Une loge maçonnique dirige le Vatican

Le souvenir d’un crime peut parfois raviver des vérités détonantes que le grand public abreuvé de mensonges méconnaît. C’est dès lors toute une représentation de la vérité de ce monde qui s’effondre, à l’image des tours jumelles du World Trade Center à Wall Street.

Jean Paul 1er - Albino Luciani

Nous savons, grâce à David Yallop [1], que l’assassinat du Pape Jean-Paul 1er fut l’oeuvre de la loge P2, 33 jours après le début de son règne ; et que ce meurtre intervint juste après qu’il ait évincé deux francs-maçons de l’Eglise romaine (Marcinkus et Villot).

Nous apprîmes aussi, par la plume du journaliste maçon Pier Carpi, que Jean XXIII avait été initié dans l’Ordre des Rose-Croix. Divers éléments à charge démontrent que ce dernier et Paul VI étaient vraisemblablement des francs-maçons.

Pier Carpi révéla notamment qu’Evêques et Cardinaux appartenaient à la loge P2 : « On l’appelle la loge ecclésiastique et elle est en contact direct avec le grand maître de la loge unie d’Angleterre, le duc Michael de Kent. Cette loge agit au Vatican depuis 1971. Plus de cent frères cardinaux, évêques et monseigneurs de la curie y appartiennent. Ils parviennent à maintenir le secret le plus absolu, mais pas au point d’échapper aux enquêtes des hommes de la puissante organisation de l’Opus Dei. » [2]

Carpi nous dit que « cette loge agit au Vatican » après avoir affirmé que Jean XXIII était maçon. Il dit aussi que ce ne sont pas des clercs isolés qui lui appartiennent mais plus d’une centaine de Cardinaux et d’Evêques ! Il ne proclame pas textuellement qu’elle dirige Rome, mais on peut toutefois en déduire qu’au minimum elle influe sur le Vatican -et nous pouvons alors parler de lobby-, et au pire qu’elle en a le contrôle.

Dans tous les cas, cette Eglise n’est plus l’Eglise catholique. Mais pour d’autres raisons. Sur le sujet, Monseigneur Lefebvre fut catégorique : « Le droit à la liberté religieuse est blasphématoire car c’est prêter à Dieu des intentions qui détruisent sa Majesté, sa Gloire, sa Royauté. Ce droit implique la liberté de conscience, la liberté de pensée et toutes les libertés maçonniques. L’Eglise qui affirme de pareilles erreurs est à la fois schismatique et hérétique. Cette Eglise conciliaire n’est donc pas catholique. » [3] Relevons au passage que, juste avant le Concile Vatican II, cette liberté religieuse fut demandée par le B’naï B’rith auprès du Cardinal Béa. Elle fut alors établie au sein de l’Eglise romaine et doit être considérée comme une victoire maçonnique.

Revenons à présent sur l’appartenance maçonnique des précédents chefs de l’Eglise conciliaire. Lors d’un entretien réalisé par Louis-Hubert Rémy, le Père Malachi Martin affirma : « Sur l’appartenance de Jean XXIII à la franc-maçonnerie, toutes les preuves sont dans les archives du Vatican, jalousement gardées par le Cardinal Sodano. Lui-même aurait vu des photos prises par son chauffeur dévoilant Jean XXIII fréquentant les loges parisiennes. […] Jean XXIII fut initié par Vincent Auriol. »

Malachi Martin parla d’une « loge spéciale ». Il ajouta : « Cette Loge est réservée à Rome aux Cardinaux en liaison étroite avec le Grand-Orient. Jean XXIII et Paul VI ont fait partie de la Loge spéciale », disait-il. Cette révélation fut confirmée par le franc-maçon mexicain Jaime Ayala Ponce pour qui « Roncalli et Montini ont été initiés aux augustes mystères de la confrérie. »

Concernant les autres chefs de Rome depuis Vatican II, le bilan n’est pas plus reluisant. D’origine juive, Benoît XVI fut officiellement soutenu par le B’naï B’rith. Il reçut d’ailleurs cette secte juive au Vatican tout en faisant l’éloge de la fraternité inter-religieuse, dans la droite ligne oecuménique. De plus, Ratzinger écrivit pour un journal maçonnique en 1979. [4] Ses relations étroites avec les hautes sphères mondialistes furent plus que douteuses. [5] Tout autant que ses poignées de mains à des francs-maçons notoires. [6]

Quant à cet autre marrane que fut Jean-Paul II, rien ne prouve qu’il fut franc-maçon sauf qu’à trois reprises, il reçut chaleureusement au Vatican les représentants du B’naï B’rith. En mars 1984, avril 1985 et décembre 1990. Dans la revue « Fideliter » en 1986, Monseigneur Lefebvre écrivit qu’il est « au service de la franc-maçonnerie ». Selon le Grand Maître de la franc-maçonnerie italienne Armando Corona, Jean-Paul II appartenait au Rotary Club à l’instar de l’Argentin Bergoglio qui est actuellement en place. [7] Remarquons aussi que la secte satanique des Skull and Bones lui rendit hommage à sa mort.

Mgr Lefebvre

Concentrons nous à présent sur l’argumentation de Monseigneur Marcel Lefebvre concernant la collégialité à la tête de l’Eglise romaine et l’infiltration maçonnique dans ses murs : « Je crois sincèrement que nous avons affaire à une contrefaçon de l’Eglise et non pas à l’Eglise catholique. Parce qu’ils n’enseignent plus la foi catholique. Ils ne défendent plus la foi catholique. Ils enseignent autre chose. Ce n’est plus l’Eglise catholique. Tous ces Cardinaux dans les congrégations et toutes ces secrétaires dans les congrégations, ils sont bien assis là où étaient leurs prédécesseurs mais ils ne continuent pas leurs prédécesseurs. Ils n’ont plus la même foi, ni la même doctrine ni la même morale que leurs prédécesseurs. Et principalement, leur grande erreur c’est l’oecuménisme. Ils enseignent un œcuménisme qui est contraire à la foi catholique. Je dirai : que pensez-vous des anathèmes du Concile de Trente ? Que pensez-vous des anathèmes de l’encyclique Auctorem Fidei ? Que pensez-vous du Syllabus ? De l’encyclique Immortale Dei du Pape Léon XIII ? Que pensez-vous de la lettre sur le Sillon par le Pape Pie X ? De l’encyclique Quas primas du Pape Pie XI ? Mortalium animos du Pape Pie XI contre le faux œcuménisme ? Que pensez-vous de tout ça ? Qu’ils me répondent sur ces documents qui définissent notre foi. Ce ne sont pas des documents quelconques. Ce sont des documents officiels qui engagent l’autorité du Pape. On peut et on doit même croire que l’Eglise est occupée par cette contre-Eglise que nous connaissons bien et que les Papes ont condamné. Depuis bientôt quatre siècles, l’Eglise ne cesse de condamner cette contre-Eglise qui est née avec le protestantisme et qui est à l’origine de toutes les erreurs modernes, qui a détruit toute la philosophie, qui nous a entraîné dans toutes ces erreurs que nous connaissons : libéralisme, socialisme, communisme, modernisme, sionisme. Nous en mourrons. Les Papes ont tout fait pour condamner cela. Et voilà que maintenant, ceux qui sont sur les sièges de ceux qui ont condamné ces choses-là sont maintenant d’accord pratiquement avec ce libéralisme et cet oecuménisme. Plus les choses s’éclairent et plus nous nous apercevons que ce programme qui a été élaboré dans les loges maçonniques, on s’aperçoit tout doucement et avec des précisions de plus en plus grandes, qu’il y a tout simplement une loge maçonnique au Vatican. Maintenant quand on se trouve devant un secrétaire de congrégation ou un cardinal qui se trouve assis dans le siège où se trouvaient de saints cardinaux qui avaient la foi et défendaient la foi de l’Eglise, on se trouve devant un franc-maçon. » [8]

Le propos fut sincère. L’aveu éloquent. Mémorable même. Car il ne vint pas de n’importe qui. Ce ne furent pas des paroles en l’air mais celles d’un homme d’Eglise connaissant très bien l’institution romaine. Après avoir été minutieusement préétabli dans les arrière-loges, notamment celles de la Haute-Vente, le projet de destruction de l’Eglise officielle par la contre-Eglise est arrivé à son aboutissement. Les choses ne s’étant point arrangées mais empirées, nous pouvons tirer la même conclusion que cet illustre clerc.

Ainsi, parce qu’il est indéniable que la (fausse) religion enseignée au Vatican est un protestantisme ayant juste l’apparence du catholicisme, et parce qu’il est très vraisemblable que, depuis Jean XXIII, les derniers chefs de Rome furent tous maçons ou étroitement liés à la franc-maçonnerie (hormis Jean Paul 1er, d’où son assassinat), nous sommes en droit d’approuver cette évidence affirmée par monseigneur Lefebvre dans les années 1970 : Oui, une loge maçonnique dirige bel et bien l’Eglise officielle romaine. Telle une chape de plomb au-dessus des fidèles. Et ce pour le grand égarement des âmes depuis 50 ans. Puisse les Catholiques de cette Eglise humaine et non divine regarder honnêtement cette réalité en face. D’autant que l’Eglise conciliaire n’est assurément plus l’Eglise catholique puisqu’elle enseigne une autre religion et qu’elle ne contient ni une même foi, ni une même hiérarchie, ni les mêmes sacrements d’origine. Les francs-maçons et modernistes à la tête de cette institution étant les premiers responsables de cette situation désastreuse, car ce sont eux qui, depuis 50 ans, sont à l’origine du scandale.

Johan Livernette le 10 décembre 2013

[1] Dans « Au nom de Dieu » de l’anglais David Yallop.

[2] Dans « L’espresso » en décembre 1987.

[3] Le 29 juillet 1976 dans « Quelques réflexions à propos de la suspens a dinivis ».

[4] http://www.catholique-sedevacantiste.com/article-23851474.html

[5] http://www.resistance-catholique.org/documents/2008/RC_2008-02-29_Les-liens-occultes-entre-Ratzinger-et-les-pires-ennemis-de-lEglise.pdf

[6] http://www.blogcatholique.fr/2010/10/preuves-que-benoit-xvi-ratzinger-est.html

[7] https://johanlivernette.files.wordpress.com/2013/04/bergoglio-rotary.jpg

[8] L’intégralité de l’entretien audio de Monseigneur Lefebvre : http://www.youtube.com/watch?v=XSuBwJ4xuns

Publicités

34 responses to “Une loge maçonnique dirige le Vatican

  • 777laurent

    Malheureusement… Force est d’admettre que tout ceci est factuel.

    Et pour bien comprendre la gravité de la chose, il faut bien préciser que :

    la Franc-maçonnerie, cette institution satanique, à été condamnée pendant plus de 254 ans par L’Eglise et a été anathématisée par la hiérarchie catholique pas moins de 586 fois ! (information relaté par le spécialiste ecclésiastique de la question, l’abbé Villa, dont je recommande vivement la lecture de ses précieux ouvrages )

    Plusieurs encycliques et bulles émanant de différents Papes au cours de l’histoire, condamnent expressément la franc-maçonnerie.

    On sait aussi maintenant, que la franc-maçonnerie est le bras armé occulte du judaïsme-talmudique dirigé contre l’Eglise du Christ. Plusieurs livres, sources, témoignage le prouve (« la franc-maçonnerie, Synagogue de Satan » de Mgr Meurin est une référence en la matière)

    Non content d’avoir mis à mort N-S Jésus-Christ sur la croix, les descendants des pharisiens, à savoir la secte talmudique, persécute l’Eglise, qui est le corps mystique du Christ.

    Ne pouvant détruire l’Eglise de l’extérieur ( ce n’est pas faute d’avoir essayé au cours des siècles ) voilà qu’ils se sont infiltrés, selon le principe maçonnique « solve & coagula » afin de véritablement dissoudre l’Eglise de l’intérieur.

    Mais…

    N.S Jésus-Christ n’a t-il pas promit et définit Lui-même l’indéfectibilité de son Eglise, divinement institué ?

     » Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle  » (Matthieu 16:18)

    et

    « Voici que je suis avec vous, tous les jours, jusqu’à la consommation des siècles » (Matthieu 28 : 20)

    Comment donc concilier le dogme de l’indéfectibilité de l’Eglise et le fait que Rome à perdu la Foi et est devenu le siège de l’antéchrist ?

  • Catherine

    Vous ne pouvez pas vous en sortir une fois de plus en accusant les juifs des errements de l’Eglise catholique.

  • Jérémie

    Bien évidemment, les premiers responsables sont les autorités vaticanes qui ont agi en traîtres. Mais ne minimisez et n’occultez surtout pas le rôle du judaïsme dans cette affaire, Jules Isaac en tête. Lisez le livre de Léon de Poncins, indispensable.

  • Jérémie

    La croix pectorale de Jean XXIII comportait-elle réellement l’oeil et la pyamide en son centre ou est-ce une légende ?

  • Johan Livernette

    Exact. C’est le bon livre à lire sur le sujet. Il peut être commandé par chèque sur mon site ou directement aux éditions Saint-Rémi : http://www.saint-remi.fr/details-catalogues.php?id=56.

  • MONTJOU

    je crois que la fin du message de laurent777 est une réponse intéressante sur tous ces débats et polémiques qui ne font finalement que rajouter craintes et confusion dans un climat déjà délétère pour les croyants catholiques.
    Je reprends la fin de son message:

     » Mais…
    N.S Jésus-Christ n’a t-il pas promit et définit Lui-même l’indéfectibilité de son Eglise, divinement institué ?
     » Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle  » (Matthieu 16:18) »

    Donc si Jésus Lui-même dit que les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre son Eglise, qui est plus sage et plus éclairé que le Christ pour dire le contraire ici ??

    Un peu d’humilité et de Foi ne font pas de mal et peut-être pourrions nous arrêter de psychoter sur la FM qui est de la paille destinée à être brûlée ?!
    Parce que à force de s’occuper de l’ombre, on ne regarde plus la Lumière, Lumière qui luit dans les ténèbres et que les ténèbres n’ont pas saisie (lire Jean: prologue).

  • Johan Livernette

    D’où le site contre-révolutionnaire qui met volontairement au premier plan le catholicisme comme religion d’Etat : http://lacontrerevolution.wordpress.com/.
    Cordialement.
    Johan

  • Gérard Laurençon

    Johan, tu te plantes royalement avec le système Lafitte, Guépin et Cie

    En effet, vous affirmez comme Lefèbvre que l’église conciliaire n’est pas l’Eglise catholique. Et vous croyez pouvoir faire de Lefèbvre le repère de l’Eglise catholique.
    Or quelque soient la bonne doctrine de Lefèbvre et sa condamnation de la liberté religieuse APRES le Concile, vous oubliez qu’il a approuvé et signé cette liberté religieuse au Concile Vatican II sans jamais s’en repentir et que d’autre part quelque soit les réserves ou les propos extrêmes qu’il a porté contre l’église de Vatican II….longtemps après… il n’a cessé de la reconnaître comme son église et lui formulant jusqu’à sa mort son unité par son « una cum » à son pape bien que l’ayant traité d’antechrist.

