Archives mensuelles : mai 2017

1789, coup d’État maçonnique

Voici la vidéo de la conférence « 1789, coup d’État maçonnique » donnée le vendredi 28 avril à Ille-sur-Têt. Cette intervention porte sur un événement majeur de l’histoire de France. D’où l’importance de bien s’informer sur la révolution française de 1789.

Source

Pour aller plus loin dans l’étude de la révolution, du mondialisme et de la franc-maçonnerie :

Achetez ce livre via Paypal

paypal

Vous pouvez commander ce livre par Paypal ou en envoyant un chèque de 23,80 € (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9

Publicités

Quel est le but final des sociétés secrètes ?

Voici un nouvel extrait du livre « La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture » :

Unifier le genre humain sous une même bannière, la république universelle, sous une même religion œcuménique, réduire l’homme à son état animal, de simple consommateur dépressif, en ayant auparavant dissous les États dans les grandes puissances, ruiné et dominé les nations sous contrôle, effacé la notion de patrie, démoli l’ordre ancien pour ne laisser aucune trace de chrétienté authentique sur terre, faire tomber toutes les barrières économiques, sociales et culturelles en faveur du marché, pour enfin aboutir au village global piloté depuis Israël par la judéo-maçonnerie qui est la contre-Église de Satan, c’est ainsi que se projettent les oligarques occultes du mondialisme, ces faiseurs de catastrophes et architectes du désordre, en vue d’un Nouvel Ordre Mondial qu’ils appellent de leurs vœux, de ce messianisme juif talmudique qu’ils poursuivent avec tant de persévérance.

Chapitre XII – Conclusion

Achetez ce livre via Paypal

paypal

Vous pouvez commander ce livre par Paypal ou en envoyant un chèque de 23,80 € (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


La franc-maçonnerie : son évangile, sa religion officieuse

Voici un nouvel extrait du livre « La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture » :

L’évangile avait proclamé les droits de Dieu sur terre et pour tout être humain. Les Droits de l’Homme, cette sorte de contre-évangile, ont fait exactement l’inverse. À tel point que depuis cette historique déclaration, Jésus-Christ est mis hors-la-loi. (…)

La loi de séparation de l’État et de l’Église fut un temps fort de cette laïcisation de la société. Nos élites maçonniques aiment la faire passer pour progressiste alors qu’elle va contre la loi naturelle. Car ce que Dieu a uni, l’homme ne doit point le séparer. La laïcité porte donc le masque du progrès alors qu’elle est à l’origine de la régression morale de notre société. Religion et morale étant étroitement liées. Parce qu’elle va contre la loi naturelle voulue par Dieu et qu’elle fut condamnée par saint Pie X, la laïcité s’avère non seulement antichrétienne mais bel et bien satanique. Car elle a d’abord engendré une humanité sans Dieu avant de dériver vers une humanité contre Dieu.

Chapitre VIII – Les faux principes

Vous pouvez commander ce livre via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,80 euros (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Conférences à Paris le samedi 13 mai avec Adrien Abauzit

Le samedi 13 mai, dès 20 heures à Paris, Adrien Abauzit et moi donnerons une conférence chacun au bar-restaurant Le Palais (16, rue Monge – Paris Ve). Les thèmes abordés seront les suivants : « 1789, coup d’État maçonnique » et « La religion mondiale ». Le prix d’entrée a été fixé à 4 €.

Le même jour, dans l’après-midi, j’aurai l’occasion de dédicacer mes derniers livres dans la Librairie française (5, rue Auguste Bartholdi – 75015 Paris) de 15 heures à 18 heures.


Macron à 24% : un coup d’État électoral

Faux votants (comme en 1793 pour la mort de Louis XVI), votants doubles, votants radiés en masse, 0% de votes blancs à Lyon [1] ! 35% pour Macron et seulement 4,99% pour Le Pen à Paris ! Des scores très étranges dans des mairies PS (Gérard Collomb et Anne Hidalgo). Ajoutons à cela qu’au moment où les résultats du premier tour furent donnés le dimanche 23 avril à 20 heures, les dépouillements n’avaient pas encore été effectués. Ces mêmes résultats ont, comme par hasard, correspondu fidèlement aux instituts de sondage dont on sait l’impartialité légendaire !

Le score d’Emmanuel Macron est-il justifié ? Certainement pas. Rien ne nous prouve ces 24%. Et au regard de son impopularité, ce score est difficilement crédible. Tout comme celui de Benoît Hamon (6%) qui représentait le PS ; un parti avec un passé, une histoire, une base militante conséquente. Soit tout l’inverse de Macron qui a fondé son parti il y a seulement un an, n’a pas de militants de terrain et dont le vide politique saute aux yeux de tous. Dès lors, nous sommes en droit de trouver suspect ces 2 scores et de croire à cette éventualité : Hamon aurait-il été siphonné au profit de Macron, avec la complicité de la direction du PS ? Serait-il le dindon de la farce dans ce qui ressemble à un coup d’État électoral ? Autre possibilité : des votes nuls ont très bien pu être reversés pour le banquier des Rothschild.

Remarquons également que la gauche socialo-maçonnique sort d’un quinquennat catastrophique. Et que si nous ajoutons les trois candidats issus de cette même famille politique du PS (Macron, Mélenchon et Hamon), nous arrivons à 49,95% ! Cela veut dire que si le PS avait présenté un seul candidat, il aurait fait 49,95% au premier tour !

Lire la suite