Archives de Catégorie: Article

Conférences à Sainte-Croix-du-Mont le mardi 15 août

Forts du succès rencontré l’an passé, les éditions Saint-Rémi et l’abbé Lafitte organisent, pour la seconde fois, une grande journée à Sainte-Croix-du-Mont (Gironde) à l’occasion de l’assomption de la très sainte vierge Marie.
Au programme : messe « non una cum » à 10 heures, puis buffet campagnard offert dès 12 heures, procession et salut du saint sacrement dès 15 heures. Jérôme Bourbon (Rivarol) et moi-même présenterons ensuite une conférence chacun à partir de 17 heures. Enfin, une séance de dédicace, un concert de piano et un feu d’artifice clôtureront cette journée bien remplie. Veuillez contacter l’abbé Lafitte pour informer de votre venue ou si vous souhaitez des renseignements supplémentaires : jlf.lafitte@gmail.com ou 06 32 01 65 16.


Communiqué – Annulation de ma conférence à Marseille

Organisée par Karine Harouche (candidate Civitas dans la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône), ma conférence « République maçonnique contre France catholique » devait se dérouler dans la cité phocéenne le jeudi 8 juin. Sauf que plusieurs partis politiques (dont le Front National) ont fait pression, ces derniers jours, sur le restaurateur qui devait nous accueillir. Mon intervention est par conséquent annulée. [1] Cela est regrettable mais ce n’est que partie remise puisque j’aurai l’occasion de traiter de ce sujet important dans les prochains mois.


Je profite de cette occasion pour remercier Karine Harouche et apporter mon soutien à l’institut Civitas d’Alain Escada. Ce soutien s’inscrit dans une démarche apostolique. Il est naturel, dans la logique des choses, puisque nous sommes d’accord sur l’essentiel : la restauration catholique de la France. D’ailleurs, les mesures concrètes détaillées dans Le complot contre Dieu [2] correspondent, pour beaucoup, au programme politique de Civitas. Le site Médias-Presse Info est un bon site d’informations, à consulter régulièrement. Je recommande également de se regrouper en communauté, dans une structure comme celle-ci, mais aussi lors de retraites spirituelles de saint Ignace et lors de rassemblements comme celui du 15 août à Sainte-Croix-du-Mont. Aujourd’hui plus que jamais, il serait judicieux d’incarner, dans un esprit de solidarité, ce que le cardinal Pie appelait « le parti de Dieu », « le seul parti qui pourra sauver le monde ».

J’espère que cette coopération avec Civitas et les éditions Saint-Rémi sera fructueuse, que nos idées, le projet de société que nous défendons gagneront du terrain, que ce militantisme débouchera sur des conversions et in fine sur la conversion de France.

Johan Livernette le 7 juin 2017

[1] Karine Harouche et Elie Hatem ont pu quant à eux se replier dans une réunion politique à La Ciotat dans laquelle il ne m’était pas possible, faute de temps, de développer ma conférence.
[2] Chapitre X – Restauration chrétienne


Conférence le jeudi 8 juin à Marseille

« République maçonnique contre France catholique », c’est le titre d’un article du jeune Jimmy Tomasella (que je salue au passage) et cela sera le sujet de la prochaine conférence que je donnerai à Marseille 13e (89, boulevard Bara) le jeudi 8 juin (20 h – entrée gratuite). Merci à Karine Harouche (Civitas) pour son invitation.


Quel est le but final des sociétés secrètes ?

Voici un nouvel extrait du livre « La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture » :

Unifier le genre humain sous une même bannière, la république universelle, sous une même religion œcuménique, réduire l’homme à son état animal, de simple consommateur dépressif, en ayant auparavant dissous les États dans les grandes puissances, ruiné et dominé les nations sous contrôle, effacé la notion de patrie, démoli l’ordre ancien pour ne laisser aucune trace de chrétienté authentique sur terre, faire tomber toutes les barrières économiques, sociales et culturelles en faveur du marché, pour enfin aboutir au village global piloté depuis Israël par la judéo-maçonnerie qui est la contre-Église de Satan, c’est ainsi que se projettent les oligarques occultes du mondialisme, ces faiseurs de catastrophes et architectes du désordre, en vue d’un Nouvel Ordre Mondial qu’ils appellent de leurs vœux, de ce messianisme juif talmudique qu’ils poursuivent avec tant de persévérance.