    Vous voulez couper la branche pourrie de Vatican II et vous élevez comme repère de la foi un membre de la structure apostolique de cette branche pourrie.
    Vous croyez être indemnes de la compromission de la Frate Saint Pie X avec le Vatican et vous oubliez que leur fondateur n’a jamais quitté l’église de Vatican II que vous voulez combattre !
    D’autre part, en ne vous attaquant seulement à la liberté religieuse, vous passez à côté du synchrétisme qui est le degré au-dessus de la liberté religieuse.
    La liberté religieuse avait DEJA été acceptée en pratique mais pas en doctrine par Pie VII et ses successeurs avec le Concordat de 1801 et l’église conciliaire a eu l’avantage de ce compromis pour faire passer facilement cette liberté religieuse en doctrine…pour faire passer le péché en apostasie !
    Cependant Vatican II a été beaucoup plus loin que de laisser à chaque homme la liberté de conscience pour choisir la religion qui lui convient. Vatican II a affirmé, par exempl,e au sujet des musulmans qu’ils adoraient avec nous « le Dieu unique, miséricordieux, futur Juge des hommes au Dernier Jour » dans Lumen Gentium 16 et ceci a été signé par Lefèvre. Or cela, c’est du synchrétisme, c’est reconnaître que toutes les religions sont également vraies.
    Il y a donc une plus grande et plus profonde erreur que celle de reconnaitre à chaque homme la liberté de conscience pour choisir sa religion et c’est le synchrétisme qui consiste à reconnaitre que toutes les fausses religions sont vraie et contribuent à assurer le salut.

    Gérard

  • Gérard Laurençon

    Chapeau Johan de n’avoir pas censuré mon précédent post !
    Ce n’est pas l’habitude de nos milieux qui, malheureusement n’acceptent pas une controverse honnête…et préfèrent supprimer que de répondre à des problèmes fondamentaux qu’ils refusent d’analyser en pensant qu’ils sont chacun dans leur coin le seul Magistère de vérité.
    Encore un grand merci pour cet état d’esprit bienveillant !

    Gérard

  • Stephan Pain

    Bonjour Johan.
    Je viens de te découvrir dans une ancienne interview et j’ai grandement apprécié ta ferme conviction à combattre pour la Vérité. Tu as affiché ta sympathie pour Alain Soral et pour Egalité et Réconciliation. Or, comme tu le sais, ER promeut l’alliance entre le Christianisme et l’Islam. Ceci te place en porte à faux avec eux. Si il est tout à fait possible d’avoir des divergences qui alimentent le débat, la question de l’œcuménisme est essentielle pour un croyant sincère. Au travers de ce texte, tu affirmes haut et fort ton refus de la coexistence des religions.
    Je te soutiens. J’ajoute même qu’il n’est nul besoin de citer tel ou tel pour appuyer tes dires. Tout cela n’est que logique: il n’y a qu’un seul chemin vers Dieu. Le judaïsme n’étant que l’ombre de lui-même, il ne reste que deux grands courants majeurs. Du Christianisme ou de l’Islam, il ne peut en rester qu’un.
    Pour ceux qui ont été sensibles aux Signes, ils savent que nous sommes à l’Heure de rendre les comptes. Une seule personne peut donc trancher sur la question.
    Paix sur les âmes de bonne volonté.

    Stephan Pain – Malik assass Saphwan Haqiqa

  • Johan Livernette

    On peut avoir de la sympathie pour des gens (E&R, LLP, Dortiguier, Ryssen…) sans pour autant être d’accord avec eux sur tout. Il est normal d’avoir des divergences. On en discute parfois calmement et ce n’est pas une raison pour se tirer dessus et se fâcher.
    On m’a souvent questionné sur E&R alors que je ne suis pas encarté chez eux, et très peu sur le CCR qui est le mouvement que j’ai créé et qui correspond totalement à mes idées.
    Cordialement.
    Johan

  • 777laurent

    @MONTJOU

    Sauf que…Le Christ nous met en garde sur un sujet important ; la sauvegarde de la vraie Foi dans Luc 18:8

    «Quand je reviendrai, trouverai-je encore la Foi sur terre ?»

    Donc l’enjeu principal en ces temps troublés est bien de conserver la vraie Foi, d’ailleurs N-S Jésus-Christ nous encourage vivement en ce sens

    « Si vous demeurez dans ma parole, vous serez vraiment mes disciples, car celui qui persévérera jusqu’à la fin sera
    sauvé…» (Jean 8:32)

    Et quel est l’action de la judéo-maçonnerie ? De justement d’essayer de peser de toute son influence afin de changer le dogme. (d’ou le – concile Vatican d’eux – afin de préparer les réformes)

    Les dogmes attaqués en priorité sont :

    –  » En dehors de l’Eglise point de Salut  » (d’ou œcuménisme)

    –  » L’infaillibilité papale  » ( d’ou la collégialité)

    le grand apôtre Paul nous prévient :

    « Je m’étonne que si vite vous vous laissiez détourner de celui qui vous a appelés en la grâce de Jésus-Christ, pour passer à un AUTRE évangile : non certes qu’il y en ait un autre ; seulement il y a des gens qui vous troublent et qui veulent CHANGER L’ÉVANGILE DU CHRIST.

    Mais quand nous-mêmes, quand un ange venu du ciel vous annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons annoncé, qu’il soit ANATHÈME ! »

    ( Galates 1:6)

  • 777laurent

    Gérard, je me permet de réagir à vos propos.

    Tout d’abord n’oublions pas de remettre l’action de Mgr LEFEBVRE dans son contexte et accordons lui au moins le bénéfice de s’être opposé d’une manière ou d’une autre à l’apostasie Vatican 2.
    Toute action humaine par nature est perfectible et on a beau jeu de la critiquer après coup. L’inertie n’est elle pas encore plus condamnable ?
    Pourquoi ne portez-vous pas plutôt votre critique sur l’ensemble des Clercs qui ne dénonce pas Vatican 2 comme une forfaiture ?

    L’obéissance Papale est un fondement de la Foi Catholique.
    C’est en ce sens que je vois la signature de Mgr LEFEBVRE aux documents du concile même si il s’y était, dans un premier temps, farouchement opposé.

    A l’époque, sans doute, n’avait-il pas tout le recul nécessaire afin de disqualifier définitivement les antipapes Jean XXIII et Paul VI…

    Maintenant il ne s’agit pas d’idolâtrer qui que se soit.

    Aujourd’hui la première des choses à faire est de poser le bon diagnostique sur le Vatican.

    La première erreur serait de tomber dans l’idolâtrie de tel ou tel Clerc ou de tel ou de tel théologien.

    La seconde qui est lié serait de tomber dans le schisme, forme de protestantisme ou de jansénisme…

    Toute la difficulté est de rester intégralement catholique et pour cela il faut non seulement rester fidèle aux dogmes mais aussi les défendre !

    Un Pape hérétique ne peut être Pape, c’est un antipape, un ennemi de l’Eglise. POINT BARRE !

    Donc la seule réponse théologique valable repose sur la position « sedevacante  »

    Pourquoi ?

    Tout simplement car dans l’Histoire officielle de l’Eglise il y a déjà eu des précédents cas d’antipapes hérétiques et que dans ce cas il ne faut pas les obéir mais au contraire dénoncer les usurpateurs, ces loups déguisés en brebis.

    «Marchez comme des enfants de lumière, car le fruit de la lumière consiste en tout ce qui est bon, juste et VRAI. Examinez ce qui est agréable au Seigneur ; et ne prenez AUCUNE PART aux œuvres stériles des ténèbres, mais plutôt CONDAMNEZ-LES » (Ephésiens 5:11)

    Donc rien de nouveau sous le soleil, le sédévacantisme n’est pas une nouvelle religion mais au contraire un catholicisme intégral et sans concession. Le Christ Lui même même s’il a toujours tendu la main au pêcheurs ne transige pas avec la vérité, au contraire il nous exhorte à être combatif pour la défendre :

    « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l’épée.»
    ( Matthieu 10:34 )

    C’est cela la véritable charité : défendre la vérité !

  • Maak Itar

    des conneries tout ça !!!

  • Spiritalone

    une vidéo intéressante.

    Bonne soirée.

  • Spiritalone

    Chez l’oncle satan, sam pour les intimes xD

    y’a une haine vicérale et de plus en plus violente contre jesus et les fêtes religieuses issues du chistianisme.

    Infos provenants d’un commentaire.

    http://lesmoutonsenrages.fr/2013/12/12/vos-infos-news-liens-et-autre-du-jeudi-12-decembre-2013/comment-page-1/#comment-238223

  • abouAdam

    Paix sur vous .

