand on connaît les origines de la Société des Nations (ancienne ONU), structure mondialiste créée en 1919 sous l’impulsion d’Edward Mandell House suite au Traité (maçonnique) de Versailles. Or le Colonel House, outre sa forte influence de conseiller auprès du président Woodrow Wilson, était un agent important des dirigeants du cartel de la Fed ; lesquels étaient et sont tous autant khazars ashkenazes que sionistes.

A New York en ce jour de fête juive, l’Occident médiatique attendait probablement un nouveau coup d’éclat iranien. Le contrôle de l’opinion passe par ce sentimentalisme manipulateur assez pervers et si éloigné des vrais enjeux géopolitiques. Car Ahmadinejad et l’ONU, c’est désormais un refrain qui tourne en boucle. Les réactions que l’Iranien suscite en deviennent prévisibles. Elles tendent à alarmer toujours plus l’opinion sur le supposé antisémitisme du président perse, et même à légitimer une agression militaire de l’OTAN. « Supposé » car Ahmadinejad est sémite. Le terme « antisionisme » est ici plus approprié. Ce simple antisionisme convient d’ailleurs impeccablement aux tenants du choc de civilisations puisque le clivage sionisme/antisionisme sera à la source de la très probable troisième guerre mondiale. L’un ne peut donc s’appuyer que sur l’autre.

Rappelons que l’an passé à la même époque, précisément le 22 septembre, le président iranien avait fait fuir un tiers des participants de l’assemblée. Ahmadinejad avait été il est vrai assez offensif, en défendant la thèse du complot sur le 11 septembre 2001 et son prétexte pour l’intervention atlantiste au Moyen-Orient. Les propos du président chiite avaient alors fait un tollé.

Vers une guerre nucléaire, d’après Moscou

Le choc des civilisations est évidemment en toile de fond de cette mise en scène dont on devine aisément la fin meurtrière. Reste à savoir quand se produira, probablement en Iran, le détonateur du chaos à venir. Divers échos confirment cette hypothèse mais aucun ne nous indique quand la mèche sera allumée. Ainsi, d’après le journal russe « Kommersant » [2], les Etats-Unis et Israël lanceront une opération militaire contre l’Iran avant la fin de l’année 2012. « L’intervention aura lieu avant la fin de l’année en cours. En fait, les Israéliens font chanter Obama en le mettant dans une situation gênante : soit il soutient la guerre, soit il perd lui-même le soutien », a indiqué un diplomate russe du ministère des affaires étrangères. Dans cette éventualité, Moscou s’est clairement préparé à réagir.

Selon le secrétaire à la Défense US Léon Panetta, cette intervention israélienne sur le sol iranien devait s’effectuer au printemps 2012. Mais il y a fort à parier que cette attaque, prévue de longue date, se produira après le renversement du gouvernement syrien. Pour Hillary Clinton, les négociations entre l’Iran et six médiateurs internationaux devaient être la dernière chance d’éviter la guerre. Mais cet espoir de conciliation est aujourd’hui aussi maigre qu’utopique.

Relevons aussi cette inquiétante déclaration du président de l’Académie des problèmes géopolitiques de Moscou Leonid Ivachov. Ce dernier estime qu’une puissante attaque militaire est en cours de préparation contre l’Iran. Pire, il précise que « les agresseurs feront nécessairement appel à l’arme nucléaire. Les Américains et Netanyahou préparent l’opinion publique à l’éventualité de l’utilisation d’armes nucléaires. » Un ressenti par ailleurs confirmé par Téhéran.

Il est clair que, depuis un bon moment, l’Iran est dans l’oeil du cyclone de l’axe atlanto-sioniste. Et ce pour diverses raisons, tant sur le plan géostratégique qu’énergétique ou encore religieux. L’Iran est clairement sur la défensive comme le souligne explicitement le brigadier-chef Hossein Salami : « Notre puissance défensive a été fondée sur notre stratégie défensive et celle-ci est régie par la présomption que nous nous engagerons dans un affrontement militaire d’envergure contre une coalition menée par les États-Unis. » [3] Le général Hajizadeh estime quant à lui qu’une attaque contre l’Iran entraînerait une escalade militaire et pourrait ainsi provoquer une troisième guerre mondiale.  Un conflit que tout le monde redoute et que les médias français, tous supports confondus, nous incitent à accepter depuis que le Sioniste Kouchner a alerté l’opinion sur RTL en septembre 2007 [4]. Ainsi, à force de provocations et de répliques assassines des deux camps, l’un en agression, l’autre en réaction, d’inversion accusatoire et de mensonges éhontés dans la droite ligne talmudique, le tout étant « mystiquement planifié » par les Kabbalistes du cartel bancaire, le clash paraît inévitable alors autant nous y préparer. Spirituellement et matériellement.

Johan Livernette le 26 septembre 2012

[1] http://jssnews.com/2012/09/14/israel-celui-qui-ecoute-parler-ahmadinejad-viole-la-charte-de-lonu/
[2] http://fr.ria.ru/world/20120314/193890072.html
[3] http://www.mondialisation.ca/une-guerre-contre-liran-declenchera-la-troisieme-guerre-mondiale/
[4] http://www.dailymotion.com/video/x308hv_koucher-sur-rtl-video-0001_news

Publicités

19 responses to “L’antisionisme d’Ahmadinejad le Jour du Grand Pardon

  • naullaY

    j. Livernette écrit ceci, c’est évidemment très juste, mais il y a dans cette phrase un danger redoutable :

    « …le tout étant « mystiquement planifié » par les Kabbalistes du cartel bancaire, le clash paraît inévitable alors autant nous y préparer. Spirituellement et matériellement. »

    Il y a une loi divine qui est la « Loi d’attraction ».

    Nous attirons à nous, nous créons, ce à quoi nous pensons. Plus on est nombreux à le penser, et bien entendu, plus grande est la force d’attraction.
    Aussi, « bruits et rumeurs de guerre servent à fomenter la guerre ». Créer et rendre réelle la réalité de la guerre en utilisant la crainte de la population, est l’intention des fauteurs de guerre. C’est cela « mystiquement planifier » comme l’exprime Johan.

    Aussi, il est très important de « penser droit, penser juste ». Nous savons que la guerre est prévue et voulue. Mais au lieu d’avoir peur, galvanisons nos pensées pour les tourner vers la paix et vers l’harmonie sur cette planète. Si les hommes de paix et de bonne volonté, sans peur, sont assez nombreux, la guerre des Kabbalistes et leur nouvel ordre mondial n’auront pas lieu. NOUS POUVONS LE FAIRE…et en effet, sans cesse est repoussée la guerre, annoncée pourtant depuis des années.

    Cordialement

  • Laurent

    La conséquence de ce type de raisonnement est de se voiler la face volontairement devant les réalités du monde aussi noirs soient-elles et de refuser d’alerter les gens dessus sous pretexte que celà renforcerait le problème. Le « peace and love » new ageux n’est pas loin.

  • pat

    @ naulla y
    « Il y a une loi divine qui est la “Loi d’attraction”.
    Nous attirons à nous, nous créons, ce à quoi nous pensons.  »

    Faux ! Seul Dieu peut créer par la pensée : Il dit et la chose existe.
    L’homme ne crée rien, il transforme la matière que Dieu a crée. Et si parfois il semble « créer » ne serait-ce qu’une situation ou une circonstance, celle-ci lui est soit suggérée par Satan, si l’homme obéit aux lois du monde, soit suggérée par Dieu lui-même dans le cas ou l’homme est pleinement obéissant « aux commandements de Dieu et a la Foi de Jésus ».
    Donc on ne crée rien du tout ! Seul un ego démesuré peut faire croire ce genre de chose à l’homme. Et l’on sait qui est le maitre de l’orgueil et de l’ego: l’ange déchu : » Or le serpent était plus sournois qu’aucune bête des champs que le SEIGNEUR Dieu avait faite. Et il dit à la femme: Vraiment, Dieu a-il dit: Vous ne mangerez pas de tout arbre du jardin? »…
    « Alors le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez sûrement pas;
    5 Car Dieu sait qu’au jour où vous en mangerez, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. » -genèse 3.4-
    .
    « Penser droit et penser juste » n’est pas naturel chez l’homme. Cela ne peut se faire qu’en s’en remettant COMPLETEMENT à Dieu, en étudiant sa parole et laisser son esprit nous guider par la prière et une humble et totale obéissance. Certainement pas en croyant et en affirmant que l’homme, par sa propre pensée, peut créer !!!
    « La pensée créatrice » est une doctrine new age.

