Quand le juif Jacob Cohen affiche son hostilité contre la chrétienté

Sur son compte Twitter, le prétendu antisioniste Jacob Cohen a dévoilé son vrai visage. Celui d’un juif antichrétien prouvant son hostilité envers saint Louis et les croisades. Cet exemple démontre toute l’escroquerie de l’antisionisme de juifs qui, quelque soit le milieu dans lequel ils évoluent, demeurent juifs, sous l’autorité du Talmud, et par conséquent dans la haine de la France catholique. C’est ce qui apparaît clairement dans ce twitt très révélateur. Déjà, lors d’une conférence organisée par E&R, Jacob Cohen avait été l’auteur d’une déclaration antifrançaise lorsque, s’adressant aux immigrés vivant en France, il les incita à s’organiser pour finalement conclure dans le registre de Bernard Kouchner : « Si vous voulez gagner la paix, préparez-vous à la guerre (civile) ! » Dans une ancienne interview, ce juif et très probable franc-maçon avait également minimisé le pouvoir de la franc-maçonnerie, prétendant qu’il en était sorti.

Il est évident que cet infâme infiltré n’a rien à faire dans ce qu’on appelle la « dissidence ». C’est ce que j’avais fait comprendre dans une vidéo en 2012 (à partir de 12’40). Mais que l’immigrationniste Jacob Cohen se rassure : la Jeanne d’Arc métissée ne nous fait en aucun cas « flipper ». C’est juste que son identité -elle est d’origine béninoise- n’a rien à voir avec celle de la pucelle d’Orléans. Et cela, tout un chacun a parfaitement le droit de le constater et de s’opposer à cette manœuvre perverse qui n’a rien d’innocent.

Johan Livernette le 3 mars 2018

Publicités

Les commentaires sont désactivés.

%d blogueurs aiment cette page :