    La situation a été prophétisée . La question n’est plus que devons nous faire mais qui va le faire pour sauver son âme de cette grande tribulation.
    N’oublions pas que l’on lutte contre Satan il n’est plus question des petits caprices de chacun mais d’une alliance sur les principes « soumission à dieu et resistance à Satan est ses armées. » : le reste c’est du pipo car la situation est tellement tragique que les coups possibles sont devenus uniques et rares.

    http://imranhoseinfr.wordpress.com/2013/07/01/actualite-du-sheikh-imran-hosein-en-route-pour-la-russie/

  • Abbe Jean Lambert

    Je suis profondement triste et confus de savoir que le catholicisme est desormais comme un bateau ivre. Abbe Jean Lambert.

  • Abenader

    @777laurent, qui pose cette question:

    « Comment donc concilier le dogme de l’indéfectibilité de l’Eglise et le fait que Rome à perdu la Foi et est devenu le siège de l’antéchrist ? »

    Deux excellents dossiers sont parus ici, qui étudient la question en profondeur:

    http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewtopic.php?t=2895&mforum=micael

    http://www.phpbbserver.com/phpbb/viewtopic.php?t=2373&mforum=micael

    Bonne lecture cher monsieur.

  • 777laurent

    Non ce n’est pas une légende, voir la vidéo à 8min25 :

  • arnaud

    les franc-maçons veulent agir par corruption des mœurs

  • Marie Régina HERVÉ

    IL FAUT QUE LES CHOSES CHANGENT !

    TROP LONGTEMPS ON A BAFOUÉ LE MONDE.
    NOUS EXIGEONS LA VERITE AU SUJET DE LA RELIGION , L »EGLISE CATHOLIQUE DOIT AVOIR LE COURAGE POUR ENTAMER UNE REFORME EN PROFONDEUR DANS LE SYSTEME CATHOLICISME LUI MEME – DE L »AUTRE CÔTÉ LA RÉFORME PROTESTANTIME AVEC UN BON DEBUT VIENT D »ECHOUER FAUTE DE LEADERSHIP.

    DU DEBUT A JOURD »HUI, TOUT N »EST BASÉ QUE SUR L »ESCROQUERIE – L »HYPOCRISIE / PURE MENSONGE . ILS SONT RESPONSABLE DE TOUS LES MAUX DE L »HUMANITÉ.
    AUSSI VOUS AVEZ MENTIONNÉ LA REALITÉ DE L »INSTITUTION CATHOLIQUE ROMAINE QUI N »EST PURE QUE  » L » IDOLATRIE  » TOUS LES PEUPLES ONT DES CULTURES DIFFERENTS ET NE SONT PAS TOUS DES ROMAINS . La il n »est pas question de Religion instituee par l »homme mais plutot de la VERITE – LA PAROLE DE DIEU.
    LE VRAI TEMPLE EST NOUS MEME POUR AIMER ET ADORER QU »UN SEUL DIEU – LA BIBLE MENTIONNE DE TOUT TON COEUR , DE TOUTE TON ÂME ET DE TOUT TON ESPRIT PLUS RIEN NE RESTE ET POURQUOI ADORER LES IDOLES ….  » L »ÂME QUI PECHE C »EST CELLE QUI MOURRA  » Pas d »excuses , maintenant NOUS tous ont acces @ la VÉRITÉ  » LA BIBLE « .
    JESUS CHRIST REVIENT BIENTOT POUR LE JUGEMENT — SOYONS PRETS.!

  • ooo

    J’ai toujours bien aimé Jean-Paul II, j’attribuais ses écarts à de la naïveté. C’est le pape qui m’a amené au christianisme. J’ai toujours admiré sa lutte contre le communisme. J’ai commencé à déchanter en voyant ses liens avec la maçonnerie, et que son action a bien préparé tout ce que fait maintenant Bergo.
    Toutefois, reste que ce pape a été victime d’une tentative de meurtre, et qu’ensuite, après cela, il n’était plus « dangereux » du tout pour les commanditaires de l’attentat. Il ne devait donc pas être si mauvais? Est-ce qu’il se serait « converti »? Est-ce qu’il se serait racheté par son chemin de croix, dans la souffrance après son attentat?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :