Le pouvoir occulte

Retrouvez cette conférence tenue le 8 mars au théâtre de la Main d’or à Paris sur Dailymotion et Gloria TV. Merci à Salim Laïbi (LLP) pour l’organisation de cette journée des plus réussies.

Le complot contre Dieu couverture
Vous pouvez commander Le complot contre Dieu via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,50 euros (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Photos du 8 mars au théâtre de la Main d’or

Main d'or 8 mars Lire la suite


Le complot contre Dieu, le clip

Retrouvez ce petit clip retraçant les principales thématiques du livre sur Dailymotion et Gloria TV.

Le complot contre Dieu couverture
Vous pouvez commander Le complot contre Dieu via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,50 euros (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Photos de la conférence du 22 février à Marseille

Conférence à Marseille 22-02-2015 (2)
Conférence à Marseille 22-02-2015 (3)
Conférence à Marseille 22-02-2015 (5) Lire la suite


Entretien accordé à Quenel+ sur « Le complot contre Dieu »

QUENEL + : Bonjour Johan Livernette, nous vous remercions d’avoir accepté cet entretien pour Quenel+. Pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter ?
Bonjour, je m’appelle Johan Livernette, j’ai 36 ans, je vis à Toulon dans le Var. Je suis venu à la dissidence en 2008 par intérêt pour la politique. Puis à la religion catholique (fin 2010) par l’étude approfondie du mondialisme. J’ai déjà publié cinq livres, dont le dernier, Le complot contre Dieu, qui est une synthèse très dense sur le complot talmudo-maçonnique.

Portrait Quenel+
En une phrase, quelle est, selon vous, la définition du mondialisme ?

C’est un projet de destruction à grande échelle, un processus destructeur des nations, des peuples, du bien commun, de la civilisation chrétienne, par la Synagogue de Satan (d’après l’expression de l’Apocalypse selon saint Jean).

Vous venez de sortir votre dernier livre Le complot contre Dieu décrivant par votre plume, le Nouvel Ordre Mondial. Quels sont, selon vous, les tenants, les organismes et les personnalités de premier plan de ce complot ?
Ce sont des familles oligarchiques qui sont à la tête de la pyramide mondialiste. Elles opèrent par les banques centrales et les sociétés secrètes. Parmi les plus connues l’on retrouve les Rothschild dans la banque et les Rockefeller dans le pétrole. Mais le cœur du système, c’est la judéo-maçonnerie. Les sociétés secrètes et autres lobbys sont en lien par cette secte. C’est elle qui lie les familles oligarchiques aux gouvernements des nations. C’est au final le vrai pouvoir occulte. Et comme cette secte est cachée, il était de mon devoir de la démasquer comme le recommandait le pape Léon XIII en 1884 dans son encyclique Humanum genus.

couverture
Pouvez-vous vous expliquer sur le terme « talmudo-maçonnique » que vous employez souvent ?

C’est la nature exacte du système lorsque l’on distingue ses deux branches : l’une juive talmudique, l’autre maçonnique. La seconde branche provenant de la première. Son action est centrale dans les grands événements ayant jalonné ces derniers siècles, comme le démontre l’étude du mouvement révolutionnaire mondial dans le chapitre III.

Vous aimez remonter le cours de l’histoire dans vos livres. À quand remonterait ce processus destructeur ?
À la révolution française de 1789, révolution ayant servi d’exemple aux autres révolutions. N’oublions pas, toutefois, que si 1789 a pu aboutir avec le régicide du 21 janvier 1793, c’est parce qu’il y eut auparavant la Réforme protestante. Les prémisses du Nouvel Ordre Mondial remontent donc, selon moi, à 1517 avec le protestantisme des Erasme, Luther et Calvin.

Le mondialisme poursuit plusieurs objectifs de destruction et de perversion dans notre société. Pourriez-vous nous les décrire, et quelle finalité ont toutes ces entreprises ?
Ce projet reprend les grandes lignes de l’illuminisme de Weishaupt qui date de 1789. Le but est l’anéantissement des nations, de la religion, de la famille, de la propriété privée… de l’ordre naturel voulu par Dieu pour la société et la famille. C’est tout l’intérêt de mon livre de faire constater et comprendre qu’il y a une continuité diabolique dans cette entreprise de destruction. Car après Weishaupt, les arrière-loges de la Haute-Vente poursuivirent les mêmes objectifs. Et l’on retrouve le même état d’esprit à la fin du XIXe siècle dans les écrits du haut initié Pike, lors de la très antichrétienne IIIe République jusqu’à aujourd’hui avec le mariage pour tous et la théorie du genre. Mon livre démontre que ce plan de perversion date de plusieurs siècles et qu’il est en cours de finalisation.

Pour vous, la religion est-elle centrale dans le combat contre le mondialisme ?
Oui car la véritable guerre qui parcourt l’histoire est de nature religieuse. Les effets produits sur la société viennent en conséquence de la déchristianisation dont je parle souvent dans mon livre et mes conférences.

Quelles solutions proposez-vous aux lecteurs qui vous suivent ?
À l’échelle de la société, il s’agit de tout restaurer dans le Christ, comme le recommandait déjà saint Pie X il y a plus d’un siècle. Sur le plan individuel : œuvrer pour la vérité qui rend libre et s’efforcer d’être dans le camp de Dieu. Tout chrétien se doit de vivre dans la foi, l’espérance et la charité.

Où peut-on se procurer votre livre Le complot contre Dieu ?
Dans certaines bonnes librairies ou chez certains éditeurs (éditions Saint-Rémi et Fiat Lux par exemple) et surtout sur cette page de mon propre site Internet : https://johanlivernette.wordpress.com/livre/le-complot-contre-dieu/

Je tiens à remercier votre site Internet pour son soutien et le relais constant de mes travaux. Longue vie à Quenel+ !

Source


Conférences au théâtre de la Main d’Or le 8 mars

Dès 14 heures 30 à Paris, le dimanche 8 mars, Pierre Dortiguier, Laurent Glauzy, Salim Laïbi (LLP) et moi-même donnerons, chacun, une conférence dans le prestigieux théâtre de la Main d’Or. Nos interventions seront suivies d’une séance de signatures de nos livres. Mes lecteurs franciliens auront donc l’occasion de se faire dédicacer Le complot contre Dieu.

L’entrée a été fixée à seulement 5 euros. L’adresse est la suivante :
Théâtre de la Main d’Or
15, passage de la Main d’Or
75011 Paris

Affiche 8 mars TMO
Remerciement à Messieurs Laïbi et M’Bala M’Bala sans lesquels cette journée ne pourrait se produire.


Interview accordée au journal Rivarol

En préambule de cet entretien paru le jeudi 29 janvier dans le Rivarol n°3173, je tenais à louer le courage et l’intégrité de ce journal qui est assurément le meilleur média papier en France. Je recommande particulièrement la lecture des éditoriaux de Jérôme Bourbon. Pour s’abonner au journal Rivarol, veuillez vous rendre sur : Abonnements à Rivarol.

Rivarol Page 5
Rivarol : Vous avez récemment publié votre cinquième livre qui s’intitule Le complot contre Dieu. Comme son sous-titre l’indique, le mondialisme y est démasqué. Après Deux cris dans la nuit (2011) qui traitait déjà, dans certains chapitres, du complot mondialiste, qu’est-ce qui vous a poussé à aller plus loin dans vos recherches ?

JL : Les gens sont aujourd’hui submergés d’infos, notamment sur Internet. Il est facile de se laisser déborder par ce flux d’informations. Il est bien moins évident d’avoir une bonne grille de lecture des événements. D’où l’intérêt de ce livre de synthèse -dont je suis fier au vu du travail accompli- qui aide à y voir plus clair et met à la disposition du lecteur une somme immense de faits irréfutables.
Au regard de l’Histoire, des événements actuels, des forces en présence qui détruisent les nations, tout ou presque s’explique par le complot talmudo-maçonnique. On nous parle sans cesse de gauche, de droite, d’extrême-droite. Or le combat se situe ailleurs. Je tiens donc à insister sur le terme « talmudo-maçonnique » car il s’agit de la véritable nature du système ; et c’est, selon moi, sur ce terrain, que l’on doit concentrer nos efforts. Sur le terrain religieux, idéologique, et pas simplement politique.
Il faut être aveugle pour ne pas constater une omniprésence juive et maçonnique au sein du pouvoir. Il faut être aveugle pour ne pas voir qu’un lobby a pignon sur rue dans les médias, qu’il se permet tout et n’importe quoi, d’outrepasser les lois et même de les établir dans l’unique intérêt de sa communauté et non de l’intérêt général. À ce titre, l’affaire Dieudonné a fait sauter un verrou. Elle a ouvert les yeux à beaucoup de gens sur les vrais décideurs de cette République. Pour moi, les ennemis de l’humoriste Dieudonné ont commis une erreur stratégique en l’attaquant de la sorte.

Votre livre Le complot contre Dieu mêle politique, histoire et religion. Est-ce une synthèse de tout ce que l’on doit savoir sur le complot judéo-maçonnique ?
Oui, tout à fait. Politique, histoire et religion sont liées. Le complot contre Dieu réunit les trois. Que ce soit à propos de l’Église catholique ou des nations, il me paraissait nécessaire de remonter le cours de l’Histoire pour y voir plus clair, distinguer le fil conducteur des vicissitudes de ce monde et démontrer qu’il existe bel et bien une conspiration contre le trône, l’autel, l’ordre naturel, la chrétienté. Et qu’au final, il s’agit d’un complot contre Dieu.
Il est intéressant, à mes yeux, d’élargir la perspective pour mieux saisir le sens de l’Histoire. Pour savoir où on va, qui fait avancer le mouvement révolutionnaire, quels sont les vrais enjeux de demain. En gros, il est essentiel de connaître la vraie Histoire et non celle qui nous est imposés dans les manuels scolaires. Combien faudra-t-il de livres comme Le complot contre Dieu pour enrayer le rouleau-compresseur médiatique à désinformer ? Certainement beaucoup. Lire la suite


Entretien accordé à Notre Dame des Anges – février 2015

Cette interview a été réalisée par le blog Notre Dame des Anges. Précision complémentaire concernant la question à 14’20 : la France paie et continuera de payer au prix fort son apostasie comme le régicide de 1793.

Ce premier entretien vidéo a aussi été publié sur Gloria TV et Dailymotion.

Le complot contre Dieu couverture

Achetez Le complot contre Dieu via Paypal

paypal
Vous pouvez aussi commander Le complot contre Dieu en envoyant un chèque de 23,50 euros (19 + 4,50 euros de frais de port) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Les grands axes du mondialisme

Organisée par l’association Utopia, cette conférence dévoilant les grands axes du mondialisme a été présentée le dimanche 11 janvier à La Seyne-sur-Mer.

Cette vidéo a aussi été publiée sur Gloria TV et Dailymotion.

Achetez Le complot contre Dieu via Paypal

paypal
Vous pouvez aussi commander Le complot contre Dieu en envoyant un chèque de 23,50 euros (19 + 4,50 euros de frais de port) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Conférences à Marseille le dimanche 22 février

Laurent Glauzy, Salim Laïbi et moi-même serons présents, le dimanche 22 février dès 15 heures, à Marseille pour donner chacun une conférence. En relation avec mon dernier livre Le complot contre Dieu, mon intervention portera sur le pouvoir occulte mondialiste. Merci à l’association Les orphelins du savoir pour cette invitation. Pour réserver et connaître l’adresse de ces conférences, veuillez envoyer un courriel à : ods13@laposte.net

Affiche conférence 22 février à Marseille


Quatrième extrait du livre « Le complot contre Dieu »

couvertureLe chrétien ne devra jamais perdre espoir en son salut ni dans le règne social de Jésus-Christ, et faire confiance en la providence comme le rappelait monseigneur Delassus : « Toujours Dieu est venu, d’une manière ou d’une autre, au secours des siens, au moment où ils désespéraient le plus de son intervention. »1 Cette espérance en des jours meilleurs, le pape Pie XII la traduisit si magnifiquement : « Et s’il peut sembler un moment que triomphent l’iniquité, le mensonge et la corruption, il vous suffira de faire silence quelques instants et de lever les yeux au ciel pour imaginer les légions de Jeanne d’Arc qui reviennent, bannières déployées, pour sauver la patrie et la foi. »

Même si à vue humaine, tout semble perdu, le croyant ne peut penser le monde que sur des bases purement terrestres car l’Histoire a démontré que Dieu faisait ce qu’Il voulait, quand Il le voulait et comme Il le désirait. Qu’Il intervenait à sa guise lorsqu’Il le jugeait nécessaire. Et ce même lorsque la partie semble terminée et perdue. Jacques-Bénigne Bossuet poussera le raisonnement jusqu’au bout en écrivant : « Quand Dieu veut faire voir qu’un ouvrage est tout entier de sa main, il réduit tout à l’impuissance et au désespoir, puis il agit. »2 L’action humaine est ainsi limitée. L’activisme sera une tentation. Et la providence, une nécessité.

Tout un chacun a souvent entendu parler d’unité, de vivre-ensemble, de réconciliation entre les hommes. Mais personne n’a précisé sur quels principes initiaux devaient reposer ces idées. Dans la république juive maçonnique, le vivre-ensemble est voué à l’échec. La preuve se vérifie par les faits. En revanche, le vivre-ensemble dans une nation unie par la chrétienté est parfaitement réalisable. Comme l’affirma autrefois le cardinal Pie, s’il doit y avoir une réconciliation, ce n’est pas de l’homme à l’homme qu’elle doit s’effectuer, sur le plan simplement terrestre et humain, mais entre la terre et le ciel, plus exactement de l’homme à Dieu. De la créature au Créateur. Un peu à la manière d’un fils ayant délaissé et déçu son père, et qui, revenant demander humblement pardon, se réconcilie avec lui.

Un jour viendra où l’humain sera tellement dégoûté de l’humain -et le juif de lui-même-, qu’il se retournera vers Celui à qui il doit son existence. Ce sera un signe de la fin des temps et c’est le gros effort que doit fournir l’humanité. Ce retour aux sources passera par la foi descendant du Très-Haut en direction des cœurs et de la vertu d’humilité élevant les âmes.

[1] Le problème de l’heure présente de monseigneur Delassus, 1904, éditions Saint-Rémi. [2] Le problème de l’heure présente de monseigneur Delassus, 1904, éditions Saint-Rémi.

Extrait tiré du chapitre X « Restauration chrétienne »

Vous pouvez commander Le complot contre Dieu via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,50 euros (19 + 4,50 euros de frais de port) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Photos de la conférence à La Seyne-sur-Mer

En attendant la vidéo, voici quelques photos prises le dimanche 11 janvier à La Seyne-sur-Mer lors de la conférence sur les grands axes du mondialisme.

Conférence à La Seyne 11-01-2015 (2) Lire la suite


Troisième extrait du livre « Le complot contre Dieu »

couvertureJusqu’à preuve du contraire, obéir aux ennemis de l’Église catholique n’est pas mentionné dans la sainte Écriture ni dans le concile de Trente. Ce bon usage de l’obéissance, tout chrétien doit l’avoir. Jésus-Christ avait recommandé à ses apôtres de combattre leurs ennemis et non d’être docile dans l’adversité. Le chrétien ne doit point être un pacifique encaissant les coups du monde en baissant pavillon. Il doit le combattre. Car « le seul vrai combat dans l’histoire est celui contre ou pour l’Église de Jésus-Christ », dixit Don Bosco. Le bon combat doit être mené par les chrétiens dans l’apostolat, la charité, l’esprit de justice et de vérité. Pour Dieu, le Christ et son corps mystique. Tout autre combat n’est pas forcément superflu mais toutefois secondaire.

[…]

Il est essentiel de rebâtir la société sur la famille traditionnelle qui, une fois reconstituée, produira de véritables hommes et femmes. Les deux devant regarder dans la même direction. La bonne direction. Si le mari et son épouse ne regardent pas ensemble vers le ciel, il ne peut y avoir de famille traditionnelle. Il serait temps de revenir à ce principe éducatif majeur : le but premier des parents est le salut des âmes de leurs enfants et non qu’ils acquièrent une situation professionnelle confortable. Comme le bien-être spirituel prévaut sur la condition matérielle, il est donc prioritaire. Cela importe au plus haut point car de cette reconstruction familiale dépend la résurrection nationale.

Juste autorité du père, sainteté et maternité de la mère, obéissance des enfants à leurs parents, tous soumis à Dieu, tous en état de grâce. Un chef dans la société : le roi. Un chef dans l’Église : le pape. Un chef dans la famille : le père. Chacun à sa place dans le rôle qui lui incombe. Tous dans l’obéissance du Décalogue, dans les vertus théologales et cardinales. Tous cherchant la justice divine sans quémander des droits mais en appliquant ses devoirs. Ceci s’avère indispensable à la bonne santé d’une collectivité nationale. Dans sa majorité, le peuple souhaite le changement. Il souhaite la remise en question du système mais n’est pas prêt pour réaliser sa propre remise en question.

Extraits tirés des chapitres « Le complot contre l’Église » et « Restauration chrétienne »

Vous pouvez commander « Le complot contre Dieu » via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,50 euros (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Conférence à La Seyne-sur-Mer le dimanche 11 janvier

Affiche conférence à La Seyne 11 janvier

Dès 14 h 30, le dimanche 11 janvier à La Seyne-sur-Mer (Var), sera donnée une conférence sur les grands axes du mondialisme. Cet exposé sera suivi de la présentation du livre Le complot contre Dieu puis d’une séance de dédicaces. Le prix d’entrée a été fixé à 3 euros.

Pour connaître le lieu de la salle et effectuer votre réservation, veuillez contacter l’association Utopia sur ce mail : contact.utopia83000@gmail.com ou moi-même dans la rubrique « Contact » de ce site ou via ma page Facebook ou par e-mail.


Second extrait du livre « Le complot contre Dieu »

couvertureLa franc-maçonnerie, outre son idéologie antichrétienne, ses grades, symboles et faux principes, ce sont des actes forts ayant marqué l’histoire de ces derniers siècles. C’est 1789 qui est son œuvre majeure et totale. C’est le convent de Wilhelmsbad en 1782 puis la réunion de la Grande Loge éclectique à Francfort pour préparer le terrain aux régicides de Louis XVI et Gustave III. C’est Adam Weishaupt et l’illuminisme qui gagnèrent idéologiquement la franc-maçonnerie du Grand Orient. C’est la Terreur instaurée par Robespierre et le génocide des vendéens. Ce sont les guerres napoléoniennes d’avant la Restauration, la persécution contre le pape Pie VII et son emprisonnement. C’est l’action du 33e degré Garibaldi et du Grand Orient de Palerme contre la papauté au XIXe siècle. C’est le convent de Strasbourg en 1847 préparant la fronde de 1848 en France mais aussi à Venise, Milan, Rome et Naples sous l’action du Risorgimento. C’est lors de cette même année 1848 l’avènement de la IIe République se substituant au roi Louis-Philippe. Ce sont les massacres de la Commune de Paris, en 1871, où Grand Orient et Grande Loge assumèrent leur implication. C’est aussi et surtout 1905 avec la terrible loi de séparation entre l’État et l’Église catholique et la promotion de la diabolique laïcité. C’est la révolution allemande en 1918 sous la houlette des juifs Liebnecht, Rosa Luxembourg et Kurt Eisner, suivie de celle en Hongrie menée par Bela Kùn.

Ce sont ces crimes en série contre le trône et l’autel ; en Italie avec l’empoisonnement de Ferdinand II à Naples, puis le meurtre du duc Carlos III mais aussi celui d’Humbert 1er en 1900 par le franc-maçon Pressi. C’est en Équateur l’assassinat du chef d’État catholique Gabriel Garcia Moreno en 1875. C’est au Portugal celui du roi Carlos et de son fils en 1908. C’est Paul 1er en Russie qui, pourtant franc-maçon, avait interdit les loges et fut assassiné à l’instar de son fils Alexandre 1er en 1825. Ce fut ensuite le régicide du tsar Nicolas II en 1918 à Ekaterinbourg par le juif Iourovski. Et auparavant celui de son premier ministre Piotr Stolypine. C’est la révolution espagnole de 1931 qui fit chuter le roi Alphonse XIII. C’est, toujours en Espagne, la guerre civile de 1936 fomentée par le Grand Orient appuyé financièrement par le Komintern soviétique du franc-maçon Lénine. Ce sont les nations les plus puissantes d’Europe poussées une à une à entrer en guerre mondiale. C’est la forte pression judéo-maçonnique du B’naï B’rith et de l’AJC exercée sur le concile Vatican II. C’est l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy et son jugement par la commission Warren. [1] Ce sont les différents présidents des États-Unis d’Amérique, tous francs-maçons hauts degrés, faisant régner le véritable terrorisme aux peuples opprimés du monde entier. C’est la loge P2 -affiliée au Grand Orient- qui fut l’auteur d’attentats meurtriers en Italie, notamment du très probable assassinat du pape Jean-Paul 1er [2] exactement 33 jours après sa prise fonction à Rome en 1978. C’est le printemps arabe en 2011 et les révolutions successives en Tunisie, en Égypte, au Liban, en Syrie. Et c’est à travers ces guerres et révolutions auquel la franc-maçonnerie a activement participé que les républiques se sont substituées aux monarchies, que les chefs d’État nationalistes sont tombés un à un, que s’est opéré un changement de pions sur l’échiquier mondialiste, et que s’est concrètement appliquée la devise « ordo ab chaos ».

[1] La commission Warren fut convoquée par le président américain Lyndon Johnson. Elle était composée de sept francs-maçons haut degré dont Gerald Ford (CFR) et Allen Dulles (CIA, CFR). Earl Warren en était le président.
[2] Jean-Paul 1er fut probablement le seul pape d’après Vatican II à ne pas avoir été franc-maçon. Le jour de son assassinat, il renvoya deux francs-maçons nommés Marcinkus et Villot.

Extrait tiré du chapitre VI « La franc-maçonnerie, puissance occulte »

Vous pouvez commander « Le complot contre Dieu » via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,50 euros (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 186 autres abonnés