François Hollande, candidat antichrétien aux portes de la présidence

   Il est la nouvelle coqueluche de l’Establishment, le gros favori de l’élection présidentielle 2012, celui par qui s’effectuera le changement ! François Hollande est pourtant bien connu du grand public français. Il n’y a donc aucun effet de surprise. Juste du réchauffé substitutif tant le chouchou de l’oligarchie talmudo-maçonnique était initialement Dominique Strauss-Kahn. La couleur de l’information en témoigne : un représentant socialiste doit succéder au trop contesté Nicolas Sarkozy.

 

   Diplômé de HEC puis de l’ENA, François Hollande doit son ascension au talmudiste maçon Jacques Attali qui lui fit grimper les échelons au PS lors de la présidence Mitterrand. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts. Attali le soutient toujours. Son discours s’est durci. A tel point qu’il a forcément interpellé les croyants français, les Catholiques en l’occurrence.

   « Le changement, c’est maintenant » nous dit le slogan PS -assorti d’une gestuelle ridicule- devant propulser à la présidence nationale ce candidat d’origine juive appartenant au Grand Orient de France. Pour atteindre cet objectif, Hollande propose 60 engagements où l’on retrouve de nombreux sophismes qui seront autant de promesses non tenues, de surcroît en temps de crise : favoriser la production française, l’épargne populaire, création de 150000 emplois, priorité aux PME, indépendance de la justice, augmentation des allocations de rentrée scolaire, retraite à taux plein à 60 ans, lutte contre la précarité, baisse du prix des médicaments… 

   C’est au Bourget que Hollande se fit particulièrement remarquer. Il tapa alors « maçonniquement » dans le mille : « Présider la République, c’est être viscéralement attaché à la laïcité ! » On n’en attendait pas moins d’un initié du Grand Orient ! Lequel déballa toute la panoplie de l’idéologie dominante, insista lourdement sur la notion d’égalité, avant de se faire plaisir avec une certaine ardeur en mettant dans le même sac : « marchés », « argent », « croyances » et « religions ». C’est ce qui s’appelle faire de la diabolisation par association. Une technique de manipulation s’avérant redoutable dans l’inconscient collectif. 

La loi de 1905 au sein de la Constitution 

   Plus redoutable encore et c’est l’objet de cet article, le 46ème engagement de son programme nous dit ceci : « Je proposerai d’inscrire les principes fondamentaux de la loi de 1905 sur la laïcité dans la Constitution en insérant, à l’article 1er, un deuxième alinéa ainsi rédigé : « La République assure la liberté de conscience, garantit le libre exercice des cultes et respecte la séparation des églises et de l’État, conformément au titre premier de la loi de 1905, sous réserve des règles particulières applicables en Alsace et Moselle. Je veux que la prochaine présidence soit celle de l’impartialité de l’État, de l’intégrité, des élus et du respect des contre-pouvoirs. » Or pour rappel, le pouvoir est occulte en France et il n’y a pas de réel contre-pouvoir.

   Cette proposition mérite de remonter brièvement l’Histoire. La loi de séparation entre l’Eglise et l’Etat qui est, de nos jours, avancée comme un progrès ne fut en fait qu’une régression. Tant religieuse que morale, Dieu et cette même morale étant indissociables. Ainsi, les principes divins devraient être inséparables du projet politique.
   Suite au meurtre du Roi opéré en 1793, il y eut d’abord l’égalité entre les religions voulue et obtenue par la franc-maçonnerie. Puis une première proposition en 1892 de l’initié Doumer, lequel avait mis la pression sur sa confrérie : « Tout franc-maçon investi d’un mandat électif a l’obligation de voter toute proposition devant assurer à bref délai la séparation des Eglises et de l’Etat sous peine de délit maçonnique. »

   Toujours sous l’impulsion de la secte, la mise au second plan de la religion trouva son aboutissement avec la loi de séparation entre l’Eglise et l’Etat en 1905 (notamment l’article 4) votée à 341 députés contre 223, sans consulter le peuple ! Les contestations religieuses furent alors sauvagement réprimées, la tolérance s’appliquant uniquement dans le cadre démocratique voulu par la judéo-maçonnerie, non dans son désintérêt ! Et aujourd’hui, dans la droite ligne maçonnique, François Hollande entend inscrire cette loi de séparation au sein de la Constitution ; histoire de franchir un pas antireligieux supplémentaire, d’éclipser quasi-définitivement Dieu de l’espace public. 

   La pathologie maçonnique de l’égalité (entrevue au Bourget) homme-femme rejaillit dans le 25ème engagement de François Hollande : « Egalité des carrières professionnelles et des rémunérations entre les femmes et les hommes. Une loi sanctionnera les entreprises qui ne respectent pas cette règle, notamment par la suppression des exonérations de cotisations sociales. Un ministère des droits des femmes veillera notamment à son application effective. »

   Quant au 31ème engagement, il peut difficilement mieux correspondre à son anticatholicisme viscéral : « Droit au mariage et à l’adoption aux couples homosexuels ». Le droit à la différence poussé à son paroxysme surpasse ainsi la raison. On le retrouve dans sa proposition visant au « droit de vote des étrangers aux élections locales ».
   De plus, selon un compte-rendu du CRIF, le candidat socialiste aurait déclaré à son QG de campagne que « si Israël était l’objet d’autant de critiques, c’est parce qu’il est une grande démocratie. » Un positionnement qui ne nous change guère de notre actuel président.
   Pour couronner le tout, Hollande a soutenu la pièce blasphématoire de Roméo Castellucci après avoir légitimé l’euthanasie en affirmant à propos de la vie qu’« on doit savoir à quel moment et qui doit l’arrêter » ! En matière d’anti-chrétienté, on peut difficilement faire mieux !

   A travers la voix d’Hollande l’antichrétien anti-français, c’est bel et bien le Grand Architecte de l’Univers qui s’adresse au peuple asservi. Son auditoire doit prendre conscience qu’il n’est qu’un pion au service d’un processus dont la finalité est le messianisme juif talmudique.
   Voué à devenir notre prochain président, Hollande n’est pour ainsi dire que le sbire de financiers apatrides et arrière-loges cherchant à détruire la France et ses traditions. Ses aberrations, rendues acceptables par la manipulation médiatique et la dégradation de nos moeurs, caractérisent la totale inversion des valeurs de notre triste époque où les faux principes issus de la révolution de 1789 ont malheureusement gagné les esprits. 

Johan Livernette pour Rivarol, parution le 22 février 2012

About these ads

10 responses to “François Hollande, candidat antichrétien aux portes de la présidence

  • Le citoyen engagé

    Très bon billet. Personnellement j’avais insisté sur Bilderberg:
    http://litinerantcitoyen.wordpress.com/2012/01/27/bilderberg-a-deja-choisi-hollande-pour-la-france/

    A nous deux on le prend en tenaille! ^^

  • Victor

    Très bon texte, pour Rivarol? ..

  • Johan Livernette

    En effet, il s’agit de mon premier article pour l’hebdomadaire Rivarol. Il devrait être aussi relayé sur AgoraVox. D’autres suivront, notamment sur les enjeux géopolitiques au Moyen-Orient.

  • François Hollande, candidat antichrétien aux portes de la présidence | A-arts-s s s (animaux, nature, écologie, peinture huile) | Scoop.it

    [...] background-position: 50% 0px; background-color:#222222; background-repeat : no-repeat; } johanlivernette.wordpress.com – Today, 12:21 [...]

  • Clavreul

    YOUNG LEADERS AMERICAN FONDATION : Class 1996 : François Hollande, Pierre Moscovici. Class 2000 : Arnaud de Montebourg. Class 2001 : Nicolas Dupont – Aignan. Class 2002 : Valérie Pécresse. Class 2005 : Nathalie Kosciusko – Morizet. Class 2006 : Laurent Wauquiez. Je ne mets pas la liste des journalistes qui les accompagne, on peut " s’engueuler " sur les plateaux télé. Tout cela c’est bonnet blanc et blanc bonnet, ce que vous écrivez pour Hollande, c’est idem pour tous les autres. En son temps le Président John Kennedy avait refusé de faire allégeance à la pègre.

  • Johan Livernette

    "ce que vous écrivez pour Hollande, c’est idem pour tous les autres."

    Les 60 engagements sont ceux d’Hollande, notamment celui d’intégrer la loi de séparation dans la Constitution.
    Son parcours lui est propre, son appartenance au Grand Orient aussi, même s’il est vrai que la plupart de nos dirigeants politiques sont formés sous le même moule.

  • jedidi

    Avec le travail remarquable d’investigation,de recherche, de dépouillement sur notre histoire, Johan Livernette montre une fois de plus la face caché de cette oligarchie avec la manière dont elle investi et trompe l’opinion public. Ces auteurs n’en dirons jamais assez de la situation politique actuelle qui n’est en fait que le fruit d’un passé mensongé, manipulateur et qui a œuvré de tout temps au chaos de l’humanité. "On peut aisément comprendre qu’un enfant ai peur de l’obscurité mais ce qui est dramatique c’est de s’apercevoir que l’homme a peur de la lumière".
    On nous aide à ouvrir les yeux profitons en.
    Merci Johan…

  • G.O

    Merci de nous mettre en garde contre tous ces attrapes-couillons, ça ratisse large dans ce faux système pseudo démocratique. Un système piloté par le FMI en tête ne peut que nuire à la liberté. Que dis-je ! Aux libertés fondamentales d’être et d’aller librement, de penser, de culte
    (ah oui ! le culte est rassembleur donc nuisible à leurs intérêts), d’expression, culturelles enfin tout ce qui rendais notre pays si grand.
    Profitons de ces derniers instants qui nous serons tôt ou tard volés si nous restons sans rien faire. Je rappelle d’ailleurs cette phrase tristement d’actualité du physicien Albert Einstein:
    « Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire. »
    Restons vigilants, actifs et déterminés

  • Florian

    N’oublions pas qu’un Sarkozy n’est pas un meilleur défenseur de la chrétienté.
    Je pense notamment a son discours de 2003 marquant le 275ème anniversaire de la création de l’Ordre Maçonnique en France. dixit :
    "…Historiquement, la laïcité c’est d’abord un combat pour la consolidation de la République contre la religion catholique supposée monarchiste…"

    Source :
    http://www.godf.org/uploads/actualite/discours_275_minint.pdf

  • gobelin77

    Son discours sur le mariage homosexuel est dans la même lignée que celui d’Obama ("Huston tout va bien en Gaule"), oui le droit de culte est remis en question car rassembleur, gardons à l’esprit qu’un autre genre de culte est rassembleur c’est celui des syndicats, à défaut de le corrompre par une certaine "élite" qui brassent de l’air, la loi risque de se durcir, notamment à travers le futur french patriot act. (futurs mécontents = émeutes = lois anti-émeutes ou rassemblements).
    Pour revenir au mariage gai ou l’adoption, au sein de la communauté catholique on peut voir certains contre le mariage et pour l’adoption..il y a un risque de voir l’opinion public qui nous prendrait pour des radicaux extrémistes ce qui creuserait un peu plus le fossé. On peut ne pas être d’accord mais "comprendre".
    D’un autre côté d’ici peu il n’y aura plus de position intermédiaire. Et il m’arrive de rêver d’une entente Musulmans et Catholiques contre Illuminés du Gd O de F
    Quand l’oignon fait la force….. ;-)
    +1 pour la citation d’Albert Einstein.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 162 autres abonnés

%d bloggers like this: