Le mouvement révolutionnaire mondial

Voici les vidéos de la conférence donnée le dimanche 6 octobre à Paris sur l’invitation de Laurent Glauzy.

La thématique de cette conférence renvoie à mon dernier livre intitulé « Synthèse du mouvement révolutionnaire mondial ».

Couv Synthèse (2)

Traitant du même sujet, des ouvrages de référence furent présentés en fin de conférence. Les voici :

« Des pions sur l’échiquier » de William G. Carr

« La révolution mondiale » de Nesta H. Webster

« Les forces secrètes de la révolution » de Léon de Poncins

« La guerre occulte » de Léon de Poncins et Emmanuel Malynski

« La révolution » de Mgr Gaume

« La conjuration antichrétienne » de Mgr Delassus

Vous trouverez enfin ci-dessous quelques photos prises par J-B (CCR) lors de cette sympathique journée.

Paris 06-10-2013

Paris 06-10-2013 (2)

Paris 06-10-2013 (3)

Paris 06-10-2013 (5)

Paris 06-10-2013 (4)


14 responses to “Le mouvement révolutionnaire mondial

  • rodolphepilaert63

    Comme vous le disiez : « Le rôle de la Franc-Maçonnerie dans la révolution française, M. Pouget de Saint-André écrit : « Il n’est pas inutile de faire remarquer que sur 603 députés du tiers État, 477 appartenaient à la Franc-Maçonnerie. » (79.10%).
    Gaston Martin. « La Franc-Maçonnerie française et la préparation de la révolution ».
    MERCI de vos essentielles conférences !!!!

  • Fred

    bon travail Johan, je vais pouvoir faire suivre à des connaissances qui ont du mal à lire les livres de N.Webster ou W.Carr…merci pour le travail effectué ! Bien à vous

  • lecomte jean-jacques

    Très bonne conférence et surtout très claire et compréhensive. Je me permets d’ajouter des faits peu connus. ¨Pour revenir aux Etats-Unis, il n’est pas éxagérer de dire qu’ils furent une création maçonnique (il n’y a qu’à voir leur billet de un dollar) et la France a participé à cette création. Il faut savoir que la France a possédé les 3/4 de l’Amérique du Nord – le Canada actuel jusqu’aux Rocheuses et toute la partie des Etats-Unis comprise entre les Appalaches et les Rocheuses. Dailleurs le « francophile » Benjamin Franklin avait écrit à George Washington : « Nous n’aurons jamais la paix tant qu’il restera un Français en Amérique. » Toute l’Amérique française fut perdue au cours de la désastreuse guerre de sept ans. Pourtant pour la guerre d’indépendance Franklin et Washington vont demander l’aide de la France c’est à dire l’ennemi d’hier, pourquoi? Parce que la France avait une super marine : des navires neufs et modernes, de bons marins et un corps d’officiers remarquable. Louis XVI a été un grand roi marin et il voulait que la France devienne une grande puissance maritime. Il y eut un but secret dans l’aide apportée aux Américains : reprendre le Canada et les Indes. Malheureusement la France était gangrénée par la franc-maçonnerie. La France pouvait aider les Américains, pas de problème, mais il était hors de question qu’elle devienne une grande puissance maritime. La France remporta la victoire de la Chesapeake, seule bataille où on a vaincu les Anglais à la fois sur terre et sur mer.. Vient le premier court-circuitage ; une armée américaine envahit le Canada (ici on a une guerre de conquête et non plus d’indépendance). Cette armée est vaincue par les Québécois montrant ainsi leur fidélité au Roi d’Angleterre . Merci Monsieur Voltaire et vos arpents de neige. Et le deuxième court-circuitage : la flotte française se fait démolir à la bataille des Saintes dans les Antilles françaises. Ici un fait étrange, il n’y a presque pas de documentation sur cette bataille, même certains historiens n’en ont jamais entendu parler. C’est comme si on cherchait à cacher quelque chose. L’Amiral de Grasse était franc-maçon. A-t-il fait exprès de perdre la bataille? On peut se poser la question… Et cette bataille est importante car elle a arrêté toutes les opérations, annulant même les victoires du Bailli de Suffren dans l’Océan Indien. La France s’est retiré de la guerre d’indépendance américaine en ayant finalement rien gagner.
    Lorsque l’Amiral Destaing ira à la guillotine, il s’écriera : »Je lègue ma tête aux Anglais! Ils seront contents! » Fermez le ban!

  • Johan Livernette

    Merci pour ce supplément d’informations.
    Bonne soirée.
    Johan

  • tony

    Superbe conférence de Johan bien meilleur que celle de Nantes car Johan a beaucoup plus de temps et en plus trés pédagogique ,simple et clair pour les gens qui n’ont pas compris ce qui se passe dans le monde et qui se pose des questions.A transmettre au plus de gens possible.Je connaissais tout cela mais j’ai encore appris des choses.Maintenant j’ai un message pour le dénommer « louis ».Un petit sadique et un lache certainement un juif ou un franc mac.Lit moi bien « louis » si tu me force à descendre de Bordeaux et à dépenser un billet de train et si tu me force à sortir la bette qui est en moi ,j’irais peut étre en prison et sa sera pas la premiére fois mais toi tu n’auras plus jamais mal au dents et tes petit potes non plus.Pourtant c’est un jolie prénom Louis.

  • gregz

    Bonjour Johan…
    Cela fait un moment que je suis vos travaux et je vous remercie pour cette conférence claire et directe (comme toutes vos interventions)…
    J’aimerai juste savoir si la partie de Laurent sera en ligne ou non, si oui sur quel lien…merci.
    Vous avez tout le soutien d’un musulman qui ne vit plus en France.
    (je suis en train de lire N.Webster, livre très dense et passionnant, à lire concentré)..
    Bonne continuation et courage pour la suite.

  • Johan Livernette

    Laurent Glauzy n’a pas souhaité être filmé le 6 octobre à Paris. Il n’y aura donc pas de vidéo sur son intervention. « La révolution mondiale » de Nesta H. Webster est un des meilleurs livres sur le sujet et l’un des plus complets en quantité d’infos et de références.
    Merci pour votre message de soutien.
    Cordialement.
    Johan

  • Gérard Laurençon

    Cher Johan,

    Dans ces vidéos, tu parles de TOUS les pires ennemis de l’Eglise qui ont établi le Règne universel du Démon sur la terre.

    Il semble qu’il n’y a eu personne en face pour être les amis de l’Eglise et établir contre ce premier Règne le Règne universel de Jésus-Christ sur la terre.

    Si il y a eu des amis de l’Eglise pour établir le Règne de J-C et combattre l’instauration du R ègne du démon universel sur toute la terre, il faut aussi nous parler de ces personnes et si il n’y a eu personne ou que des manants comme les vendéens et les cristeros qui sont tous morts pour la cause, ne faut-il pas le signaler ?

    Je suis rester scotche par cette citation de Mirabeau :

    « Il faut détruire l’Eglise pour détruire la Monarchie catholique et il faut détruire la monarchie catholique pour détruire l’Eglise.

    Comment se fait-il qu’en face, à Rome, il n’y a eu que des enfants de cœur pour s’empresser de légitimer la République française maçonne dès 1796 avec Pie VI par le décret « Sollicitudo » et comment se fait-il que l’on trouve la signature du Pape Pie VII au bas du Concordat de 1801 qui déclare que le nouveau gouvernement (républicain, maçon) « bénéficiera des mêmes droits et prérogatives que l’Ancien Régime »

    Si les Mirabeau et tous les autres âmes damnées de la maçonnerie révolutionnaire doivent être hais pour leur perversité, au moins doit-on les louer de leur intelligence et de leur guerre pour avoir mene à bien leur œuvre démoniaque et surtout d’avoir vu où il fallait frapper l’ennemi.

    Mais de l’autre côté, du côté des amis de l’Eglise, nous sommes obligés de constater avec stupeur que non seulement ils n’ont pas eu l’intelligence stratégique de leurs ennemis mais ils ont cru que la meilleure solution était de faire la paix-paix avec leurs pires ennemis et leur dérouler le tapis rouge sous leurs pieds.

    Je ne veux surtout pas vous empêcher de continuer à montrer la perversité des ennemis de l’Eglise. Cependant, j’ai cette simple question à vous poser :

    Est-ce les ennemis de l’Eglise qui sont les plus forts soutenus qu’ils sont par le Démon ou sont-ce les amis de Jésus-Christ qui auront le dernier mot mais ces amis de Jésus-Christ doivent-ils continuer à faire la paix selon la MEME stratégie utilisée jusqu’ici par ceux qui avaient en main les intérêts du Règne social de Jésus-Christ.

    Question posée autrement :
    Doit-on d’abord se lamenter que les ennemis de Jésus-Christ sont les plus forts et qu’ils ont prodigieusement réussi leur œuvre ?
    Ou doit-on se lamenter simplement parce qu’ils ont été les seuls à vraiment vouloir l’établissement d’un Règne social ?

    Ne peut-on pas dire de la guerre pour l’établissement du Règne social de J-C que le combat cessa faute de combattant après que tous les manants vendéens ou cristeros qui ont cru à ce Règne ont été abandonnés à la mort ?

  • Johan Livernette

    Je ne me lamente pas, je constate et démontre le complot judéo-maçonnique contre le trône et l’autel en remontant l’histoire de ces derniers siècles.
    Ceci dit, il manque de combattants dans nos rangs, c’est une évidence.
    Il y aurait une conférence entière à faire sur ceux de notre camp (Carmélites de Compiègne, Vendéens…) qui se sont sacrifiés ou qui ont dit la vérité durant ce mouvement révolutionnaire mondial.
    Bon week-end.
    Johan

  • chemin de Damas

    Johan tu es un saint. Que Dieu te benisse et te donne a toi et tous ceux que tu aimes la vie eternelle. Tout ce que tu dis est juste et veritable, surtout d un grand courage. Tu es un soldat du Christ.

  • Gérard Laurençon

    « Mouvement révolutionnaire mondial »
    D’après ce mot ce serait le mouvement qui serait plus important que ceux qui ont créé ce mouvement.
    Je préférerai
     » Satan et ses suppôts ont installé leur Règne »

    Cependant, cette façon d’impliquer les choses plutôt que les volontés n’est pas nouvelle puisque c’est de cette façon que Léon XIII s’attaquaient aux problèmes cruciaux à la fin du XIX ème.

    « La soif d’innovations qui depuis longtemps s’est emparée des sociétés et les tient dans une agitation fiévreuse devait, tôt ou tard, passer des régions de la politique dans la sphère voisine de l’économie sociale »

    Ou bien encore :

    « Tous ces faits, sans parler de la corruption des mœurs, ont eu pour résultat un redoutable conflit. »
    Et encore :

    « Le dernier siècle a détruit, sans rien leur substituer, les corporations anciennes qui étaient pour eux une protection. »

    Et enfin :
    « Les sentiments religieux du passé ont disparu des lois et des institutions publiques »

    Alors c’est quoi le problème grave si tant est qu’il y en a un.
     » le mouvement révolutionnaire », « la soif d’innovation », « tous ces faits », « le dernier siècle » ou « les sentiments religieux du passé qui ont disparu des lois et des institutions publiques »… sans que l’on comprenne ni que l’on s’intéresse par qui et avec la complicité de qui tout cela est arrivé.

    Et si c’est bien tout ça le problème grave alors ce n’est plus l’établissement du Règne social universel du Démon par de terribles ennemis à qui ont a laissé tout faire ce qu’ils ont bien voulu faire.

    Enfin, est-ce une erreur d’affirmer que si « les sentiments relgieux du passé ont disparu des lois et des institution », ce n’est pas par hasard mais c’est simplement parce que la franc-maçonnerie a quitté ses loges où elle était condamnée par l’Eglise pour s’installer dans les ministères des Etats maçons où elle fut SYSTEMATIQUEMENT légitimée par Rome comme des Etats gouvernants au nom de Dieu et à qui on devait obéissance alors que dans le même temps, les Etats maçons revendiquaient, comme leur premier dogme, que leur autorité ne leur venait certainement pas de Dieu.

    Ainsi donc tous les cathos, se sont trouvés malgré eux pour certains et avec joie pour d’autres les administrés de ces mega-loges et soumis à elles par l’obéissance au pape. Evidemment, tous les cathos qui ont accepté cette nouvelle donne avec joie ont été les plus fidèles supporters de ces Etats maçons puisque c’était AUSSI les plus zélés à obéir aux papes !

    Est- ce vrai ou est-ce faux ? Et si c’est vrai, y’a-t-il un autre problème plus grave qui doit attirer d’abord notre attention ?

    Et si c’est vrai, faut-il vraiment louer les ennemis de l’Eglise d’avoir été de brillants et ulrta pervers suppôts de Satan ou faut-il, au contraire, croire que la victoire leur était acquise d’office par les facilités que leur ont faites ceux qui auraient dû s’opposer à eux ?

  • Gérard Laurençon

    Merci Johan d’avoir eu le courage de ne pas me censurer !

    Les francs maçons ont-ils été les ennemis de Rome ?
    Pour vous aider à y répondre voici un document qui m’a littéralement stupéfait ce matin où l’on apprend SIMPLEMENT que pour devenir cardinal à Rome à la fin du XIXème siècle, le plus sûr moyen était de se faire franc-maçons.

    Je ne veux empêcher personne bien au contraire de combattre la franc-maçonnerie comme le fait actuellement Johan avec brio. Ce que je veux, c’est que vous sachiez que vous n’avez pas tous les appuis que vous avez cru avoir jusqu’ici et que vous en soyez bien conscients !

    http://messe.forumactif.org/t5249-exemples-de-tentatives-audacieuses-de-la-franc-maconnerie#100016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :