Notre-Dame de Paris en flammes, la France sous le choc

L’émotion et la peine engendrées par ce 15 avril de triste mémoire ne doivent pas empêcher l’analyse des faits et la recherche de vérité. Voici une dizaine de réflexions concernant cet événement déplorable :
1) Cet incendie est tout sauf un accident. La vitesse de propagation du feu est suspecte. Tout comme l’arrivée tardive des pompiers.
2) Il s’agit d’un acte criminel et symbolique très fort qui est survenu le lundi saint. Un symbole important de la France fille aînée de l’Église a été brûlé.
3) L’incendie de la cathédrale Notre-Dame s’inscrit dans une série d’attentats à caractère religieux et même messianique, afin d’aboutir à un conflit de civilisations et à la destruction totale de la catholicité en France.
4) Les flammes de Notre-Dame sont un châtiment. Elles viennent sanctionner symboliquement et matériellement l’apostasie de la nation française.
5) Au même moment est survenu l’incendie de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem. Drôle de coïncidence !
6) Les diverses réactions des gens permettent de faire le tri dans la grille amis-ennemis. L’absence de foi ou avoir une foi non-catholique ne justifie pas l’irrespect ni le blasphème.
7) Cet événement malheureux rappelle cet extrait du message de la TSVM à La Salette : « Paris sera brûlée et Marseille engloutie ».
8) Les chrétiens n’ont que faire de l’hypocrisie et de la fausse compassion des dirigeants républicains de la synagogue de Satan.
9) Les flammes de Notre-Dame ont 2 utilités pour le gouvernement Macron : éclipser la contestation des gilets jaunes qui ne faiblit pas et redorer son blason devant l’opinion publique au nom d’une fausse unité nationale.
10) Alimenter une cagnotte (pour quel résultat ? pour engraisser qui ?) est bien moins utile que prier pour la France, pour Notre-Dame ou chanter le « Je vous salue Marie » comme l’ont fait les catholiques dans la vidéo ci-dessous.

Publicités

Les commentaires sont désactivés.

%d blogueurs aiment cette page :