Archives de Tag: éditions Saint-Rémi

Communiqué – Annulation de ma conférence à Marseille

Organisée par Karine Harouche (candidate Civitas dans la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône), ma conférence « République maçonnique contre France catholique » devait se dérouler dans la cité phocéenne le jeudi 8 juin. Sauf que plusieurs partis politiques (dont le Front National) ont fait pression, ces derniers jours, sur le restaurateur qui devait nous accueillir. Mon intervention est par conséquent annulée. [1] Cela est regrettable mais ce n’est que partie remise puisque j’aurai l’occasion de traiter de ce sujet important dans les prochains mois.


Je profite de cette occasion pour remercier Karine Harouche et apporter mon soutien à l’institut Civitas d’Alain Escada. Ce soutien s’inscrit dans une démarche apostolique. Il est naturel, dans la logique des choses, puisque nous sommes d’accord sur l’essentiel : la restauration catholique de la France. D’ailleurs, les mesures concrètes détaillées dans Le complot contre Dieu [2] correspondent, pour beaucoup, au programme politique de Civitas. Le site Médias-Presse Info est un bon site d’informations, à consulter régulièrement. Je recommande également de se regrouper en communauté, dans une structure comme celle-ci, mais aussi lors de retraites spirituelles de saint Ignace et lors de rassemblements comme celui du 15 août à Sainte-Croix-du-Mont. Aujourd’hui plus que jamais, il serait judicieux d’incarner, dans un esprit de solidarité, ce que le cardinal Pie appelait « le parti de Dieu », « le seul parti qui pourra sauver le monde ».

J’espère que cette coopération avec Civitas et les éditions Saint-Rémi sera fructueuse, que nos idées, le projet de société que nous défendons gagneront du terrain, que ce militantisme débouchera sur des conversions et in fine sur la conversion de France.

Johan Livernette le 7 juin 2017

[1] Karine Harouche et Elie Hatem ont pu quant à eux se replier dans une réunion politique à La Ciotat dans laquelle il ne m’était pas possible, faute de temps, de développer ma conférence.
[2] Chapitre X – Restauration chrétienne


Conférence à Sainte-Croix-du-Mont le lundi 15 août

Une grande journée sera coorganisée par l’abbé Lafitte et les éditions Saint-Rémi, à l’occasion de la fête de l’Assomption de la Vierge Marie, patronne de la France. Elle sera déroulera à Sainte-Croix-du-Mont (près de Bordeaux et Langon dans la Gironde) le lundi 15 août.

Dès 10 heures, une messe « non una cum » sera célébrée par l’abbé Lafitte. Un buffet campagnard est ensuite prévu. Puis, dans l’après-midi, une procession à la sainte Vierge Marie, reine de France, avec le renouvellement du vœu de Louis XIII au cours du salut du saint sacrement. Enfin, vers 17 heures, l’auteur du livre Trois ans avec François, l’argentin Miles Christi, donnera une conférence. J’aurai ensuite l’occasion de présenter « Dieu/Satan, l’antagonisme des deux cités » et de signer mon dernier livre Le complot contre Dieu. Un stand des éditions Saint-Rémi sera sur place. D’autres surprises nous attendent lors de cette journée qui s’annonce exceptionnelle.

Affiche 15 août

Merci à l’abbé Lafitte et aux éditions Saint-Rémi pour leur invitation.


« Le complot contre Dieu » : 2000 ventes en 14 mois

Sorti à la mi-décembre 2014, Le complot contre Dieu vient d’atteindre la barre des 2000 ventes, ce qui est une réelle satisfaction. [1] Je profite de cette occasion pour remercier mes fidèles lecteurs, collaborateurs, tous ceux qui ont fait connaître mes travaux et me diffusent à longueur d’années (particulièrement les éditions Saint-Rémi, Salim Laïbi et Joe le corbeau).
Merci du fond du cœur à tous mes soutiens.

Retrouvez plusieurs passages de ce livre sur : extraits Le complot contre Dieu. Rendez-vous en début d’année 2017 pour la sortie de mon sixième ouvrage.

Couverture Le complot contre Dieu[1] À titre de comparaison, publié en janvier 2012, Synthèse du mouvement révolutionnaire mondial est, à ce jour, à 1154 ventes.


Interview accordée à Independenza web TV

Voici un entretien vidéo fort bien réalisé par Independenza web TV à la fin de ma séance de dédicaces dans la librairie Facta le samedi 6 juin.


Réédition du livre « Synthèse du mouvement révolutionnaire mondial »

En collaboration avec les éditions Saint-Rémi, mon quatrième livre intitulé Synthèse du mouvement révolutionnaire mondial est édité pour la seconde fois. En comparaison à la première édition, une bibliographie a été ajoutée en fin d’ouvrage. Ce livre est aussi en commande sur une nouvelle page sur le site Amazon.

Synthèse du mouvement révolutionnaire


Entretien accordé à Quenel+ sur « Le complot contre Dieu »

QUENEL + : Bonjour Johan Livernette, nous vous remercions d’avoir accepté cet entretien pour Quenel+. Pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter ?
Bonjour, je m’appelle Johan Livernette, j’ai 36 ans, je vis à Toulon dans le Var. Je suis venu à la dissidence en 2008 par intérêt pour la politique. Puis à la religion catholique (fin 2010) par l’étude approfondie du mondialisme. J’ai déjà publié cinq livres, dont le dernier, Le complot contre Dieu, qui est une synthèse très dense sur le complot talmudo-maçonnique.

Portrait Quenel+
En une phrase, quelle est, selon vous, la définition du mondialisme ?

C’est un projet de destruction à grande échelle, un processus destructeur des nations, des peuples, du bien commun, de la civilisation chrétienne, par la Synagogue de Satan (d’après l’expression de l’Apocalypse selon saint Jean).

Vous venez de sortir votre dernier livre Le complot contre Dieu décrivant par votre plume, le Nouvel Ordre Mondial. Quels sont, selon vous, les tenants, les organismes et les personnalités de premier plan de ce complot ?
Ce sont des familles oligarchiques qui sont à la tête de la pyramide mondialiste. Elles opèrent par les banques centrales et les sociétés secrètes. Parmi les plus connues l’on retrouve les Rothschild dans la banque et les Rockefeller dans le pétrole. Mais le cœur du système, c’est la judéo-maçonnerie. Les sociétés secrètes et autres lobbys sont en lien par cette secte. C’est elle qui lie les familles oligarchiques aux gouvernements des nations. C’est au final le vrai pouvoir occulte. Et comme cette secte est cachée, il était de mon devoir de la démasquer comme le recommandait le pape Léon XIII en 1884 dans son encyclique Humanum genus.

couverture
Pouvez-vous vous expliquer sur le terme « talmudo-maçonnique » que vous employez souvent ?

C’est la nature exacte du système lorsque l’on distingue ses deux branches : l’une juive talmudique, l’autre maçonnique. La seconde branche provenant de la première. Son action est centrale dans les grands événements ayant jalonné ces derniers siècles, comme le démontre l’étude du mouvement révolutionnaire mondial dans le chapitre III.

Vous aimez remonter le cours de l’histoire dans vos livres. À quand remonterait ce processus destructeur ?
À la révolution française de 1789, révolution ayant servi d’exemple aux autres révolutions. N’oublions pas, toutefois, que si 1789 a pu aboutir avec le régicide du 21 janvier 1793, c’est parce qu’il y eut auparavant la Réforme protestante. Les prémisses du Nouvel Ordre Mondial remontent donc, selon moi, à 1517 avec le protestantisme des Erasme, Luther et Calvin.

Le mondialisme poursuit plusieurs objectifs de destruction et de perversion dans notre société. Pourriez-vous nous les décrire, et quelle finalité ont toutes ces entreprises ?
Ce projet reprend les grandes lignes de l’illuminisme de Weishaupt qui date de 1789. Le but est l’anéantissement des nations, de la religion, de la famille, de la propriété privée… de l’ordre naturel voulu par Dieu pour la société et la famille. C’est tout l’intérêt de mon livre de faire constater et comprendre qu’il y a une continuité diabolique dans cette entreprise de destruction. Car après Weishaupt, les arrière-loges de la Haute-Vente poursuivirent les mêmes objectifs. Et l’on retrouve le même état d’esprit à la fin du XIXe siècle dans les écrits du haut initié Pike, lors de la très antichrétienne IIIe République jusqu’à aujourd’hui avec le mariage pour tous et la théorie du genre. Mon livre démontre que ce plan de perversion date de plusieurs siècles et qu’il est en cours de finalisation.

Pour vous, la religion est-elle centrale dans le combat contre le mondialisme ?
Oui car la véritable guerre qui parcourt l’histoire est de nature religieuse. Les effets produits sur la société viennent en conséquence de la déchristianisation dont je parle souvent dans mon livre et mes conférences.

Quelles solutions proposez-vous aux lecteurs qui vous suivent ?
À l’échelle de la société, il s’agit de tout restaurer dans le Christ, comme le recommandait déjà saint Pie X il y a plus d’un siècle. Sur le plan individuel : œuvrer pour la vérité qui rend libre et s’efforcer d’être dans le camp de Dieu. Tout chrétien se doit de vivre dans la foi, l’espérance et la charité.

Où peut-on se procurer votre livre Le complot contre Dieu ?
Dans certaines bonnes librairies ou chez certains éditeurs (éditions Saint-Rémi et Fiat Lux par exemple) et surtout sur cette page de mon propre site Internet : https://johanlivernette.wordpress.com/livre/le-complot-contre-dieu/

Je tiens à remercier votre site Internet pour son soutien et le relais constant de mes travaux. Longue vie à Quenel+ !

Source


Quatrième extrait du livre « Le complot contre Dieu »

couvertureLe chrétien ne devra jamais perdre espoir en son salut ni dans le règne social de Jésus-Christ, et faire confiance en la providence comme le rappelait monseigneur Delassus : « Toujours Dieu est venu, d’une manière ou d’une autre, au secours des siens, au moment où ils désespéraient le plus de son intervention. »1 Cette espérance en des jours meilleurs, le pape Pie XII la traduisit si magnifiquement : « Et s’il peut sembler un moment que triomphent l’iniquité, le mensonge et la corruption, il vous suffira de faire silence quelques instants et de lever les yeux au ciel pour imaginer les légions de Jeanne d’Arc qui reviennent, bannières déployées, pour sauver la patrie et la foi. »

Même si à vue humaine, tout semble perdu, le croyant ne peut penser le monde que sur des bases purement terrestres car l’Histoire a démontré que Dieu faisait ce qu’Il voulait, quand Il le voulait et comme Il le désirait. Qu’Il intervenait à sa guise lorsqu’Il le jugeait nécessaire. Et ce même lorsque la partie semble terminée et perdue. Jacques-Bénigne Bossuet poussera le raisonnement jusqu’au bout en écrivant : « Quand Dieu veut faire voir qu’un ouvrage est tout entier de sa main, il réduit tout à l’impuissance et au désespoir, puis il agit. »2 L’action humaine est ainsi limitée. L’activisme sera une tentation. Et la providence, une nécessité.

Tout un chacun a souvent entendu parler d’unité, de vivre-ensemble, de réconciliation entre les hommes. Mais personne n’a précisé sur quels principes initiaux devaient reposer ces idées. Dans la république juive maçonnique, le vivre-ensemble est voué à l’échec. La preuve se vérifie par les faits. En revanche, le vivre-ensemble dans une nation unie par la chrétienté est parfaitement réalisable. Comme l’affirma autrefois le cardinal Pie, s’il doit y avoir une réconciliation, ce n’est pas de l’homme à l’homme qu’elle doit s’effectuer, sur le plan simplement terrestre et humain, mais entre la terre et le ciel, plus exactement de l’homme à Dieu. De la créature au Créateur. Un peu à la manière d’un fils ayant délaissé et déçu son père, et qui, revenant demander humblement pardon, se réconcilie avec lui.

Un jour viendra où l’humain sera tellement dégoûté de l’humain -et le juif de lui-même-, qu’il se retournera vers Celui à qui il doit son existence. Ce sera un signe de la fin des temps et c’est le gros effort que doit fournir l’humanité. Ce retour aux sources passera par la foi descendant du Très-Haut en direction des cœurs et de la vertu d’humilité élevant les âmes.

[1] Le problème de l’heure présente de monseigneur Delassus, 1904, éditions Saint-Rémi. [2] Le problème de l’heure présente de monseigneur Delassus, 1904, éditions Saint-Rémi.

Extrait tiré du chapitre X « Restauration chrétienne »

Vous pouvez commander Le complot contre Dieu via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,50 euros (19 + 4,50 euros de frais de port) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Retraites spirituelles 2015

Prêchées par l’abbé Jean-Luc Lafitte, les prochaines retraites spirituelles de saint Ignace de Loyola se dérouleront de mai à octobre 2015. Il y en aura six pour les hommes et quatre pour les dames. Ces retraites sur cinq jours auront lieu, durant l’année 2015, à Sainte-Croix-du-Mont (33410) en Gironde. Chaque session pourra abriter jusqu’à 16 participants.

saint Ignace de Loyola
Si vous souhaitez participer à l’une de ces sessions, veuillez remplir et renvoyer à l’abbé Lafitte cette feuille d’inscription : Retraites spirituelles 2015.


Entretien avec Jean-Jules Van Rooyen

Pour commander l’excellent livre de Jean-Jules Van Rooyen, veuillez vous rendre sur cette page : « Les traverses du pouvoir ». Cette interview vidéo a aussi été publiée sur Dailymotion et Gloria TV.

Dédicace Van Rooyen


Conférence le dimanche 19 janvier à Toulon

Dès 14 heures 30 le dimanche 19 janvier à Toulon, sera donnée une conférence intitulée « Le sermon sur la montagne » où je m’appuierai sur l’évangile selon saint Matthieu et plus particulièrement sur le livre écrit par Alfred Weber : « Les quatre évangiles en un seul ». Un ouvrage indispensable dont je recommande vivement la lecture. Mon intervention durera environ une heure. Elle sera suivie d’une série de questions-réponses avec les personnes présentes. Cet après-midi ne sera pas filmé.

Les quatre évangiles en un seul

Le prix d’entrée est fixé à 1 euro symbolique. L’ouverture des portes s’effectuera à partir de 14 heures. Pour réserver votre place et connaître le lieu exact de la salle, veuillez me contacter par mail, Facebook, dans les commentaires ou via la rubrique « Contact » de ce site.


Réponse aux mensonges de Ploncard d’Assac

Petite précision, pour être catholique, l’Eglise doit être une, sainte, catholique et apostolique, ce qui n’est point le cas de l’église officielle à Rome. Ploncard d’Assac prend donc la défense de la judéo-maçonnerie qui y siège tout en jetant l’anathème, sans argument valable, sur les Catholiques « non una cum » restés intègres.

Autre précision, « La Marseillaise » est un journal communiste et non maçonnique comme le prétend Ploncard d’Assac qui essaie, là encore, de me discréditer en mentant, comme il essaie aussi de me faire passer pour un miséreux que je ne suis pas. Je tiens donc à rassurer tout le monde : tout va bien de mon côté à tous les niveaux.

Lire la suite


La vérité qui rend libre VIII

8ème édition consacrée à un article de Jacques Attali et l’élection de François 1er. Les deux livres de Pierre Virion présentés en fin de chronique vidéo sont : « Bientôt un gouvernement mondial ? » et « Mystère d’iniquité ». Pour rappel, l’annonce de la conférence du 13 avril à Amiens est sur ce lien.


Vive le CCR !

Sur la suggestion de plusieurs de mes lecteurs et amis, une plate-forme catholique antimondialiste vient d’être créée sur la toile. Le collectif qui se forme peu à peu communiquera par le biais d’un site Internet dont voici le lien : http://lacontrerevolution.wordpress.com.

Logo CCR

La base doctrinale est claire : catholicisme traditionnel (anti-conciliaire) sur le plan religieux et donc règne social de Jésus-Christ voire nationalisme authentique sur le plan politique, le tout en opposition à la judéo-maçonnerie et plus généralement à toutes les composantes de la Synagogue de Satan.

Le but de ce site est que tout un chacun se forme ou continue de se former sur le plan religieux et politique. Ainsi, le CCR collaborera étroitement avec les éditions Saint-Rémi en vendant et mettant en avant leurs précieux ouvrages.

Au niveau du contenu, les sermons de l’abbé Lafitte donneront le tempo religieux de la semaine. Nous y retrouverons certains reportages vidéos, les travaux de Laurent Glauzy, certains articles de François-Xavier Rochette, d’autres de Jean-Michel Eriche, Bruno Saglio, Laurent777, Boris, des entretiens écrits, des audios de Nicolas, les dessins de Royco Rico, une revue de presse quotidienne et bien sûr mes conférences, livres, vidéos et articles. D’autres contributeurs se joindront probablement à nous dans les mois à venir. Sous forme d’entretiens vidéos ou d’interviews écrites, la parole sera donnée à diverses personnalités catholiques de la mouvance dissidente.

Ne souhaitant pas s’en tenir qu’à Internet, le Collectif Contre-Révolutionnaire (CCR) compte organiser, sur Paris, au moins une journée de conférences par an. Laquelle sera communiquée sur son site que je vous recommande vivement de mettre dans vos favoris.

Johan Livernette le 17 mars 2013