  • naullay

    Que dire…sinon que la religion est une falsification. 3 religions du livre pour un seul Dieu ? et combien de guerres et de massacres au nom de Dieu dans ces religions ? Regardons la Syrie…regardons Israel et l’Iran…

    Prétendre que l’Homme n’a pas de libre arbitre, et qu’il ne peut rien créer, c’est aussi une bêtise. Et l’art, et les inventions alors ?

    La spiritualité, c’est au delà des dogmes des religions, la faculté de voir l’esprit universel, en tout et partout, à commencer par nos frères et sœurs humains, mais aussi dans le monde que le Créateur a conçu et créé, et que nous avons le loisir d’explorer tant que nous sommes en vie. La Spiritualité, c’est voir au delà de la matière et des « livres religieux », qui ne sont que de la pensée figée et déformée couchée par des hommes sur tablettes, parchemins et papier.

    Livernette l’a écrit et je partage :
    « …le tout étant « mystiquement planifié » par les Kabbalistes du cartel bancaire, le clash paraît inévitable alors autant nous y préparer. Spirituellement et matériellement. »
    Mais heureusement, il n’y a pas que les Kabbalistes qui ont un pouvoir spirituel, nous aussi, Fils et filles de Dieu, l’avons. La
    spiritualité des hommes, bien orientée, peut faire des miracles.

  • Laurent

    @Naullay

    Nous apprenons dans la genése que l’homme est crée à l’image de Dieu.
    Dieu est le créateur. Donc si l’homme est crée à l’image de Dieu, c’est qu’il est doté dés le début, d’une capacité créative.
    En ce sens, vous avez totalement raison, l’homme est en quelque sorte co-créateur.
    Dieu nous légue un cadre (le monde avec ses propriétés et ses lois physiques) A nous, les hommes, d’en faire un paradis ou un enfer. On en viens à la question du libre arbitre de l’homme et de la problématique
    du mal dans le monde. Dieu nous a crée libre de choisir entre le bien et le mal.

    Condamner la religion comme cause des guerres dans le monde ne tient pas la route, justement du point de vue du libre arbitre.
    Le Christ n’a t-il pas dit : « Aimez vous les uns les autres, aimez vos ennemis  » ? Dire que ce qui se passe en syrie est une guerre de religion, c’est justement se que les médias alignés veulent nous faire croire. Or
    nous savons bien qu’il ne s’agit pas de celà même si en effet, encore une fois, la religion est instrumentalisée. Vous fairiez mieux de commander Le mouvement révolutionnaire mondiale de Johan Livernette afin de mieux saisir les veritables enjeux de ce qu’il se passe au moyen orient.
    Par alleurs, dans l’Histoire, les idéologies athées ont fait bien plus de morts que toutes les soi-disante « guerres de religions ».
    Je pense notamment au nazisme et au communisme qui a fait des millions de morts, on peut rajouter à celà le capitalisme, guerre economique permanente qui affame quotidiennement des milliards d’individus. Il faut cesser avec cet arguement qui veut que les religions seraient la cause de tout les maux. En plus vous mettez toutes les religions dans le même sac.

    Pour finir, votre positionnement « théologique » est assez ambigue. D’un côté vous rejetez la révélation d’un autre vous déclarez : « … nous aussi, Fils et filles de Dieu, l’avons (le pouvoir de changer le monde) ».
    D’ou tenez vous que vous êtes fils ou fille de Dieu ? Je suis curieux de savoir sur quoi ou qui vous vous appuyez vous pour affirmer une telle chose ?
    Amicalement.

