Mise au point sur le débat avec Arnaud Dumouch et la position sédévacantiste

Il n’y aura pas de troisième débat avec le conciliaire et moderniste Arnaud Dumouch, pour bien des raisons. Déjà, les procédés inéquitables de ce youtubeur sont inacceptables : lorsqu’on invite un débatteur, on lui permet de s’exprimer et de développer ses arguments. On ne lui coupe pas sans arrêt la parole. On ne le met pas en arrière-plan avec un son désastreux. [1] Quand on dit autant de bêtises à la minute, on n’adopte pas un ton de donneur de leçons. Quand on a tout à apprendre sur un sujet (l’infiltration maçonnique dans l’Église), on se tait, on écoute et on étudie la question. On n’épingle pas un commentaire sous la vidéo pour influencer (ou plutôt enfumer) les internautes. On ne couvre pas l’intervention orale de son adversaire. On évite également de mettre des titres aussi foireux que « Sédévacantisme contre catholicisme ». [2] On évite aussi de mettre l’accent sur un tout autre sujet (sédévacantisme) pour détourner les auditeurs de la vérité sur le complot. Toutes ces manipulations constatées dans les 2 premières vidéos sont absolument lamentables.

Ce genre de débat devait initialement me permettre de transmettre diverses vérités sur la doctrine, la foi catholique de toujours qui est en opposition avec la nouvelle religion conciliaire. Or ce message est clairement parasité par mon interlocuteur qui débite des hérésies et des mensonges en un temps record !

Défendre à ce point l’ennemi (judaïsme, peuple déicide) et ses textes blasphématoires (Talmud) est pour le moins suspect. Quant à la présence maçonnique dans l’Église conciliaire, elle ne concerne pas juste 2 ou 3 vieillards en fin de parcours ! [3] Il est évident que, dans la grille amis/ennemis, Arnaud Dumouch est dans le camp de l’ennemi. Il minimise tellement l’influence judéo-maçonnique qu’une question se pose : est-il lui-même un marrane ou un franc-maçon ? S’il n’en est pas, il joue en tout cas leur rôle à la perfection. Pour toutes ces raisons et bien d’autres héla, je ne souhaite pas continuer plus longtemps, dans ces conditions, à faire indirectement de la pub à un hérétique [4] -dont la mauvaise foi est évidente- qui ne cesse de semer la confusion et l’erreur là où il n’y a qu’à transmettre la vérité.

La troisième partie de notre débat devait porter sur le sédévacantisme. À vrai dire, il n’y a pas besoin de débat pour affirmer cette position qui engage la foi. L’excellente vidéo ci-dessous suffit amplement à démontrer la cohérence de ce positionnement.

[1] De nombreux internautes m’ont fait remarquer la différence de traitement dans le son et l’image entre Arnaud Dumouch et moi. L’un d’eux m’a notamment écrit : « La tête de Dumouch en haute définition prend les 3/4 de l’écran pendant que vous êtes dans une boîte dans le fond. »
[2] Le positionnement sédévacantiste est fidèle au catholicisme traditionnel. C’est la fausse religion conciliaire qui est en rupture avec la foi catholique de toujours.
[3] Ce mensonge d’Arnaud Dumouch est particulièrement grossier.
[4] Même chez les conciliaires, Arnaud Dumouch  est considéré comme un grossier hérétique qui persiste dans l’erreur : http://saintespritdeverite.e-monsite.com/pages/denonciations/arnaud-dumouch/sa-theologie.html

Publicités

Les commentaires sont désactivés.

%d blogueurs aiment cette page :