Archives mensuelles : mars 2018

Face au complot maçonnique, le retour de la France catholique

Retrouvez dans cette vidéo mon discours prononcé le samedi 24 mars à Rungis, lors de la 2e fête du pays réel organisée par l’institut Civitas. Cette intervention traite de nombreux sujets qui, pour la plupart, ont été abordés dans La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture et Le complot contre Dieu.
Cette allocution a été filmée sous un autre angle par TV Patriotes et l’institut Civitas.

Publicités

Retour en photos sur la 2e fête du pays réel

Le samedi 24 mars s’est déroulée la seconde fête du pays réel à Rungis. Cette journée organisée par l’institut Civitas fut une vraie réussite. Des personnes que j’apprécie étaient présentes à Rungis. Ce fut l’occasion de prendre quelques photos avec certaines d’entre elles.

Lire la suite


3 conférences le samedi 24 mars à Paris (20 h)

Le samedi 24 mars se déroulera, à Rungis de 10 à 18 h, la 2e fête du pays réel organisée par l’institut Civitas. En marge de ce grand rassemblement se tiendra, le soir même (20 h) et toujours dans la région parisienne, 3 conférences très intéressantes avec Dominique Tassot (CEP), Florian Rouanet et moi-même. Nos interventions porteront sur la théorie de Darwin, les corporations de travail et le protestantisme. Le prix d’entrée a été fixé à 5 €.

Pour réserver et connaître le lieu de la salle, veuillez me contacter dans la rubrique Contact, sur ma page Facebook, par courriel ou au 06 18 46 05 89.

Ci-dessous Dominique Tassot en 2012 sur mon invitation à La Garde, et Florian Rouanet à mes côtés en 2016 à Paris :

 


Communiqué – Réponse aux calomnies du mythomane Ploncard d’Assac

« Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose » : vous connaissez cet adage. Il s’agit d’une formule que Philippe Ploncard d’Assac a appliqué avec beaucoup de personnalités respectables comme Henry de Lesquen, Pierre Hillard, Yvan Benedetti, autrefois Serge de Beketch, Carl Lang, Thibaut de Chassey, Boris Le Lay, Jérôme Bourbon, André Gandillon, Florian Rouanet… et moi-même.

Depuis le 1er mai 2013, comme de nombreux internautes l’ont remarqué, je suis calomnié sur ma vie privée par ce vieil homme. Et depuis janvier 2016, je suis accusé par ce même Ploncard d’Assac de plagiat. Depuis presque 5 ans donc, ce vieillard ne cesse de répéter les mêmes calomnies à mon égard sur Internet. Ce communiqué vise donc à rétablir la vérité sur ses nombreux mensonges, notamment sur 2 points précis : le prétendu plagiat et ses incessants mensonges répandus sur ma vie privée qui relèvent de la calomnie, ce qui est très grave pour un catholique.

Le 1er mai 2013, dans une vidéo, Ploncard d’Assac affirma contre toute attente, pour me discréditer, que je vis maritalement avec une musulmane. Ce qui est faux et clairement mensonger. Appelé au téléphone par la personne concernée et donc pris au piège, Ploncard d’Assac, au lieu de reconnaître sa pitoyable calomnie, lui a répondu, après un temps de réflexion, que je la trompais avec une musulmane ! Il ajouta donc un énorme mensonge à son premier mensonge ! En toute logique, il lui a été demandé de retirer cette vidéo du 1er mai 2013. Mais Ploncard d’Assac resta sur sa position mensongère. Pire encore, au lieu de retirer cette vidéo, il a persisté et a prétendu le 15 juin 2013 que c’est moi qui lui aurais dit que je vivais maritalement avec une musulmane. Dans cette même vidéo, je suis insulté, ce qui, logiquement, passe sous le coup de la loi. Simple remarque : être attaqué sur ses idées est somme toute normal et de bonne guerre comme on dit, mais être calomniée sur sa vie privée, c’est autre chose et particulièrement lamentable.

Lire la suite


Quand le juif Jacob Cohen affiche son hostilité contre la chrétienté

Sur son compte Twitter, le prétendu antisioniste Jacob Cohen a dévoilé son vrai visage. Celui d’un juif antichrétien prouvant son hostilité envers saint Louis et les croisades. Cet exemple démontre toute l’escroquerie de l’antisionisme de juifs qui, quelque soit le milieu dans lequel ils évoluent, demeurent juifs, sous l’autorité du Talmud, et par conséquent dans la haine de la France catholique. C’est ce qui apparaît clairement dans ce twitt très révélateur. Déjà, lors d’une conférence organisée par E&R, Jacob Cohen avait été l’auteur d’une déclaration antifrançaise lorsque, s’adressant aux immigrés vivant en France, il les incita à s’organiser pour finalement conclure dans le registre de Bernard Kouchner : « Si vous voulez gagner la paix, préparez-vous à la guerre (civile) ! » Dans une ancienne interview, ce juif et très probable franc-maçon avait également minimisé le pouvoir de la franc-maçonnerie, prétendant qu’il en était sorti.

Il est évident que cet infâme infiltré n’a rien à faire dans ce qu’on appelle la « dissidence ». C’est ce que j’avais fait comprendre dans une vidéo en 2012 (à partir de 12’40). Mais que l’immigrationniste Jacob Cohen se rassure : la Jeanne d’Arc métissée ne nous fait en aucun cas « flipper ». C’est juste que son identité -elle est d’origine béninoise- n’a rien à voir avec celle de la pucelle d’Orléans. Et cela, tout un chacun a parfaitement le droit de le constater et de s’opposer à cette manœuvre perverse qui n’a rien d’innocent.

Johan Livernette le 3 mars 2018


2e fête du pays réel le samedi 24 mars à Rungis

Le samedi 24 mars à Rungis, l’institut Civitas organisera un grand rassemblement où interviendront diverses personnalités catholiques et nationalistes. Je serai, pour ma part, présent dès 12 heures au stand des éditions Saint-Rémi pour dédicacer mes livres et j’aurai même l’occasion de m’exprimer en tribune en début d’après-midi (entre 14 et 15 heures).

Je tiens à remercier Alain Escada (président de Civitas) et Bruno Saglio (directeur des éditions Saint-Rémi) pour leur invitation à cette journée incontournable pour tout patriote français.

Pour avoir plus de renseignements sur cette seconde fête du pays réel, veuillez vous rendre sur Médias Presse Info.