  • pat

    Naullay,
    Lorsque vous ecrivez :  » nous aussi, Fils et filles de Dieu, », puisque çe n’est pas celui des religions monotheistes que vous critiquez…pourriez-vous preciser quel est votre Dieu et pat quel moyen il s’est révélé a vous et parlez-nous en s’il vous plait afin que l’on puisse se comprendre, puisque c’est le but recherché. Je suis tout ouïe, (sauf si me parlez de cosmos, de grand Tout, ou de grand architecte de l’univers !)
    D’autre part s’il vous plait ne tombez pas dans le standard  » et combien de guerres et de massacres au nom de Dieu dans ces religions », c’est a ce genre de comportement y compris les references aux mouvements politiques cités par Laurent, que je fais allusion lorsque je dis que “Penser droit et penser juste” n’est pas naturel chez l’homme.

  • pat

    @ Laurent,
    lorsque vous ecrivez :
    « Nous apprenons dans la genése que l’homme est crée à l’image de Dieu.
    Dieu est le créateur. Donc si l’homme est crée à l’image de Dieu, c’est qu’il est doté dés le début, d’une capacité créative.
    En ce sens, vous avez totalement raison, l’homme est en quelque sorte co-créateur. »

    Quelle définition donnez-vous au terme « createur » ?

    La Bible nous enseigne que seul est digne d’etre appelé createur celui fait exister quelque chose a partir du néant. Ce mot a été galvaudé par l’ego de l’homme. Comment un couturier aussi habile soit-il, peut-il se nommer « createur » c’est tout juste un « organisateur » ou un « coordinateur » de formes et de textures deja existantes. Idem pour n’importe lequel des corps de metiers existants.Les scientifiques, se definissent en tant que « chercheurs » car dans l’etude approfondie de la substance de la vie ils sont confrontés sans cesse a des leçons d’humilité qui leur fait accepter qu’ils ne font que chercher et decouvrir des choses dejà existantes…

    L’homme est creature. Peut-il creer a partir de rien ? non donc il n’est pas createur, il transforme la matiere que Dieu a crée. Dire que l’homme est co-createur voudrait dire qu’il s’est crée lui meme en partenaire de Dieu : chose impossible.
    Quand a la capacité inventive (plutot que creatrice) de l’homme, elle lui est suggérée ou inspirée par Dieu (lorsqu’elle est destinée a sa Gloire et au bonheur de l’homme bien sur). Ce n’est en aucun cas une capacité intrinsèque de l’homme. Le fait que l’homme ait été crée a l’image de Dieu le faisait beneficier en Eden de capacités bien superieure a celle dont il doit se contenter aujourd’hui. Mais en aucun cas il n’etait l’egal de Dieu ! L’homme en Eden beneficiait de l’immortalité non pas qu’il l’avait en lui meme naturellement mais parce qu’il participait par son obeissance a l’immortalité de Dieu. Le peché, donc la desobeissance lui (nous) a fait tout perdre. Et nous sommes depuis coupé de lui et privés de ses bénédictions…Seul le Salut en Jesus son Fils unique engendré peut nous ramener a Lui.
    Amitiés.

  • naullay

    Vous avez raison, il n’y a pas que les « guerres de religion » qui ont tué par millions, les « guerres idéologiques » aussi.
    Notez bien toutefois que Hitler fut initié à une secte occulte, la société de Thulé, et la swastika est un emblème religieux oriental d’ailleurs…et notez aussi que Staline fut séminariste orthodoxe à Tiflis…
    Notez aussi que la négation de l’existence de Dieu, ou athéisme, est une forme de dogme ou de religion aussi, à mes yeux.
    La religion est critiquable lorsqu’elle a été modifiée ou transcrite, ou « traduite » par les hommes : scribes, grands prêtres, évêques et j’en passe. Le message original, hélas, je ne crois pas que quelqu’un puisse certifier qu’il l’a en sa possession…si c’est le cas, faites moi savoir. Dites moi quelle est LA religion parfaitement conforme à l’intention originale.

    Ceci dit, je suis d’un parcours Chrétien…mais j’ai appris à respecter l’Islam et le Judaïsme dans leur dimension spirituelle.

    Quant à vous dire en quoi je me prétends « Fils de Dieu », admettez comme je l’admets, que c’est un acte de Foi, ou un ressenti intérieur…Je n’ai pas eu le privilège de LE rencontrer. Je peux donc me tromper…mais ce n’est pas le « pari » que je fais. Connaissez vous les « Expériences de Mort Imminente » ? c’est très intéressant. Quelque soit la croyance, les récits se ressemblent.

    Nous pouvons changer le monde parce que nous savons dans l’histoire, que certains hommes l’ont fait. Prenez De Gaulle ou Staline…ou des inventeurs ou des scientifiques géniaux.

    Nous pouvons à notre modeste échelle, changer le monde autour de nous, par notre « présence », positive ou négative. Si nous sommes « ici et maintenant », c’est pour interagir avec le monde. Nous pouvons créer autour de nous le bien ou le mal, ou abonder dans un sens ou dans l’autre en suivant ou pas le troupeau.


    Nous pouvons aussi

  • naullay

    Je constate que vous aimez les textes religieux, et je confesse que je les ai beaucoup aimés et que je les cite parfois…mais j’ai pris du recul.
    Il y a certainement eu des « faux Dieux » – et après tout, l’antiquité en a connu beaucoup ! comme il y a toujours des « gourous » aussi.
    Que signifie « Dieu » ? hé bien j’aime assez la définition de wikipedia qui transcende les religions:

    « Dans les religions monothéistes, Dieu est une entité suprême, unique, immatérielle, transcendante, universelle, créatrice unique de toute chose, dotée d’une perfection absolue, constituant le principe de salut pour l’humanité et qui se révèle dans le déroulement de l’histoire. Comme entité philosophique, Dieu est le principe d’explication et d’unité de l’univers »

    Dieu est donc le créateur suprême. Mais il y a certainement des divinités créées par Lui qui sont des « sous-Dieux », prenons par exemple, Jésus ou Marie, ou si vous contestez, prenons les Archanges ou encore les Anges.
    Certains ont des pouvoirs divins, comme de combattre le mal, de faire des miracles (apparitions de Marie…).
    Bouddha a réussi à passer du statut d’humain à celui de « Dieu », brisant la roue des ré-incarnations. Je ne sais pas si c’est « exact », mais des milliards d’humains le croient.
    Il y a des myriades de créatures spirituelles…et si vous croyez en la « vie après la mort », il y a des myriades d’humains désincarnés.

    Nous mêmes, créatures émanant au bout du bout du Créateur de tout, avons certainement une essence spirituelle et une essence de créateurs, à commencer ce que nous créons dans le monde matériel – Art, inventions, et des choses parfois abominables comme la « Bombe atomique » ou les « OGM »…Bien sûr, ce que nous créons utilise la Matière, mais reconnaissez que dans l’acte de création, il y a évidemment l’Idée, ou l’Intention. On peut créer avec l’intention du « Bien » ou dans celle du Mal.

    Reconnaissons aussi que les « maîtres de ce monde », pratiquent des rituels et des cérémonies « magiques », comme dans les « messes noires » ou aux réunions du « Bohemian Grove » ou de loges comme le « Skull and Bones ». Ce sont tout de même des humains que je sache…

    Nous ne sommes pas les égaux de Dieu créateur, mais ses créatures, émanant de Lui, et nous avons dans une certaine mesure, des dons de création. Je pense logique que dans le schéma évolutif, les créatures s’élèvent en conscience et se rapprochent du créateur, bien que certains le refusent et se complaisent dans le Mal et ses pouvoirs, comme hélas les « maîtres de ce monde »..