Chapitre XII – Conclusion

Achetez ce livre via Paypal

paypal

Vous pouvez commander ce livre par Paypal ou en envoyant un chèque de 23,80 € (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


La franc-maçonnerie : son évangile, sa religion officieuse

Voici un nouvel extrait du livre « La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture » :

L’évangile avait proclamé les droits de Dieu sur terre et pour tout être humain. Les Droits de l’Homme, cette sorte de contre-évangile, ont fait exactement l’inverse. À tel point que depuis cette historique déclaration, Jésus-Christ est mis hors-la-loi. (…)

La loi de séparation de l’État et de l’Église fut un temps fort de cette laïcisation de la société. Nos élites maçonniques aiment la faire passer pour progressiste alors qu’elle va contre la loi naturelle. Car ce que Dieu a uni, l’homme ne doit point le séparer. La laïcité porte donc le masque du progrès alors qu’elle est à l’origine de la régression morale de notre société. Religion et morale étant étroitement liées. Parce qu’elle va contre la loi naturelle voulue par Dieu et qu’elle fut condamnée par saint Pie X, la laïcité s’avère non seulement antichrétienne mais bel et bien satanique. Car elle a d’abord engendré une humanité sans Dieu avant de dériver vers une humanité contre Dieu.

Chapitre VIII – Les faux principes

Vous pouvez commander ce livre via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,80 euros (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Conférences à Paris le samedi 13 mai avec Adrien Abauzit

Le samedi 13 mai, dès 20 heures à Paris, Adrien Abauzit et moi donnerons une conférence chacun au bar-restaurant Le Palais (16, rue Monge – Paris Ve). Les thèmes abordés seront les suivants : « 1789, coup d’État maçonnique » et « La religion mondiale ». Le prix d’entrée a été fixé à 4 €.

Le même jour, dans l’après-midi, j’aurai l’occasion de dédicacer mes derniers livres dans la Librairie française (5, rue Auguste Bartholdi – 75015 Paris) de 15 heures à 18 heures.


Macron à 24% : un coup d’État électoral

Faux votants (comme en 1793 pour la mort de Louis XVI), votants doubles, votants radiés en masse, 0% de votes blancs à Lyon [1] ! 35% pour Macron et seulement 4,99% pour Le Pen à Paris ! Des scores très étranges dans des mairies PS (Gérard Collomb et Anne Hidalgo). Ajoutons à cela qu’au moment où les résultats du premier tour furent donnés le dimanche 23 avril à 20 heures, les dépouillements n’avaient pas encore été effectués. Ces mêmes résultats ont, comme par hasard, correspondu fidèlement aux instituts de sondage dont on sait l’impartialité légendaire !

Le score d’Emmanuel Macron est-il justifié ? Certainement pas. Rien ne nous prouve ces 24%. Et au regard de son impopularité, ce score est difficilement crédible. Tout comme celui de Benoît Hamon (6%) qui représentait le PS ; un parti avec un passé, une histoire, une base militante conséquente. Soit tout l’inverse de Macron qui a fondé son parti il y a seulement un an, n’a pas de militants de terrain et dont le vide politique saute aux yeux de tous. Dès lors, nous sommes en droit de trouver suspect ces 2 scores et de croire à cette éventualité : Hamon aurait-il été siphonné au profit de Macron, avec la complicité de la direction du PS ? Serait-il le dindon de la farce dans ce qui ressemble à un coup d’État électoral ? Autre possibilité : des votes nuls ont très bien pu être reversés pour le banquier des Rothschild.

Remarquons également que la gauche socialo-maçonnique sort d’un quinquennat catastrophique. Et que si nous ajoutons les trois candidats issus de cette même famille politique du PS (Macron, Mélenchon et Hamon), nous arrivons à 49,95% ! Cela veut dire que si le PS avait présenté un seul candidat, il aurait fait 49,95% au premier tour !

Lire la suite


Conférences à Ille-sur-Têt les 28 et 29 avril

Le vendredi 28 avril à 20 h puis le samedi 29 avril à 18 h, à Ille-sur-Têt (près de Perpignan), j’aurai l’occasion de présenter deux nouvelles conférences intitulées « 1789, coup d’État maçonnique » et « La franc-maçonnerie à l’œuvre contre la France ». Deux sujets traités dans mon dernier livre « La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture ». L’entrée sera gratuite.
Merci à Patrick Ramirez pour son aimable invitation.


La république française est de nature talmudo-maçonnique

Voici un nouvel extrait du livre « La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture » :

La république se dit une et indivisible alors qu’elle ne le sera jamais et qu’elle ne l’a jamais été. Elle se proclame anticommunautaire alors qu’elle favorise une communauté au dépend des autres. Comme la franc-maçonnerie et à l’instar du judaïsme talmudique, la république dit une chose et son contraire. Elle fait une chose puis son opposé. La république est en définitive de nature talmudo-maçonnique.

Elle se perd dans ses contradictions, ses incohérences et ses mensonges. Elle ne peut être crédible un instant et confirme son surnom peu élogieux de « gueuse ». Pourtant, la république se maintient tant bien que mal, en utilisant tous les subterfuges démocratiques et médiatiques imaginables, malgré son désastreux bilan, malgré les trahisons en série de ses dirigeants à la tête des nations. Ce qui a fait dire logiquement à Anatole France que « la république gouverne mal mais elle se défend bien ».

Chapitre VIII – Les faux principes

Vous pouvez commander ce livre via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,80 euros (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Halte à la propagande ! La vérité n’est pas maçonnique.

La propagande visant à présenter la franc-maçonnerie de manière élogieuse bat son plein. Après la célébration de son tricentenaire avec la visite de François Hollande au musée de la franc-maçonnerie sur l’invitation de Christophe Habas, Toulon accueillera les 20 et 21 mai la première conférence internationale des loges de recherche maçonniques. Un événement largement relayé par les médias alignés et qui attirera vraisemblablement des personnes curieuses en recherche de vérité. À ces personnes en particulier, il est important de rappeler que la vérité n’est pas maçonnique. Pour preuve, le frère Limousin avait lui-même avoué, en son temps, dans la revue maçonnique L’acacia : « La franc-maçonnerie c’est la contre-Église, le contre-catholicisme, l’Église de l’hérésie ». La vraie histoire n’a cessé de lui donner raison et de donner tort aux propagandistes de la secte.

Quant à la vérité sur la franc-maçonnerie, elle n’est certainement pas contenue dans les médias mainstream mais plutôt dans mon dernier livre « La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture », fruit de plusieurs années de recherche, de rassemblement de documents et d’écriture.


Entretien accordé au site Shoebat.com

Voici l’intégralité de l’article publié sur le site Shoebat.com :

Un chef majeur du Vatican, l’archevêque Paul Richard Gallagher, secrétaire du Vatican pour les relations avec les États, a fait cet avertissement au monde : cette haine contre les chrétiens est à la hausse en Europe et qu’il faut se méfier d’une intolérance anticocratique croissante Sur le continent. Il a appelé à un «dialogue institutionnalisé» entre le clergé et les responsables politiques de tous les dirigeants pour discuter de l’importance de la protection de la liberté religieuse.

Gallagher a mis en garde contre une «détérioration de l’état de la liberté fondamentale» de la liberté religieuse, qui, dans plusieurs cas, a atteint le niveau de «persécution ouverte». Dans le contexte actuel, il semble si intrinsèquement contradictoire de demander la liberté pour tous, et au nom de cette même liberté, le nier à certains groupes, en particulier religieux « , a déclaré Gallagher. Il a aussi dit :

« Il doit donc être un devoir des institutions de s’opposer à toute forme de discrimination fondée sur la religion et, de manière positive, de promouvoir et de protéger la liberté religieuse de la même manière et avec tous les outils utilisés pour défendre tout autre droit fondamental. »

Gallagher a fait référence à des chiffres documentés par l’Observatoire de l’intolérance de Vienne, qui a reçu 1 700 rapports d’incidents contre des chrétiens dans les années 2014-2015. Gallagher a en outre prévenu que «toute forme de restriction de la liberté religieuse compromet l’harmonie de la vie sociale… facilitant la voie de l’intégrisme religieux et de la radicalisation».

Nous voyons la preuve de l’augmentation de cette intolérance religieuse lors de l’édit de l’UE qui établit que les employeurs ont le droit d’interdire aux employés de porter des vêtements et des images religieux. La foule de Counterjihad peut se féliciter de la législation de l’UE puisque son interdiction comprend la burka ; mais l’édit permet également aux employeurs d’interdire les Crucifix et la Kippah juive. Les rapports de nouvelles sur l’interdiction sont presque encadrés comme si l’interdiction était fixée sur la burqa, ce qui excite le soutien du Counterjihad et de la droite. L’interdiction est alors renforcée sous la justification de la lutte contre l’islamisation, un prétexte idéal qui favorise la droite et donne une marge de manœuvre à l’intolérance envers les chrétiens.

L’Église d’Angleterre a condamné l’édit. Rt Rev. Nicholas Baines, l’évêque de Leeds, a déclaré: «Ce jugement soulève une fois de plus des questions essentielles sur la liberté d’expression, et pas seulement sur la liberté de religion, et montre que le déni de la liberté de religion n’est pas un acte neutre, contrairement à Pourrait être dépeint. « 

Un porte-parole de l’Église d’Angleterre a déclaré: «L’imposition d’interdictions générales – tout en recherchant souvent des résultats honorables – peut représenter une vision du monde fondée sur des hypothèses dogmatiques ou idéologiques qui peuvent limiter injustement les droits individuels».

Marine Le Pen désire également interdire la liberté religieuse des chrétiens et des juifs, sous le couvert de «lutter contre l’islam». Le Pen a déclaré aux citoyens concernés que «je sais que c’est un sacrifice, mais je crois que la situation est trop grave aujourd’hui». Le Pen a déclaré que les Juifs et les Chrétiens devaient accepter l’interdiction afin de «combattre l’avancée de l’islam politique».

L’année dernière, j’ai eu l’occasion d’interviewer Johan Livernette, un érudit catholique en France, pour discuter des sentiments antichrétiens et occultes au sein du gouvernement français. Voici l’entretien par écrit :

Comment les sociétés occultes ont-elles infiltré la France ?
En France, les sociétés secrètes ont tellement infiltré les principaux pouvoirs qu’elles sont le véritable pouvoir. Un pouvoir occulte que la majorité du peuple méconnaît, d’où l’écriture de mon dernier livre « La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture ». Il n’y a qu’à voir qui compose le gouvernement français. Le Parti Socialiste n’est que la succursale du Grand Orient de France. Le camp de droite est autant noyauté par la franc-maçonnerie. Quant à l’opposition aux extrêmes (à gauche comme à droite), elle est également infiltrée et sous contrôle. Encore faudrait-il que cette opposition mène le bon combat qui est celui pour la France fille aînée de l’Église. À partir de ce constat implacable, il n’y a donc rien à attendre des urnes. Prière, pénitence, étude et apostolat sont, à mes yeux, ce qu’il y a de mieux à faire. Afin de raviver la foi catholique dans la population française et d’essayer, à terme, de refonder une civilisation chrétienne.

Croyez-vous que la France va vers une guerre civile ?
C’est à redouter. Si cela arrivait, ce ne serait pas surprenant. Cela s’est produit dans d’autres pays européens aux racines chrétiennes (Irlande, Espagne, Grèce…) suite à la crise de la dette. L’arrivée massive de migrants ajoutée à un éventuel krach financier pourrait plonger la France dans le chaos à tout moment. Il suffit que le cartel bancaire le décide et que BCE, UE et FMI imposent des mesures d’austérité absolument catastrophiques sur le plan social. Tout ça pour rembourser une dette souveraine parfaitement illégitime ! En France, la situation ne cesse de se dégrader. Les problèmes s’ajoutent aux problèmes. Le système républicain ne cherche pas à les solutionner mais à les empiler. La république maçonnique pousse au chaos. Jésus-Christ est l’unique solution à cette crise qui est d’abord spirituelle. Car, depuis 1789, la France a manqué à sa vocation et son apostasie se paiera très cher.

Croyez-vous qu’on puisse revoir une monarchie catholique en France ?
Il faut y croire, même si c’est aujourd’hui difficile d’y croire. Car nous en sommes très éloignés. Aujourd’hui, le peuple français n’en veut pas. Demain, on ne sait pas. Au regard de la société actuelle, un retour à une monarchie de droit divin semble a priori improbable. Par les urnes, il est impossible. Notre système démocratique est verrouillé. Il faudrait un miracle qui ne peut venir que du ciel pour arriver au vrai changement. Celui du Christ-Roi. Pour la France, pour son peuple et dans l’intérêt de l’humanité tout entière.

Source


La franc-maçonnerie et le judaïsme

Voici un nouvel extrait -court mais important- tiré du livre « La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture » :

« Au-dessus de la loge, il y a la synagogue. L’une est au service de l’autre. Les francs-maçons forment l’armée invisible du projet politique judéo-sioniste. Concrètement, la franc-maçonnerie est l’instrument de domination du judaïsme international. »

Chapitre IV – Les origines de la franc-maçonnerie

Vous pouvez commander ce livre via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,80 euros (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Photos de la conférence à Toulon du samedi 4 mars

Voici quelques photos prises lors de la conférence du samedi 4 mars à Toulon relative à la sortie du livre La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture.

conference-a-toulon-4-mars-2017

Lire la suite


Les vérités édifiantes de James Darmesteter

Voici un second extrait tiré du livre La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture :

« Dans la première moitié du XXe siècle, le juif James Darmesteter fit d’éloquents aveux. Sans mettre de gants, il écrivit de cruciales vérités au sujet de la judéo-maçonnerie. Des vérités que tout un chacun devrait connaître et méditer : « Depuis plus de cinq cents ans, le grand instrument des juifs est la franc-maçonnerie. Qu’est-elle ? C’est une armée de mercenaires, ou plutôt de traîtres et d’esclaves, que le peuple juif lève dans toutes les nations, pour l’aider à les révolutionner à son profit, et finalement à les asservir. Tout est juif dans la franc-maçonnerie. (…) Le malheureux européen, américain, asiatique ou africain que le juif fait entrer dans la loge n’entend parler que des juifs. Le juif Hiram, dont il doit venger la mort ; le juif Salomon dont il doit reconstruire le temple ; la captivité de Babylone où il n’a rien à voir ; Assuérus, faisant de Mardochée son premier ministre ; Abraham, Judith, Esther, la fontaine de Siloé, Zorobabel, Adonaï, le passé, le présent, l’avenir d’Israël ne cessent de retentir à son oreille. Les juifs nos maîtres, nous défendent d’enseigner l’histoire sainte à nos enfants ; mais ils ne font que la raconter -à leur manière, il est vrai- au franc-maçon stupide. (…) Si le franc-maçon examine les symboles, les cérémonies, les vêtements, les dispositions mêmes de la loge, tout lui parlera des juifs, ses maîtres, comme à un pauvre esclave dans la maison de son tyran. Les deux colonnes à l’entrée de la loge, Jakim et Boaz, représentent, disent les vénérables, Israël et Juda, l’union des deux royaumes. Et le but de la maçonnerie, n’est-il pas absolument juif ? Le but religieux de la secte : la destruction du christianisme et de toute religion autre que la magie n’est-elle pas ordonnée au peuple par les rabbins dans la Cabale ? Renier le Christ, marcher sur la croix, profaner les saintes hosties, ces idées qui forment le fond religieux des sectes juives, gnostiques, manichéennes, albigeoises, maçonniques, n’est-ce pas l’œuvre du juif déicide, qui chaque année au vendredi-saint, dans sa rage de maudit, fouette le Christ sur sa croix ? Que pourrait faire le Christ après tout à un libre penseur ordinaire ? Le but politique de la secte est de détruire les empereurs, les rois, les frontières, afin d’établir sur les ruines des empires un gouvernement absolu, unique, universel. Mais c’est le but même d’Israël depuis trois mille ans ! Son organisation, comme son esprit, est toute juive. Le frère Ragon nous dit : la maçonnerie n’est d’aucun pays, elle est cosmopolite (comme le peuple juif son père) ; elle n’est ni française, ni écossaise, ni américaine (comme le juif) ; elle est une et universelle (le peuple israélite n’est-il pas un et universel ?). Elle a plusieurs centres d’action ; mais elle n’a qu’un centre d’unité (ici le peuple juif). Et tous les écrivains de la secte tiennent le même langage. C’est donc avec son armée nationale et ses régiments de mercenaires, les francs-maçons, qu’Israël monte depuis six cents ans, depuis qu’il a conquis l’ordre du Temple, à l’assaut de nos patries. Où des réformes étaient nécessaires, il a fait subir des révolutions. Ses colonies ne viennent pas réparer, mais détruire. Partout il a suscité des persécutions religieuses, des guerres civiles et un bon nombre de guerres étrangères. Le grand Sanhédrin n’ignore que pour être maître du monde, il faut jeter la discorde. Et par la franc-maçonnerie il a ensanglanté l’Europe et tient encore l’univers divisé. » [1]

Comment nier que la franc-maçonnerie est une secte juive après une telle démonstration, un tel aveu ? Comment douter qu’elle est la contre-Église ? Comment ignorer son plan de subversion des nations au profit d’Israël ? Comment écarter l’idée qu’elle est à la source de nos principaux problèmes de société ? »

[1] Les prophètes d’Israël de James Darmesteter.

Chapitre IV – Les origines de la franc-maçonnerie

la-franc-maconnerie-300-ans-dimposture-couverture

Vous pouvez commander ce livre via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,80 € (frais de port inclus) l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Conférence à Paris le samedi 11 mars

affiche-conference-paris-11-mars-2017

Le samedi 11 mars, dès 20 heures, sera donnée la conférence « La franc-maçonnerie, une secte diabolique » au bar du Palais (16, rue Monge, Paris Ve), en face de l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet. L’entrée a été fixée à 4 €.
Le même jour, dès 12 h 30, aux côtés des éditions Saint-Rémi, j’aurai l’occasion de dédicacer mes livres à Rungis, lors de la 1ère fête du pays réel organisée par Civitas. Plus d’informations concernant cette journée sur Médias-Presse.info.

1ere-fete-du-pays-reel