Archives de Tag: Eglise catholique

Interview accordée au journal Rivarol

En préambule de cet entretien paru le jeudi 29 janvier dans le Rivarol n°3173, je tenais à louer le courage et l’intégrité de ce journal qui est assurément le meilleur média papier en France. Je recommande particulièrement la lecture des éditoriaux de Jérôme Bourbon. Pour s’abonner au journal Rivarol, veuillez vous rendre sur : Abonnements à Rivarol.

Rivarol Page 5
Rivarol : Vous avez récemment publié votre cinquième livre qui s’intitule Le complot contre Dieu. Comme son sous-titre l’indique, le mondialisme y est démasqué. Après Deux cris dans la nuit (2011) qui traitait déjà, dans certains chapitres, du complot mondialiste, qu’est-ce qui vous a poussé à aller plus loin dans vos recherches ?

JL : Les gens sont aujourd’hui submergés d’infos, notamment sur Internet. Il est facile de se laisser déborder par ce flux d’informations. Il est bien moins évident d’avoir une bonne grille de lecture des événements. D’où l’intérêt de ce livre de synthèse -dont je suis fier au vu du travail accompli- qui aide à y voir plus clair et met à la disposition du lecteur une somme immense de faits irréfutables.
Au regard de l’Histoire, des événements actuels, des forces en présence qui détruisent les nations, tout ou presque s’explique par le complot talmudo-maçonnique. On nous parle sans cesse de gauche, de droite, d’extrême-droite. Or le combat se situe ailleurs. Je tiens donc à insister sur le terme « talmudo-maçonnique » car il s’agit de la véritable nature du système ; et c’est, selon moi, sur ce terrain, que l’on doit concentrer nos efforts. Sur le terrain religieux, idéologique, et pas simplement politique.
Il faut être aveugle pour ne pas constater une omniprésence juive et maçonnique au sein du pouvoir. Il faut être aveugle pour ne pas voir qu’un lobby a pignon sur rue dans les médias, qu’il se permet tout et n’importe quoi, d’outrepasser les lois et même de les établir dans l’unique intérêt de sa communauté et non de l’intérêt général. À ce titre, l’affaire Dieudonné a fait sauter un verrou. Elle a ouvert les yeux à beaucoup de gens sur les vrais décideurs de cette République. Pour moi, les ennemis de l’humoriste Dieudonné ont commis une erreur stratégique en l’attaquant de la sorte.

Votre livre Le complot contre Dieu mêle politique, histoire et religion. Est-ce une synthèse de tout ce que l’on doit savoir sur le complot judéo-maçonnique ?
Oui, tout à fait. Politique, histoire et religion sont liées. Le complot contre Dieu réunit les trois. Que ce soit à propos de l’Église catholique ou des nations, il me paraissait nécessaire de remonter le cours de l’Histoire pour y voir plus clair, distinguer le fil conducteur des vicissitudes de ce monde et démontrer qu’il existe bel et bien une conspiration contre le trône, l’autel, l’ordre naturel, la chrétienté. Et qu’au final, il s’agit d’un complot contre Dieu.
Il est intéressant, à mes yeux, d’élargir la perspective pour mieux saisir le sens de l’Histoire. Pour savoir où on va, qui fait avancer le mouvement révolutionnaire, quels sont les vrais enjeux de demain. En gros, il est essentiel de connaître la vraie Histoire et non celle qui nous est imposés dans les manuels scolaires. Combien faudra-t-il de livres comme Le complot contre Dieu pour enrayer le rouleau-compresseur médiatique à désinformer ? Certainement beaucoup. Lire la suite


Entretien accordé à Notre Dame des Anges – février 2015

Cette interview a été réalisée par le blog Notre Dame des Anges. Précision complémentaire concernant la question à 14’20 : la France paie et continuera de payer au prix fort son apostasie comme le régicide de 1793.

Ce premier entretien vidéo a aussi été publié sur Gloria TV et Dailymotion.

Le complot contre Dieu couverture

Achetez Le complot contre Dieu via Paypal

paypal
Vous pouvez aussi commander Le complot contre Dieu en envoyant un chèque de 23,50 euros (19 + 4,50 euros de frais de port) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Troisième extrait du livre « Le complot contre Dieu »

couvertureJusqu’à preuve du contraire, obéir aux ennemis de l’Église catholique n’est pas mentionné dans la sainte Écriture ni dans le concile de Trente. Ce bon usage de l’obéissance, tout chrétien doit l’avoir. Jésus-Christ avait recommandé à ses apôtres de combattre leurs ennemis et non d’être docile dans l’adversité. Le chrétien ne doit point être un pacifique encaissant les coups du monde en baissant pavillon. Il doit le combattre. Car « le seul vrai combat dans l’histoire est celui contre ou pour l’Église de Jésus-Christ », dixit Don Bosco. Le bon combat doit être mené par les chrétiens dans l’apostolat, la charité, l’esprit de justice et de vérité. Pour Dieu, le Christ et son corps mystique. Tout autre combat n’est pas forcément superflu mais toutefois secondaire.

