Une image, deux extraits et quelques liens

Voici une jolie mise en image de mon dernier livre « Synthèse du mouvement révolutionnaire mondial » par le jeune et talentueux Nicolas.

Synthèse du mouvement révolutionnaire par Nicolas

Par ailleurs, deux extraits de cette synthèse historique sont consultables sur l’excellent site « Bibliothèque de combat » : La révolution française, complot maçonnique  et  Quand Wall Street finançait Moscou.

J’en profite pour relayer une critique élogieuse lue sur Souveraineté du peuple de ma dernière conférence donnée en octobre à Paris tout en vous rappelant que mon dernier livre est en commande sur ce lien.


5 responses to “Une image, deux extraits et quelques liens

  • activeast

    Vous ne pouviez peut-être pas citer tous ceux qui vous ont fait de la pub / cités .. ça ne me gêne pas. Si par hasard vous pouviez m’en faire un commentaire en privé, je vous en serais gré ? Cordialement

  • Johan Livernette

    Je mets généralement sur ma page Facebook les liens relayant mes vidéos et articles.

  • naullay

    L’image de l’Echiquier mondial des forces sataniques est judicieuse.

    Lorsque le Mal est généralisé, ce qui semble le cas – d’ailleurs dans le nouveau Testament, dans la Tentation au désert, Satan dit être le maître de tous les royaumes du monde – on ne peut même pas espérer qu’il y ait des états où le pouvoir ne soit pas corrompu.

    Ne parlons pas de la France…l’état qui prétend défendre Liberté, Égalité et Fraternité.

    Même des puissances comme la Chine, l’Inde, la Russie sont loin d’être des démocraties et de respecter les droits des citoyens.
    Lorsque le mal est généralisé, il faut toujours qu’il divise, qu’il crée des camps opposés, pour enflammer les guerres. S’il y a des hommes de Bien au pouvoir, ce qui est somme toute peu probable, ils ne peuvent que pratiquer l’adage : « Si vis pacem, para bellum », c’est à dire avoir la force suffisante qui empêche les ennemis d’attaquer tout en restant eux-mêmes pacifiques. C’est la rhétorique diplomatique et médiatique qui donne une idée de la nature foncière d’un pouvoir.

    La rhétorique des Zunis, celle d’Israel, de la GB sont franchement belliqueuses, la France a un discours plus hypocrite mais fait les sales guerres (Lybie Syrie, Mali…). L’Iran a une rhétorique aussi franchement enflammée. La Corée du Nord a un discours caricatural tant il est rempli de haine et de férocité.

    La Chine est relativement modérée, mais son régime est plus préoccupé par l’écrasement de la liberté intérieure. La Russie et l’Inde ne font pas de surenchère guerrière, mais la corruption y est très grande, et la brutalité civile y règne aussi…

    Bref, sur l’image tous les pions représentés sont de la même couleur, et sont « blancs » (un blanc cassé en fait), à commencer par celui du haut, entre les deux colonnes F-M de la « dualité » t sous le pentagramme inversé (étoile de Lucifer). Ce « blanc » est ironique, puisque ce n’est pas le vrai blanc pur mais le faux blanc, celui de l’illumination par la fausse lumière.

  • cataract eye drops

    Parti d’Italie, le mouvement futuriste acquit rapidement une audience internationale grâce aux manifestes et aux expositions organisées dans plusieurs villes européennes. Sur le plan artistique, son histoire permet de souligner l’importance qu’a pu revêtir la civilisation moderne pour certains artistes, dont les préoccupations rejoignaient celles de Robert Delaunay ou, dans une moindre mesure, de Marcel Duchamp, pour ne citer que ces deux figures. Si l’esprit provocateur et polémique de cette avant-garde a ouvert la voie au dadaïsme, encore plus radical, son influence esthétique est restée néanmoins limitée, ainsi que le montre le retour de certains à une figuration réaliste dans les années 30. Ce n’est qu’en Russie que s’est véritablement développé un courant futuriste. Sur le plan national, les futuristes italiens, qui défendaient le concept d’un « art-action », s’immiscèrent dans la vie politique, prenant position en faveur du patriotisme révolutionnaire et poussant les dirigeants italiens à s’engager dans la Grande Guerre. L’issue du conflit marqua cependant un tournant : la mort de plusieurs futuristes, dont Boccioni en 1916, et l’engagement de Marinetti aux côtés de Mussolini en 1919 entraînèrent la désorganisation du mouvement. Par la suite, Marinetti tenta sans succès d’ériger le futurisme au rang d’art officiel à l’époque du fascime. Sa mort en 1944 mit définitivement un terme à l’histoire d’un mouvement qui eut finalement assez peu de portée.

  • cbqs

    I don’t agree on the role of chess pieces, the Talmudic state of Israhell is not a bishop, is the king, the Antichrist, the son of Lucifer, will rule from Solomon’s Temple rebuilt. In a game if you remove the king, you win the game, without Zionist state no antichrist nor new world order.
    USA can not be the queen, that country was founded on Republicans values, no aristocratic values.
    Queen’s role is more for England.
    Greetings and congratulations for your work

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :