Archives de Tag: Bill Gates

Qui finance et dirige réellement l’OMS ?

Pour voir l’intégralité de cette vidéo : Le complot contre notre santé.

Pour compléter mon propos, je vous recommande de visionner cette vidéo : Qui contrôle l’OMS ?


Dossier spécial pandémie dans la revue « Méthode »

La revue des instituts franco-russes Méthode vient de publier son n°19 d’avril-mai 2020. Vous y retrouverez, de la page 23 à la page 26, mon article De la pandémie mondiale à la dictature mondialiste. L’intégralité du magazine peut être consultée dans ce document PDF : Méthode – Dossier spécial pandémie.

Voici la une du dernier numéro :

Lire la suite

Dictature sanitaire – Guerre psychologique et contrôle de la population

L’agenda mondialiste s’est soudainement accéléré avec la crise sanitaire du Covid-19. Un virus invisible est en train de tuer des vies, paralyser notre pays et mettre en péril son économie. La récession à venir paraît d’ailleurs inévitable. Elle couvait depuis la crise des subprimes. Elle éclatera certainement, à en croire Bruno Le Maire : « La guerre sanitaire, j’espère que c’est une affaire de semaines. La guerre économique et financière, c’est une affaire de mois. » Et le ministre de l’économie d’ajouter : « Le choc va être durable. » [1]

La BCE [2] de Christine Lagarde s’est déjà signalée pour « aider » les pays endettés, à hauteur de 750 milliards d’euros. Mais plutôt que d’accepter ce genre de prêt, rappelons qu’il aurait été préférable d’émettre soi-même la monnaie et donc d’abroger la loi Pompidou-Rothschild. [3]

Dans son livre « Le meilleur des mondes » qu’il a écrit et publié en 1932, Aldous Huxley parlait de l’amour de sa servitude. Aimer sa propre servitude et se complaire dans son statut d’esclave, tel est l’aboutissement ultime de la dictature selon Huxley. Dans un tel cas de figure, la propagande joue un rôle crucial. Puisque contrôler les médias revient à contrôler les esprits. Très puissante, la propagande a pour effet de lobotomiser les peuples. Sans cette sorte de contre-propagande sur Internet, la dictature prônée par Huxley serait peut-être déjà actée.

Aldous Huxley est le frère de l’évolutionniste Julian Huxley qui fut le premier directeur de l’Unesco et le fondateur de la WWF. Ce dernier s’était prononcé pour un « humanisme mondial », et son frère Aldous pour le darwinisme et l’eugénisme. L’eugénisme est précisément ce que promeut le milliardaire Bill Gates. Récemment, le fondateur de Microsoft est revenu sur le devant de la scène avec sa prophétie de la pandémie mondiale. Il s’avère que la fondation Gates est le principal bailleur de fonds de l’OMS de Tedros Adhanom Ghebreyesus, organisation internationale qui fait autorité en matière de santé.

Dans l’esprit mondialiste, il est important d’unifier les nations. Pour mieux les contrôler et les détruire ; la gouvernance mondiale impliquant la suppression de tous les particularismes. Aussi perçoit-on une avancée du projet globaliste avec le déclenchement de cette crise. Un problème mondial pour une solution globale. Tel est visiblement le souhait du britannique Gordon Brown qui, pour faire face aux crises sanitaire et économique, a appelé de ses vœux un gouvernement mondial.

Lire la suite

De la pandémie mondiale à la dictature mondialiste

La propagande anxiogène du gouvernement Macron se poursuit. Elle s’accompagne de commentaires d’« analystes » -acquis à la cause présidentielle- et de chiffres officiels (probablement bidons) ayant pour but d’alimenter la psychose ambiante.

Dans son discours du 16 mars, sous couvert de protection du peuple, Emmanuel Macron a d’abord tenu à culpabiliser ceux qui sont sortis de chez eux, ces derniers jours. Sur un ton condescendant, tel un maître d’école s’adressant à ses élèves de primaire…

Lors de son discours, l’acteur Macron a réussi l’exploit de passer sous silence le mot « confinement », alors que celui-ci est désormais acté. Mais pour le ministre de l’intérieur et ex-joueur de poker Castaner, « le mot d’ordre est clair : restez chez vous ! » Pour le coup, ce ne fut pas du bluff mais un message franc et direct.

Banquier chez Rothschild détaché dans la politique, Emmanuel Macron a annoncé que dès le mardi 17 mars à midi, les déplacements seront très fortement réduits, pour au minimum 15 jours. Chacun devra justifier ses déplacements. Seuls les déplacements nécessaires seront autorisés. Ceux qui entraveront ces mesures seront sanctionnés. L’armée et la police sont déjà mobilisées et prêtes à sévir. Des points de contrôle seront présents sur tout le territoire. Plus de 100 000 policiers et gendarmes vont être déployés. Pour se déplacer, il faudra fournir une attestation sur l’honneur. Les infractions seront sanctionnées de 38 € à 135 €.

Le détail marquant de son discours fut la phrase « Nous sommes en guerre ». Celle-ci fut martelée 6 fois. Cela ne doit rien au hasard et participe à cette évidente volonté de maintenir le peuple français dans la psychose. Dire que nous sommes en guerre alors qu’il suffit de rester chez soi pour éviter de propager un virus est aberrant. Cela relève de l’absurde.
C’est l’État profond qui, en France, est en guerre contre le peuple français. Voilà la réalité.

Lire la suite