  • schmid

    Pat, je ne crois en aucun Dieu, je pense sans aucune prétention ni immodestie que nous avons les outils de réflexions suffisant pour se penser et générer de la paix ,de la solidarité de la compréhension , de l’ouverture et l’accueil de modèle différents de cultures et de pensées. Arrêtons d’enfermer dans des modèles de pensées BINAIRES (bon, mauvais, Dieu, Diable)les hommes , leurs actes et leurs réflexions. Gagnons ces lettres de noblesse de notre HUMANITE responsable.
    Le monothéisme(Dieu unique) favorise, pour moi la soumission à un seul être , une seule entité, nous déchargeant de notre responsabilité humaine. Arrêtez de penser , sous prétexte que vous vous étes découvert croyant que vous avez une supériorité dans l’ordre de la pensée et de la responsabilité, vous assimilant ( ou de manière subtilement perverse, vous prenez , une partie de cette supériorité attribuée à « votre Dieu » et vous vous en badigeonner l’esprit , croyant , certainement faire partie des ELUS, ce qui ont la vraie parole divine et qui à, ce titre veulent nous l’imposer et nous accuser de tous les maux et malédictions si on ne souscrit pas; L’inverse complket de la parole d’ouverture des prophètes ou de Christ. Si on ne se donne pas les moyens de penser l’ouverture aux autres et l’accueil de la différence comment se prétendre de la filiation à un quelconque Dieu.
    Tout ceci , cette manière de saisir la vie,entraine, par sa forme même , par son essence , la survenue des GUERRES. Car vous gébnérer un schéma de L’INTOLÉRANCE.
    Apprenez à avoir moins peur de tout , et d’abord de la vie, apprenez à vous comprendre , intimement et de tenter de comprendre l’AUTRE, sans jugement , sans APRIORIS.Tenter de Comprendre c’est toujours tenter d’éviter le pire, c’est à dire LA CARICATURE*( je ne parle pas ici de dessins,vont dans la même besace, les aprioris, les généralisations dont sont friands médias et populistes de tous poils…), ferments de formes de TOTALITARISMES de la pensée . SVP n’essayons pas d’avoir raison à totu prix et de se donner du POUVOIR( ou alors le seul qui vaille, celui de créer de l’ouverture , du dialogue, de la générosité , du respect humain).
    Ne soyons pas des va-t-en guerre qui se croient virils, sous prétexte qu’ils ont envient de BATTRE pour tout pour rien.

    Pensée:
    Si le fait de croire en Dieu ne permet pas plus d’ouverture et de hauteur de vue , il y a pour donc pour moi un vrai doute sur le peu de capacité que cette ouverture devrait offrir.Dieu n’est-il pas au-dessus de la masse humaine ?
    Celui qui prétend croire en cette supériorité de la divinité doit prendre comme modèle cette hauteur qui doit influer sur sa hauteur de point de vue sur les êtres et les choses.
    Je suis fier de ne pas croire en un hypothétique Dieu mais de croire PROFONDÉMENT en la capacité de l’être humain pour peu qu’on lui donne les capacités réelles de se penser en lui donnant les moyens d’améliorer sa « boite à outils » intellectuelle, affective, psychologique et pratique et en ouvrant son champ de vision…

    Tenez-moi un discours plus ouvert et tenant compte de la difficulté à comprendre la complexité…. et je vous écouterai!
    Je ne veux pas avoir la prétention de SAVOIR , je suis seulement sur le chemin qui tente d’y mener.

    * La caricature est une injure à la vie de tout être ou groupes et de ses actions et une fin de non recevoir de cette singularité et complexité dont ils sont le produit.Simplifier, c’est une manière d’injure et de manque de respect.Est-ce une attitude digne de Dieu?

  • Laurent

    @Pat, je tentais une traduction maladroite de la pensée de Claude Tresmontant :
    « …Nous sommes dans une création qui est en train de se faire, mais inachevée, et l’homme est appelé à coopérer activement à cette création, non pas en détruisant ce qui existe, mais en portant du fruit…. La Création ne peut pas s’achever sans la coopération de l’homme… »

    L’homme ne peut en aucun cas se comparer au Créateur car quoiqu’il fasse il ne le fait jamais qu’à partir de matières, d’outils déjà existants. Tout juste transforme- t-il, découvre-t-il, ou exploite-il un potentiel donné gratuitement. Alors « Que celui qui se glorifie ,qu’il se glorifie dans le Seigneur. » (2Cor 10.17) Cela m’évoque aussi Louis PASTEUR qui disait « Un petit peu de science éloigne de Dieu, beaucoup de science y ramène.»

    @Naullay, Mannifestement vous êtes dans déisme caractérisé.

    Definition du deisme :

     » croyance en un dieu unique, suprême, immanent, ordonnateur ou créateur de l’univers, mais qui, contrairement au théisme, n’interagit pas avec le monde et n’intervient pas dans la destinée des hommes. C’est une philosophie sans dogme, ni religion qui rejette toute révélation divine. Le déiste ressent Dieu de manière intuitive et ne cherche pas à se le représenter. Pour lui, la religion est souvent ramenée à la morale. Personnes qui se disent croyante mais qui rejettent les prescriptions religieuses et ne pratiquent pas de cultes. »

    Il est frappant de constater combien cette définition correspond à celle du GADU maçonnique, sorte de dieu impersonnel, distant et abstrait dont chacun peut, à sa guise, s’en faire sa propre représentation et interprétation.

    L’Eglise, au contraire, prêche un Dieu personnel : « Mais nous, nous prêchons un Christ crucifié, scandale pour les juifs, folie pour les païens, mais pour ceux qui sont appelés, tant juifs que païens, nous prêchons un Christ, puissance de Dieu et sagesse de Dieu» (1Co 1, 22-24).
    Nous prêchons que le Christ, véritable Messie d’Israël, est le Chemin, la Vérité et la Vie et que nul ne va au Père que par lui.
    Dieu n’est pas distant, lointain et impersonnel, car il nous a envoyé son Verbe, Jésus CHRIST, pour NOUS sauver et réconcilier TOUT les hommes entre eux et avec Dieu.

  • pat

    @Laurent,
    nous connaissons visiblement le même Dieu, qu’il vous benisse.

  • naullay

    Intéressant…va pour « déiste » si vous voulez, je ne connaissais pas le terme, les suffixes en « iste » m’inspirent toujours de la méfiance …

    Je suis un « chercheur de vérité », monsieur. Selon ma perception, la Vérité n’est pas, ou seulement partiellement, dans des « révélations » données à d’autres très lointains, dans le temps et géographiquement, comme typiquement les « textes des traditions religieuses ». La Vérité est le fruit d’un lent et incessant travail de recherche et d’investigation, d’abandon des croyances lorsque les nouvelles informations le nécessitent.
    La « Révélation », comme dans les « religions révélées », je la suppose possible pour certains, la « Grâce » cela existe, mais c’est bien rare. Et la Grâce ne se transmet guère…
    Nous sommes donc en général réduits à chercher par nous mêmes.

    Ma croyance dans un principe créateur universel, résulte de l’observation et de la « logique ». L’univers, les Univers sans doutes, sont trop complexes et trop parfaits pour être le fruit du hasard. Je fais le pari donc de l’existence du principe créateur intelligent.

    Les témoignages de personnes, religieuses ou agnostiques, sur des sortis hors du corps et sur des expériences de mort imminente, sont trop abondants et trop concordants pour que je puisse rejeter l’hypothèse de la survie de la conscience, et de l’existence de la Lumière et de l’Amour qui nous entourent, mais que nous ne percevons pas dans notre état normal d’incarnation.

    Le Dieu créateur n’impose rien, il nous laisse libres, c’est le « libre arbitre », pour que nous expérimentions tous les possibles. Mais on amour est partout et je en crois pas à un Dieu vengeur et punisseur.

  • Laurent

    @ Schmid,
    Vous proclamez fièrement votre athéisme (grand bien vous fasse) et, pour résumez, vous nous dites que selon vous, cette société gagnerais à plus d’humanisme et moins de religiosité.

    MAIS…

    – Ne sommes-nous pas déjà dans une société MAJORITAIREMENT athée, matérialiste et consumériste ?

    – Ne sommes-nous pas, justement, gouvernés par des humanistes et des laïcards de tout bords depuis plus de deux siécles ?

    Le résultat est sans appel : une société à la dérive, en faillite economique et morale, vivant à crédit, appelant au «mariage pour tous» et à l’euthanasie pour les plus faibles… Plus de repères ni de valeurs hormis celles de mamon.

    Votre raisonnement me fait penser à celui des politiques, qui face à la crise, appel à PLUS d’europe alors que l’europe fait partie intégrante du problème. Le parralléle est saisissant. Tentons de circonscrire le feu avec de l’essence…

    Faut-il rappeller que l’humanisme est un ersazt de christianisme ? Un christianisme au rabais ou l’on y soustrait se qui faisait sa grandeur. Les valeurs chrétiennes sont plagiés, syphonnés mais sans dieu, sans transcendance possible, force est de constater que celà ne fonctionne pas.

    Vous dites «Le monothéisme(Dieu unique) favorise, pour moi la soumission à un seul être , une seule entité…» Ce à quoi je répond, l’humanisme favorise la soumission d’un peuple à une poignée d’hommes «éclairés».

    Aussi, quoique vous en pensiez, le plus grand des complots est celui d’avoir reclu la masse des gens dans la matière et ce pour le plus grand bien des élites. «Consommez ! y-a rien à voir» remplace le «Circulez ! y-a rien à voir.» Demandez-vous aussi pourquoi, le Catholicisme, à toujours été attaqué par les mêmes ennemis…

    Lorsque vous appelez à l’ouverture d’esprit, il serait judicieux de commencer par vous même en cessant les amalgames et autre cliché du type : religieux = gens fermés, obtus, va-t-en guerre…Les intolérents agressifs sont bien souvent du côté des laïcards hystériques.
    Amicalement, un ex-athé.

  • pat

    @schmid,
    . Bravo pour mon portrait psychologique digne d’un étudiant de première année, vous me connaissez mieux que ma propre mère sans m’avoir jamais vu ! Quand on manque d’arguments pour taire une idée, on s’en prend a celui qui la formule, vieille technique de rhetorique qui a fait ses preuves notamment sous l’inquisition. Comme vous l’annoncez, vous êtes athée puisque vous vous sentez PROFONDEMENT Dieu vous-même, dès lors j’opte pour le verset biblique qui preconise de ne pas discuter les opinions. Mais s’il vous plait ne parlez pas de Dieu puisque vous ne le connaissez pas. Si ça peut vous soulager continuez a deblaterer vos transferts et projections hystériques sur moi. Ca ne porte pas. J’espère ne pas vous avoir blasphemé. Bonne route.

  • jm

    je suis entièrement d’accord avec votre commentaire qui je précise est en totale adéquation avec ma foi musulmane. En fait ce sont nos croyances respectives en des religions célestes qui vont nous rapprocher. Ceux qui clament que les religions sont causes de guerres adoptent un discours new age sataniqueset pro sionistes. Paix.

  • Laurent

    Merci, de même !

  • Kdiz

    « le clivage sionisme/antisionisme sera à la source de la très probable troisième guerre mondiale. L’un ne peut donc s’appuyer que sur l’autre. »
    Idée fraîche pour moi qui n’arrive pas à m’enlever de la tête que le sionisme est l’ennemi. Plus que le sionisme Frankenstein, c’est le Kabalisme, son créateur, qui est cause de la dépossession des hommes, et bientôt l’islamisme des « frères » sera le gog du magog sionniste.

  • naullay

    Je partage ce point de vue, avec quelques compléments:

    – L’anti-sionisme semble en grande partie « désigné » par les stratèges du Nouvel Ordre Mondial, comme étant la religion Musulmane. L’Islam remplace le défunt communisme dans la « guerre froide actuelle », et l’immigration mondialisée a été une stratégie pour créer les ferments de division dans le monde entier.
    – Je ne suis pas aussi pessimiste sur l’inéluctabilité d’une 3° guerre mondiale. Mon sentiment est plutôt une « guerre froide », et comme la précédente, cela s’achèvera par l’effondrement d’un « Empire », lequel sera probablement cette fois, l’Empire Saxo-Sioniste.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :