Archives de Tag: Rivarol

Interview parue dans le journal Rivarol n°3349

Retrouvez ci-dessous une interview parue dans l’excellent journal Rivarol le mercredi 24 octobre 2018.

« Depuis plusieurs années, Johan Livernette combat le système judéo-maçonnique par ses ouvrages, ses conférences et son site Internet. Ce Toulonnais vient de sortir un nouveau livre intitulé Une loge maçonnique dirige le Vatican. Un ouvrage qui synthétise la crise dans l’Église depuis la mort de Pie XII il y a soixante ans.

RIVAROL : Pourquoi avez-vous écrit ce nouveau livre ?
Johan LIVERNETTE : La situation à Rome étant alarmante et la crise dans l’Église très grave, il m’a semblé nécessaire d’informer de manière complète sur ce qui s’y passe depuis la mort du pape Pie XII en 1958. Les soixante ans d’église conciliaire sont retracés dans Une loge maçonnique dirige le Vatican, dans un esprit de synthèse. Cela est important car il nous faut aller à l’essentiel, ne pas perdre le lecteur ou se perdre dans des futilités. Ce sujet n’a d’ailleurs rien de futile. Il importe au plus haut point car notre foi et même notre salut en dépendent.

R. : La cause première de cette crise remonte-t-elle au concile Vatican II ?
J. L. : Combiné à l’infiltration juive et maçonnique, le libéralisme est à l’origine de cette crise. Mon livre remonte à l’année 1958 car le concile Vatican II (ou Vatican d’eux) est encore aujourd’hui le cœur du problème. C’est la raison pour laquelle il est analysé en détails sur de longues pages sur la base de ses textes et documents, dans un esprit critique très proche de ceux qui s’y étaient opposés au siècle dernier (Mgr Lefebvre, Mgr de Castro Mayer…). L’aspect révolutionnaire de ce concile est mis en avant. Il est fondamental pour bien comprendre qu’il y a un avant et un après Vatican II. Contrairement à ce qu’a essayé de faire croire le félon Benoît XVI, il n’y a pas de continuité mais une rupture avec la tradition catholique. Ainsi, la considération de l’église romaine actuelle, qui est l’église du dernier concile, s’en trouve changée. La conclusion suivante s’impose : cette église conciliaire de Vatican II n’est pas l’Église catholique.

Lire la suite

Publicités

Conférences avec Jérôme Bourbon le samedi 13 octobre à Toulon

Le samedi 13 octobre dès 16 heures à Toulon, Jérôme Bourbon (directeur du journal Rivarol) donnera une conférence sur le Vatican et le lobby LGBT. De mon côté, j’interviendrai sur la thématique de mon dernier livre Une loge maçonnique dirige le Vatican. Une participation de 5 € (frais de location de salle et déplacement) sera demandée à l’entrée.

Pour réserver et connaître l’adresse de la salle, veuillez me contacter dans la rubrique Contact, sur ma page Facebook, par courriel ou au 06 18 46 05 89.


Retour en photos sur la 2e fête du pays réel

Le samedi 24 mars s’est déroulée la seconde fête du pays réel à Rungis. Cette journée organisée par l’institut Civitas fut une vraie réussite. Des personnes que j’apprécie étaient présentes à Rungis. Ce fut l’occasion de prendre quelques photos avec certaines d’entre elles.

Lire la suite


Rivarol n°3289 – Johan Livernette : « La franc-maçonnerie, c’est le cœur du système »

A la page 5 du journal Rivarol du 29 juin 2017 est paru un entretien portant sur la publication de mon dernier livre La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture. L’intégralité de l’article est en ligne ci-dessous. Merci à Jérôme Bourbon (directeur de Rivarol) pour sa proposition d’interview.

RIVAROL : Le titre de votre sixième ouvrage, La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture, est suffisamment explicite. Qu’est-ce qui a motivé l’écriture de ce livre ?

Johan LIVERNETTE : Ce livre est dans la continuité du précédent, Le complot contre Dieu, qui démontait le mondialisme, ce projet de destruction à grande échelle. Cette fois, La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture est centré uniquement sur la secte maçonnique. Mon but fut de publier le livre le plus complet et le plus documenté possible sur le sujet, en structurant mon travail sur différents axes, de manière à faire le tour de la question en 372 pages. Lorsque j’ai vu que la franc-maçonnerie allait fêter son tricentenaire, je me suis dit que c’était le bon moment pour fournir ce travail de synthèse.

R. : Justement, sous quel angle abordez-vous la franc-maçonnerie dans votre livre ? Quelles thématiques sont-elles traitées ?

J. L. : Sous tous les angles. Il n’y a qu’à regarder la table des matières pour se rendre compte que cette étude est très large. Des thématiques sont cependant plus approfondies que d’autres. Je pense notamment aux origines de la franc-maçonnerie, à l’initiation, à la notion de contre-Église, aux faux principes maçonniques, à son caractère luciférien et puis surtout à l’action des sociétés secrètes durant l’histoire, c’est-à-dire depuis trois siècles.

Lire la suite


Entretien paru dans le Rivarol n°3230 le 7 avril 2016

Rivarol n°3230 - entretien 7 avril 2016 Lire la suite


Interview accordée à Quenel+ sur le FN, Dieudonné et la liberté d’expression

Quenel+ : Comme tout un chacun, vous avez suivi l’affaire Charlie Hebdo. N’y a-t-il pas, selon vous, une dichotomie entre cette affaire et les persécutions politico-médiatico-judiciaires de Dieudonné ?

Il y a surtout une différence de traitement abyssale entre ces deux affaires. On parle souvent, et à juste titre, de deux poids deux mesures. Or nous voyons surtout un lobby que nous n’avons pas le droit de nommer et qui écrase tout sans aucune mesure.

En France, Dieudonné M’Bala M’Bala ne peut plus rien dire sans que ce soit interprété de travers et traduit en justice par les auto-proclamés apôtres de la liberté d’expression : un comble ! Les sommes qui lui sont réclamées sont ubuesques au regard des faits. Cette persécution dont il est l’objet s’apparente à du racket. J’ose espérer que les détracteurs de Dieudonné en reviendront à la raison un jour, même si je ne me fais guère d’illusion à ce sujet.

Marine et Jean-Marie Le Pen
Quelle est votre analyse de l’affaire Jean-Marie Le Pen et de la crise qui secoue le Front National ? Assistons-nous à un ralliement progressif de ce parti au système ?

Quoi qu’on en pense, Jean-Marie Le Pen a toujours eu une liberté de ton et d’opinion, ce qui est très rare pour un homme politique de nos jours. Alors que ce dernier prend à rebrousse poil le politiquement correct, sa fille se met à genoux devant le pouvoir occulte…

Depuis le début et malgré certaines prises de position à contre-courant, le Front National fait partie intégrante du système démocratique républicain. Celui de Marine Le Pen va de reniement en reniement. Il est dans le rôle attribué aux extrême-droites en Europe, stigmatisant les conséquences et non les causes des problèmes. Que Roger Cukierman estime Marine Le Pen « irréprochable » est très significatif. Cette femme n’a aucun courage. Elle est prête à tout trahir pour faire carrière. Même son propre père ! Elle n’a aucune conviction, ni politique et encore moins religieuse. Elle sait où est le vrai pouvoir. Alors elle valide toute l’idéologie maçonnique comme le projet politique sioniste. Elle fait même dans la surenchère républicaine et laïciste. Marine Le Pen est donc en tous points méprisable.

Certaines déclarations de son père -notamment sur la Shoah et Pétain- ne sont pas du tout compatibles avec le projet de dé-diabolisation du FN. D’où la crise actuelle et l’aberrante opposition de sa fille à sa candidature en PACA.

Lire la suite


3e fête des patriotes le samedi 28 mars à Lyon

De 10 à 20 heures, le samedi 28 mars, se tiendra la 3e édition de la fête des patriotes à Lyon. J’aurai l’occasion de m’y exprimer et de dédicacer mes livres. Seront réunies, durant cette journée, les principales composantes de la mouvance nationaliste. Divers intervenants prendront la parole avant que le groupe de musique Northmen Impakt ne donne un concert dans la soirée. Merci à Yvan Benedetti, le directeur de Jeune nation, pour cette invitation.

3e fête des patriotes


Interview accordée au journal Rivarol

En préambule de cet entretien paru le jeudi 29 janvier dans le Rivarol n°3173, je tenais à louer le courage et l’intégrité de ce journal qui est assurément le meilleur média papier en France. Je recommande particulièrement la lecture des éditoriaux de Jérôme Bourbon. Pour s’abonner au journal Rivarol, veuillez vous rendre sur : Abonnements à Rivarol.

Rivarol Page 5
Rivarol : Vous avez récemment publié votre cinquième livre qui s’intitule Le complot contre Dieu. Comme son sous-titre l’indique, le mondialisme y est démasqué. Après Deux cris dans la nuit (2011) qui traitait déjà, dans certains chapitres, du complot mondialiste, qu’est-ce qui vous a poussé à aller plus loin dans vos recherches ?

JL : Les gens sont aujourd’hui submergés d’infos, notamment sur Internet. Il est facile de se laisser déborder par ce flux d’informations. Il est bien moins évident d’avoir une bonne grille de lecture des événements. D’où l’intérêt de ce livre de synthèse -dont je suis fier au vu du travail accompli- qui aide à y voir plus clair et met à la disposition du lecteur une somme immense de faits irréfutables.
Au regard de l’Histoire, des événements actuels, des forces en présence qui détruisent les nations, tout ou presque s’explique par le complot talmudo-maçonnique. On nous parle sans cesse de gauche, de droite, d’extrême-droite. Or le combat se situe ailleurs. Je tiens donc à insister sur le terme « talmudo-maçonnique » car il s’agit de la véritable nature du système ; et c’est, selon moi, sur ce terrain, que l’on doit concentrer nos efforts. Sur le terrain religieux, idéologique, et pas simplement politique.
Il faut être aveugle pour ne pas constater une omniprésence juive et maçonnique au sein du pouvoir. Il faut être aveugle pour ne pas voir qu’un lobby a pignon sur rue dans les médias, qu’il se permet tout et n’importe quoi, d’outrepasser les lois et même de les établir dans l’unique intérêt de sa communauté et non de l’intérêt général. À ce titre, l’affaire Dieudonné a fait sauter un verrou. Elle a ouvert les yeux à beaucoup de gens sur les vrais décideurs de cette République. Pour moi, les ennemis de l’humoriste Dieudonné ont commis une erreur stratégique en l’attaquant de la sorte.

Votre livre Le complot contre Dieu mêle politique, histoire et religion. Est-ce une synthèse de tout ce que l’on doit savoir sur le complot judéo-maçonnique ?
Oui, tout à fait. Politique, histoire et religion sont liées. Le complot contre Dieu réunit les trois. Que ce soit à propos de l’Église catholique ou des nations, il me paraissait nécessaire de remonter le cours de l’Histoire pour y voir plus clair, distinguer le fil conducteur des vicissitudes de ce monde et démontrer qu’il existe bel et bien une conspiration contre le trône, l’autel, l’ordre naturel, la chrétienté. Et qu’au final, il s’agit d’un complot contre Dieu.
Il est intéressant, à mes yeux, d’élargir la perspective pour mieux saisir le sens de l’Histoire. Pour savoir où on va, qui fait avancer le mouvement révolutionnaire, quels sont les vrais enjeux de demain. En gros, il est essentiel de connaître la vraie Histoire et non celle qui nous est imposés dans les manuels scolaires. Combien faudra-t-il de livres comme Le complot contre Dieu pour enrayer le rouleau-compresseur médiatique à désinformer ? Certainement beaucoup. Lire la suite