Archives de Tag: Jésus-Christ

Dieu/Satan, l’antagonisme des 2 cités

Cette conférence a été donnée cet été à Saint-Croix-du-Mont puis à Paris.
Elle a aussi été publiée sur Gloria TV et Dailymotion.

Retrouvez la thématique de cette conférence dans Le complot contre Dieu.

couverture


Les éclairantes citations du cardinal Pie

cardinal pie photo

Louis-Édouard Pie n’est plus de ce monde depuis exactement 136 ans. Il laisse derrière lui une œuvre immense. Le cardinal Pie fut un maître de l’école antilibérale du XIXe siècle. Un des plus éminents hommes d’Église que la France ait connu. Voici près d’une vingtaine de citations pour faire connaître et aimer celui qui fut, en son temps, l’évêque de Poitiers.

Le cardinal Pie lors de son fameux discours prononcé à Nantes le 8 novembre 1859 :

« Ce qui est certain, c’est qu’à mesure que le monde approchera de son terme, les méchants et les séducteurs auront de plus en plus l’avantage : Mali autem et seductores proficient in pejus (II Timoth., III, 13). On ne trouvera quasiment plus la foi sur la terre (Luc, XVIII, 8), c’est-à-dire, elle aura presque complètement disparu de toutes les institutions terrestres. Les croyants eux-mêmes oseront à peine faire une profession publique et sociale de leurs croyances. La scission, la séparation, le divorce des sociétés avec Dieu, qui est donné par Saint Paul comme un signe précurseur de la fin : nisi venerit discessio primum (II Thessal., I, 3), ira se consommant de jour en jour. L’Église, société sans doute toujours visible, sera de plus en plus ramenée à des proportions simplement individuelles et domestiques. »

Le cardinal Pie à Napoléon III le 15 mars 1859 :

— Sire, ni la Restauration, ni vous n’avez fait pour Dieu ce qu’il fallait faire parce que, ni l’un ni l’autre, vous n’avez relevé son trône ; parce que, ni l’un ni l’autre, vous n’avez renié les principes de la Révolution dont vous combattez cependant les conséquences pratiques ; parce que l’évangile social dont s’inspire l’Etat est encore la déclaration des droits de l’homme, laquelle n’est rien d’autre chose, Sire, que la négation formelle des droits de Dieu. Or, c’est le droit de Dieu de commander aux Etats comme aux individus. Ce n’est pas pour autre chose que Notre-Seigneur est venu sur la terre. Il doit y régner en inspirant les lois, en sanctifiant les mœurs, en éclairant l’enseignement, en dirigeant les conseils, en réglant les actions des gouvernements comme des gouvernés. Partout où Jésus-Christ n’exerce pas ce règne, il y a désordre et décadence. Or, j’ai le droit de vous dire qu’il ne règne pas parmi nous et que notre Constitution n’est pas, et loin de là, celle d’un Etat chrétien et catholique. Notre droit public établit bien que la religion catholique est celle de la majorité des français ; mais il ajoute que les autres cultes ont droit à une égale protection. N’est-ce pas proclamer que la Constitution protège pareillement l’erreur et la Vérité ? Eh bien, savez-vous, Sire, ce que Jésus-Christ répond aux gouvernements qui se rendent coupables d’une telle contradiction ? Jésus-Christ, Roi du ciel et de la terre leur répond : « Et moi aussi, gouvernements qui vous succédez en vous renversant les uns les autres, moi aussi je vous accorde une égale protection. J’ai accordé cette protection à l’empereur, votre oncle; j’ai accordé la même protection aux Bourbons, la même protection à Louis Philippe, la même protection à la République et à vous aussi, la même protection vous sera accordée ». »

L’empereur Napoléon III arrêta l’évêque de Poitiers : « Mais encore, croyez-vous (…) que le moment soit venu d’établir ce règne exclusivement religieux que vous me demandez ? »

— « Sire, quand de grands politiques comme Votre Majesté m’objectent que le moment n’est pas venu, je n’ai qu’à m’incliner parce que je ne suis pas un grand politique. Mais je suis évêque, et comme évêque, je leur réponds : le moment n’est pas venu pour Jésus-Christ de régner ! Eh bien alors, le moment n’est pas venu pour les gouvernements de durer ! »

Lire la suite


Révolution & contre-révolution

Voici la vidéo de la conférence « Révolution & contre-révolution » qui s’est tenue à Paris le samedi 6 juin sur l’invitation de France Action Jeunesse.

Remerciements à Jérémy Thébault et son équipe pour leur chaleureux accueil ainsi qu’au site Médias-Presse-Info pour la réalisation de la vidéo.

Retrouvez le thème de la révolution dans mon livre Le complot contre Dieu :

Le complot contre Dieu couverture
Vous pouvez commander Le complot contre Dieu via Paypal ou en envoyant un chèque de 24,50 euros (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Pour Dieu et la France, l’union des patriotes face au mondialisme

L’union ou tout du moins la coopération des patriotes est aujourd’hui et plus que jamais une nécessité. Pour faire face efficacement au système mondialiste, l’idée de patrie est fondamentale. Il est en effet essentiel d’avoir le même amour de sa patrie, de son pays, de sa terre, de sa religion, de ses traditions, de sa culture, de son terroir, de son glorieux passé, de nos glorieux aînés, de tout ce qui a fait la grandeur de la France et sa spécificité.

Sont donc concernés tous ceux qui aiment leur pays, qu’ils soient croyants ou non, mais en tenant compte toutefois d’une chose importante : la patrie française n’est point la France des Lumières, celle des encyclopédistes francs-maçons Voltaire, Diderot et d’Alembert ni celle du laïciste Jules Ferry, ou du naturaliste Rousseau ou encore celle de l’évolutionniste Lamarck. Non, la France est la Fille aînée de l’Église catholique. Telle est la véritable nature de notre patrie. Nos élites maçonniques n’en ont pourtant pas la même conception. Ce qui, lorsqu’on est membre d’une loge, est somme toute logique.

Déclaration Droits de l'Homme
Pour le socialiste franc-maçon Vincent Peillon, « la révolution est un événement religieux qui implique l’oubli total de ce qui la précède ». Selon lui, l’histoire de France aurait commencé en 1789. La France serait donc la France des Lumières, des Droits de l’Homme.

Pour Jacques Attali (talmudiste franc-maçon du B’naï B’rith), c’est un peu pareil. C’est même pire. Pour ce conseiller économique à vie à l’Élysée, « un pays c’est un hôtel. » Sa conception du monde, c’est le fameux village global. Un concept pas très éloigné de celui de son coreligionnaire Edgar Morin et de sa promotion de la planète-patrie. Autrement dit : avoir le monde pour seule patrie. En conciliant les deux, Morin et Attali, la France serait un simple hôtel au sein d’un village global que l’on devrait accepter comme unique patrie ! Cette considération est l’antithèse de ce qu’est réellement la France. Ceci est pourtant le projet antipatriote de nos élites maçonniques qui ne cessent de projeter leurs désirs talmudiques dans notre réalité.

Lire la suite


Le pouvoir occulte

Retrouvez cette conférence tenue le 8 mars au théâtre de la Main d’or à Paris sur Dailymotion et Gloria TV. Merci à Salim Laïbi (LLP) pour l’organisation de cette journée des plus réussies.

Le complot contre Dieu couverture
Vous pouvez commander Le complot contre Dieu via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,50 euros (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Interview accordée au journal Rivarol

En préambule de cet entretien paru le jeudi 29 janvier dans le Rivarol n°3173, je tenais à louer le courage et l’intégrité de ce journal qui est assurément le meilleur média papier en France. Je recommande particulièrement la lecture des éditoriaux de Jérôme Bourbon. Pour s’abonner au journal Rivarol, veuillez vous rendre sur : Abonnements à Rivarol.

Rivarol Page 5
Rivarol : Vous avez récemment publié votre cinquième livre qui s’intitule Le complot contre Dieu. Comme son sous-titre l’indique, le mondialisme y est démasqué. Après Deux cris dans la nuit (2011) qui traitait déjà, dans certains chapitres, du complot mondialiste, qu’est-ce qui vous a poussé à aller plus loin dans vos recherches ?

JL : Les gens sont aujourd’hui submergés d’infos, notamment sur Internet. Il est facile de se laisser déborder par ce flux d’informations. Il est bien moins évident d’avoir une bonne grille de lecture des événements. D’où l’intérêt de ce livre de synthèse -dont je suis fier au vu du travail accompli- qui aide à y voir plus clair et met à la disposition du lecteur une somme immense de faits irréfutables.
Au regard de l’Histoire, des événements actuels, des forces en présence qui détruisent les nations, tout ou presque s’explique par le complot talmudo-maçonnique. On nous parle sans cesse de gauche, de droite, d’extrême-droite. Or le combat se situe ailleurs. Je tiens donc à insister sur le terme « talmudo-maçonnique » car il s’agit de la véritable nature du système ; et c’est, selon moi, sur ce terrain, que l’on doit concentrer nos efforts. Sur le terrain religieux, idéologique, et pas simplement politique.
Il faut être aveugle pour ne pas constater une omniprésence juive et maçonnique au sein du pouvoir. Il faut être aveugle pour ne pas voir qu’un lobby a pignon sur rue dans les médias, qu’il se permet tout et n’importe quoi, d’outrepasser les lois et même de les établir dans l’unique intérêt de sa communauté et non de l’intérêt général. À ce titre, l’affaire Dieudonné a fait sauter un verrou. Elle a ouvert les yeux à beaucoup de gens sur les vrais décideurs de cette République. Pour moi, les ennemis de l’humoriste Dieudonné ont commis une erreur stratégique en l’attaquant de la sorte.

Votre livre Le complot contre Dieu mêle politique, histoire et religion. Est-ce une synthèse de tout ce que l’on doit savoir sur le complot judéo-maçonnique ?
Oui, tout à fait. Politique, histoire et religion sont liées. Le complot contre Dieu réunit les trois. Que ce soit à propos de l’Église catholique ou des nations, il me paraissait nécessaire de remonter le cours de l’Histoire pour y voir plus clair, distinguer le fil conducteur des vicissitudes de ce monde et démontrer qu’il existe bel et bien une conspiration contre le trône, l’autel, l’ordre naturel, la chrétienté. Et qu’au final, il s’agit d’un complot contre Dieu.
Il est intéressant, à mes yeux, d’élargir la perspective pour mieux saisir le sens de l’Histoire. Pour savoir où on va, qui fait avancer le mouvement révolutionnaire, quels sont les vrais enjeux de demain. En gros, il est essentiel de connaître la vraie Histoire et non celle qui nous est imposés dans les manuels scolaires. Combien faudra-t-il de livres comme Le complot contre Dieu pour enrayer le rouleau-compresseur médiatique à désinformer ? Certainement beaucoup. Lire la suite


Troisième extrait du livre « Le complot contre Dieu »

couvertureJusqu’à preuve du contraire, obéir aux ennemis de l’Église catholique n’est pas mentionné dans la sainte Écriture ni dans le concile de Trente. Ce bon usage de l’obéissance, tout chrétien doit l’avoir. Jésus-Christ avait recommandé à ses apôtres de combattre leurs ennemis et non d’être docile dans l’adversité. Le chrétien ne doit point être un pacifique encaissant les coups du monde en baissant pavillon. Il doit le combattre. Car « le seul vrai combat dans l’histoire est celui contre ou pour l’Église de Jésus-Christ », dixit Don Bosco. Le bon combat doit être mené par les chrétiens dans l’apostolat, la charité, l’esprit de justice et de vérité. Pour Dieu, le Christ et son corps mystique. Tout autre combat n’est pas forcément superflu mais toutefois secondaire.

[…]

Il est essentiel de rebâtir la société sur la famille traditionnelle qui, une fois reconstituée, produira de véritables hommes et femmes. Les deux devant regarder dans la même direction. La bonne direction. Si le mari et son épouse ne regardent pas ensemble vers le ciel, il ne peut y avoir de famille traditionnelle. Il serait temps de revenir à ce principe éducatif majeur : le but premier des parents est le salut des âmes de leurs enfants et non qu’ils acquièrent une situation professionnelle confortable. Comme le bien-être spirituel prévaut sur la condition matérielle, il est donc prioritaire. Cela importe au plus haut point car de cette reconstruction familiale dépend la résurrection nationale.

Juste autorité du père, sainteté et maternité de la mère, obéissance des enfants à leurs parents, tous soumis à Dieu, tous en état de grâce. Un chef dans la société : le roi. Un chef dans l’Église : le pape. Un chef dans la famille : le père. Chacun à sa place dans le rôle qui lui incombe. Tous dans l’obéissance du Décalogue, dans les vertus théologales et cardinales. Tous cherchant la justice divine sans quémander des droits mais en appliquant ses devoirs. Ceci s’avère indispensable à la bonne santé d’une collectivité nationale. Dans sa majorité, le peuple souhaite le changement. Il souhaite la remise en question du système mais n’est pas prêt pour réaliser sa propre remise en question.

Extraits tirés des chapitres « Le complot contre l’Église » et « Restauration chrétienne »

Vous pouvez commander « Le complot contre Dieu » via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,50 euros (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Premier extrait du livre « Le complot contre Dieu »

couvertureAprès les faits que nous allons énoncer et les documents les ayant précédés, qui pourra contester l’existence de ce complot contre Dieu ? Le Dieu de la sainte Trinité, composé de trois personnes distinctes mais consubstantielles à une même divinité. Le Père créateur tout d’abord, vivement attaqué par le darwinisme, l’athéisme ou encore le communisme. Le Fils ensuite, seconde personne de la Trinité, le Christ persécuté de son vivant, physiquement, pour être crucifié par le peuple déicide. Et enfin la troisième personne, le Saint-Esprit répandu à travers les siècles par son Église.

Ce sont aussi les vertus surnaturelles de foi, d’espérance et de charité qui furent constamment attaquées, tant ce système incite à ne croire en rien, tant il nous pousse au désespoir et à la dépression, pour conduire finalement à la damnation des âmes.

Depuis ses débuts, l’Église catholique n’a cessé de subir des attaques de toutes parts, en particulier de la cinquième colonne judaïque. Ce qui est logique quand on sait l’hostilité profonde du judaïsme talmudique envers le christianisme. Le cardinal Caro confirma cette fronde : « Il est indubitable que l’action de la maçonnerie contre l’Église catholique n’est rien d’autre que la poursuite de la guerre contre le christianisme pratiquée par le judaïsme depuis 1900 ans, mais adaptée au moyen du secret, de la tromperie, et de l’hypocrisie aux circonstances du monde où il doit la faire. »

Extrait tiré du chapitre VII « Le complot contre l’Église »

Vous pouvez commander Le complot contre Dieu via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,50 euros (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Les mythes fondateurs de l’antichristianisme

Voici quelques arguments face aux détracteurs de l’Église et de la religion catholique. Les faits mentionnés sont irréfutables. Ils ne relèvent pas d’une opinion quelconque. Les livres cités dans cette vidéo sont « Les quatre évangiles en un seul » d’Alfred Weber, « L’Église romaine en face de la Révolution » de Jacques Crétineau-Joly, « L’antichristianisme juif » de Martin Peltier et « Histoire générale de l’Église » de l’abbé Darras.

Cette vidéo a aussi été publiée sur Dailymotion et Gloria TV.


Connaître la religion catholique pour l’aimer et la transmettre

Après trois saisons riches en enseignements, l’abbé Lafitte a terminé de donner les cours de catéchisme pour adultes. Retrouvez l’intégralité de ses audios sur son site Dame Marie. Ceux n’ayant pas le temps nécessaire pour tout écouter peuvent étudier et transmettre à leur entourage le document s’y rapportant : Catéchisme. Enfin, se procurer le « Catéchisme de Saint Pie X » s’avère indispensable pour tout baptisé catholique.

Catéchisme de saint Pie X

Lire la suite


Le CCR a un an

Fondé sur la demande de quelques internautes appréciant mon travail, le collectif contre-révolutionnaire a désormais un an d’existence. Ce site continuera, dans la discrétion et la rigueur, à œuvrer pour une restauration chrétienne de la France et le salut des âmes à travers la mise en ligne de vidéos, articles, sermons et documents. Le but restant de bien s’informer et se former sur le plan religieux, politique et historique.

Logo CCR

Contribuer à un projet de manière constructive, tout en restant dans l’ombre, est chose rare de nos jours. Aussi, je profite de cet anniversaire pour remercier Jean-Baptiste qui s’investit bénévolement depuis un an et qui a déjà accompli un travail considérable à mes côtés. Sans lui, ce site Internet ne pourrait être alimenté régulièrement en qualité et en quantité. Chacun peut s’apercevoir que nous privilégions la qualité plutôt que la quantité.

Si des jeunes se sentent proches de nos idées [1], qu’ils n’hésitent pas à apporter leur contribution, en organisant des conférences, en réalisant des vidéos, en rédigeant des articles ou en s’occupant du site Internet. [2] A eux comme à tous, je recommande enfin les retraites spirituelles de Saint Ignace qui sont le point de rencontre annuel de certains membres du collectif.

Johan Livernette le 18 mars 2014

[1] Notre ligne est claire : catholicisme antilibéral et règne de Jésus-Christ en opposition à la judéo-maçonnerie et au mondialisme, positionnement « non una cum » concernant l’Eglise de Vatican II.

[2] Me contacter en privé pour envisager une éventuelle collaboration.


Entretien avec Jean-Jules Van Rooyen

Pour commander l’excellent livre de Jean-Jules Van Rooyen, veuillez vous rendre sur cette page : « Les traverses du pouvoir ». Cette interview vidéo a aussi été publiée sur Dailymotion et Gloria TV.

Dédicace Van Rooyen


Considérations sur l’antisémitisme

« Considérations sur l’antisémitisme » est le premier numéro d’une série de vidéos se proposant d’informer sur des thématiques d’actualité. Simple précision : trop souvent employé par les médias alignés, l’anathème « nazi » a été oublié au début de l’énoncé. A lire sur le même sujet et dans le même esprit : Considérations sur l’antisémitisme. Cette vidéo a aussi été publiée sur Dailymotion et Gloria TV.


Photos de la conférence du 19 janvier à Toulon

Ci-dessous quelques photos prises le dimanche 19 janvier à Toulon lors de la conférence sur le Sermon sur la Montagne. Si des associations ou particuliers souhaitent que j’intervienne sur cette thématique dans leur ville, qu’ils n’hésitent pas à me contacter en privé sur ce site. Ce sera avec plaisir que je présenterai de nouveau cette conférence.

Sermon sur la montagne 19-01-2014 (3) Lire la suite


Conférence le dimanche 19 janvier à Toulon

Dès 14 heures 30 le dimanche 19 janvier à Toulon, sera donnée une conférence intitulée « Le sermon sur la montagne » où je m’appuierai sur l’évangile selon saint Matthieu et plus particulièrement sur le livre écrit par Alfred Weber : « Les quatre évangiles en un seul ». Un ouvrage indispensable dont je recommande vivement la lecture. Mon intervention durera environ une heure. Elle sera suivie d’une série de questions-réponses avec les personnes présentes. Cet après-midi ne sera pas filmé.

Les quatre évangiles en un seul

Le prix d’entrée est fixé à 1 euro symbolique. L’ouverture des portes s’effectuera à partir de 14 heures. Pour réserver votre place et connaître le lieu exact de la salle, veuillez me contacter par mail, Facebook, dans les commentaires ou via la rubrique « Contact » de ce site.