[…]

Il est essentiel de rebâtir la société sur la famille traditionnelle qui, une fois reconstituée, produira de véritables hommes et femmes. Les deux devant regarder dans la même direction. La bonne direction. Si le mari et son épouse ne regardent pas ensemble vers le ciel, il ne peut y avoir de famille traditionnelle. Il serait temps de revenir à ce principe éducatif majeur : le but premier des parents est le salut des âmes de leurs enfants et non qu’ils acquièrent une situation professionnelle confortable. Comme le bien-être spirituel prévaut sur la condition matérielle, il est donc prioritaire. Cela importe au plus haut point car de cette reconstruction familiale dépend la résurrection nationale.

Juste autorité du père, sainteté et maternité de la mère, obéissance des enfants à leurs parents, tous soumis à Dieu, tous en état de grâce. Un chef dans la société : le roi. Un chef dans l’Église : le pape. Un chef dans la famille : le père. Chacun à sa place dans le rôle qui lui incombe. Tous dans l’obéissance du Décalogue, dans les vertus théologales et cardinales. Tous cherchant la justice divine sans quémander des droits mais en appliquant ses devoirs. Ceci s’avère indispensable à la bonne santé d’une collectivité nationale. Dans sa majorité, le peuple souhaite le changement. Il souhaite la remise en question du système mais n’est pas prêt pour réaliser sa propre remise en question.

Extraits tirés des chapitres « Le complot contre l’Église » et « Restauration chrétienne »

Vous pouvez commander « Le complot contre Dieu » via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,50 euros (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Premier extrait du livre « Le complot contre Dieu »

couvertureAprès les faits que nous allons énoncer et les documents les ayant précédés, qui pourra contester l’existence de ce complot contre Dieu ? Le Dieu de la sainte Trinité, composé de trois personnes distinctes mais consubstantielles à une même divinité. Le Père créateur tout d’abord, vivement attaqué par le darwinisme, l’athéisme ou encore le communisme. Le Fils ensuite, seconde personne de la Trinité, le Christ persécuté de son vivant, physiquement, pour être crucifié par le peuple déicide. Et enfin la troisième personne, le Saint-Esprit répandu à travers les siècles par son Église.

Ce sont aussi les vertus surnaturelles de foi, d’espérance et de charité qui furent constamment attaquées, tant ce système incite à ne croire en rien, tant il nous pousse au désespoir et à la dépression, pour conduire finalement à la damnation des âmes.

Depuis ses débuts, l’Église catholique n’a cessé de subir des attaques de toutes parts, en particulier de la cinquième colonne judaïque. Ce qui est logique quand on sait l’hostilité profonde du judaïsme talmudique envers le christianisme. Le cardinal Caro confirma cette fronde : « Il est indubitable que l’action de la maçonnerie contre l’Église catholique n’est rien d’autre que la poursuite de la guerre contre le christianisme pratiquée par le judaïsme depuis 1900 ans, mais adaptée au moyen du secret, de la tromperie, et de l’hypocrisie aux circonstances du monde où il doit la faire. »

Extrait tiré du chapitre VII « Le complot contre l’Église »

Vous pouvez commander Le complot contre Dieu via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,50 euros (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Les mythes fondateurs de l’antichristianisme

Voici quelques arguments face aux détracteurs de l’Église et de la religion catholique. Les faits mentionnés sont irréfutables. Ils ne relèvent pas d’une opinion quelconque. Les livres cités dans cette vidéo sont « Les quatre évangiles en un seul » d’Alfred Weber, « L’Église romaine en face de la Révolution » de Jacques Crétineau-Joly, « L’antichristianisme juif » de Martin Peltier et « Histoire générale de l’Église » de l’abbé Darras.

Cette vidéo a aussi été publiée sur Dailymotion et Gloria TV.


Entretien accordé à E&R Aix-en-Provence

Merci à la section aixoise d’Egalité & Réconciliation pour cette interview sur l’actualité réalisée le 3 septembre dernier. Cette vidéo a aussi été publiée sur Dailymotion et Gloria TV.


Considérations sur les mensonges répandus sur la franc-maçonnerie

« Considérations sur les mensonges répandus sur la franc-maçonnerie » est le troisième numéro d’une série de vidéos se proposant d’informer sur des thématiques d’actualité. On peut évidemment dénombrer bien plus que 24 mensonges au sujet de cette société secrète. Cette vidéo a aussi été publiée sur Dailymotion et Gloria TV. Lire la suite


Sanctifier le dimanche en lisant la messe chez soi

« On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l’on n’admet pas d’abord qu’elle est une conspiration universelle contre toute vie intérieure. » Georges Bernanos

messe
Cet article s’adresse particulièrement aux Catholiques n’ayant pas la chance de pouvoir se rendre à une messe « non una cum » près de chez eux le dimanche. Selon le 3e commandement du Décalogue, il est essentiel d’assister à la messe ou, tout du moins, de consacrer du temps à Dieu chaque dimanche (environ sur la durée d’une messe). Voici donc un lien où l’ordinaire de la messe tridentine est très bien retranscrit : ordinaire de la messe.

Vous trouverez aussi ci-dessous un exemple de messe à lire et à chanter chez vous en suivant le lien précédent. Chacun pourra y ajouter un sermon dominical trouvé, par exemple, sur le site de l’abbé Lafitte.

Lire la suite


Conférence le dimanche 19 janvier à Toulon

Dès 14 heures 30 le dimanche 19 janvier à Toulon, sera donnée une conférence intitulée « Le sermon sur la montagne » où je m’appuierai sur l’évangile selon saint Matthieu et plus particulièrement sur le livre écrit par Alfred Weber : « Les quatre évangiles en un seul ». Un ouvrage indispensable dont je recommande vivement la lecture. Mon intervention durera environ une heure. Elle sera suivie d’une série de questions-réponses avec les personnes présentes. Cet après-midi ne sera pas filmé.

Les quatre évangiles en un seul

Le prix d’entrée est fixé à 1 euro symbolique. L’ouverture des portes s’effectuera à partir de 14 heures. Pour réserver votre place et connaître le lieu exact de la salle, veuillez me contacter par mail, Facebook, dans les commentaires ou via la rubrique « Contact » de ce site.


Une loge maçonnique dirige le Vatican

Le souvenir d’un crime peut parfois raviver des vérités détonantes que le grand public abreuvé de mensonges méconnaît. C’est dès lors toute une représentation de la vérité de ce monde qui s’effondre, à l’image des tours jumelles du World Trade Center à Wall Street.

Jean Paul 1er - Albino Luciani

Nous savons, grâce à David Yallop [1], que l’assassinat du Pape Jean-Paul 1er fut l’oeuvre de la loge P2, 33 jours après le début de son règne ; et que ce meurtre intervint juste après qu’il ait évincé deux francs-maçons de l’Eglise romaine (Marcinkus et Villot).

Nous apprîmes aussi, par la plume du journaliste maçon Pier Carpi, que Jean XXIII avait été initié dans l’Ordre des Rose-Croix. Divers éléments à charge démontrent que ce dernier et Paul VI étaient vraisemblablement des francs-maçons.

Lire la suite


Sermon de l’abbé Lafitte sur l’importance de la messe

Voici un sermon inédit de l’abbé Lafitte donné le dimanche 8 septembre à Toulon lors de la fête de la Nativité de la sainte Vierge Marie. De la sainte Trinité à la messe, les fondamentaux du catholicisme y sont expliqués. Retrouvez les sermons de l’abbé Lafitte sur le collectif contre-révolutionnaire.


Eloge de l’intransigeance doctrinale

« L’intégrité des doctrines est l’unique chance des rétablissements de l’ordre dans le monde. » Cardinal Pie

A l’heure où les avis se confrontent, où les débats fusent et se multiplient sur tous les sujets possibles, où la libre pensée (maçonnique) est le dogme dominant, il est nécessaire -et me semble-t-il charitable- de rappeler certains fondamentaux aux intelligences non broyées par les médias de masse : l’Eglise une, sainte, catholique et apostolique est seule dépositaire de la vérité, laquelle ne tolère l’erreur d’aucune manière.

Cardinal Pie - Oeuvres sacerdotales

Lire la suite


Récapitulatif 2012-2013

Voici un petit récapitulatif de la saison 2012-2013 entre écrits et vidéos. Les deux conférences sur le mouvement révolutionnaire mondial données à Paris et Nantes n’ont malheureusement pas été diffusées mais vous pouvez retrouver la présentation du livre sur cette page.

Couv Synthèse (2)

Quelques articles à lire ou relire pour s’informer et se former :

La démocratie contre les intérêts du peuple

L’antisionisme d’Ahmadinejad le jour du Grand Pardon

Le bon diagnostic du Docteur Laïbi

Création du collectif contre-révolutionnaire

L’Eglise conciliaire, ennemi du catholicisme traditionnel

Lire la suite


Lecture du message de Notre Dame à La Salette

En introduction de la conférence de Louis-Hubert Remy sur sainte Jeanne d’Arc fut lu, le samedi 25 mai près de Toulon, le message de Notre Dame à La Salette. Ci-dessous quelques photos de ce sympathique après-midi. Lire la suite


Réponse aux mensonges de Ploncard d’Assac

Petite précision, pour être catholique, l’Eglise doit être une, sainte, catholique et apostolique, ce qui n’est point le cas de l’église officielle à Rome. Ploncard d’Assac prend donc la défense de la judéo-maçonnerie qui y siège tout en jetant l’anathème, sans argument valable, sur les Catholiques « non una cum » restés intègres.

Autre précision, « La Marseillaise » est un journal communiste et non maçonnique comme le prétend Ploncard d’Assac qui essaie, là encore, de me discréditer en mentant, comme il essaie aussi de me faire passer pour un miséreux que je ne suis pas. Je tiens donc à rassurer tout le monde : tout va bien de mon côté à tous les niveaux.

Lire la suite


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 185 autres abonnés