Archives de Tag: Adam Weishaupt

Révolution & contre-révolution

Voici la vidéo de la conférence « Révolution & contre-révolution » qui s’est tenue à Paris le samedi 6 juin sur l’invitation de France Action Jeunesse.

Remerciements à Jérémy Thébault et son équipe pour leur chaleureux accueil ainsi qu’au site Médias-Presse-Info pour la réalisation de la vidéo.

Retrouvez le thème de la révolution dans mon livre Le complot contre Dieu :

Le complot contre Dieu couverture
Vous pouvez commander Le complot contre Dieu via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,50 euros (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Second extrait du livre « Le complot contre Dieu »

couvertureLa franc-maçonnerie, outre son idéologie antichrétienne, ses grades, symboles et faux principes, ce sont des actes forts ayant marqué l’histoire de ces derniers siècles. C’est 1789 qui est son œuvre majeure et totale. C’est le convent de Wilhelmsbad en 1782 puis la réunion de la Grande Loge éclectique à Francfort pour préparer le terrain aux régicides de Louis XVI et Gustave III. C’est Adam Weishaupt et l’illuminisme qui gagnèrent idéologiquement la franc-maçonnerie du Grand Orient. C’est la Terreur instaurée par Robespierre et le génocide des vendéens. Ce sont les guerres napoléoniennes d’avant la Restauration, la persécution contre le pape Pie VII et son emprisonnement. C’est l’action du 33e degré Garibaldi et du Grand Orient de Palerme contre la papauté au XIXe siècle. C’est le convent de Strasbourg en 1847 préparant la fronde de 1848 en France mais aussi à Venise, Milan, Rome et Naples sous l’action du Risorgimento. C’est lors de cette même année 1848 l’avènement de la IIe République se substituant au roi Louis-Philippe. Ce sont les massacres de la Commune de Paris, en 1871, où Grand Orient et Grande Loge assumèrent leur implication. C’est aussi et surtout 1905 avec la terrible loi de séparation entre l’État et l’Église catholique et la promotion de la diabolique laïcité. C’est la révolution allemande en 1918 sous la houlette des juifs Liebnecht, Rosa Luxembourg et Kurt Eisner, suivie de celle en Hongrie menée par Bela Kùn.

Ce sont ces crimes en série contre le trône et l’autel ; en Italie avec l’empoisonnement de Ferdinand II à Naples, puis le meurtre du duc Carlos III mais aussi celui d’Humbert 1er en 1900 par le franc-maçon Pressi. C’est en Équateur l’assassinat du chef d’État catholique Gabriel Garcia Moreno en 1875. C’est au Portugal celui du roi Carlos et de son fils en 1908. C’est Paul 1er en Russie qui, pourtant franc-maçon, avait interdit les loges et fut assassiné à l’instar de son fils Alexandre 1er en 1825. Ce fut ensuite le régicide du tsar Nicolas II en 1918 à Ekaterinbourg par le juif Iourovski. Et auparavant celui de son premier ministre Piotr Stolypine. C’est la révolution espagnole de 1931 qui fit chuter le roi Alphonse XIII. C’est, toujours en Espagne, la guerre civile de 1936 fomentée par le Grand Orient appuyé financièrement par le Komintern soviétique du franc-maçon Lénine. Ce sont les nations les plus puissantes d’Europe poussées une à une à entrer en guerre mondiale. C’est la forte pression judéo-maçonnique du B’naï B’rith et de l’AJC exercée sur le concile Vatican II. C’est l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy et son jugement par la commission Warren. [1] Ce sont les différents présidents des États-Unis d’Amérique, tous francs-maçons hauts degrés, faisant régner le véritable terrorisme aux peuples opprimés du monde entier. C’est la loge P2 -affiliée au Grand Orient- qui fut l’auteur d’attentats meurtriers en Italie, notamment du très probable assassinat du pape Jean-Paul 1er [2] exactement 33 jours après sa prise fonction à Rome en 1978. C’est le printemps arabe en 2011 et les révolutions successives en Tunisie, en Égypte, au Liban, en Syrie. Et c’est à travers ces guerres et révolutions auquel la franc-maçonnerie a activement participé que les républiques se sont substituées aux monarchies, que les chefs d’État nationalistes sont tombés un à un, que s’est opéré un changement de pions sur l’échiquier mondialiste, et que s’est concrètement appliquée la devise « ordo ab chaos ».

[1] La commission Warren fut convoquée par le président américain Lyndon Johnson. Elle était composée de sept francs-maçons haut degré dont Gerald Ford (CFR) et Allen Dulles (CIA, CFR). Earl Warren en était le président.
[2] Jean-Paul 1er fut probablement le seul pape d’après Vatican II à ne pas avoir été franc-maçon. Le jour de son assassinat, il renvoya deux francs-maçons nommés Marcinkus et Villot.

Extrait tiré du chapitre VI « La franc-maçonnerie, puissance occulte »

Vous pouvez commander « Le complot contre Dieu » via Paypal ou en envoyant un chèque de 23,50 euros (frais de port inclus) à l’ordre de Johan Livernette à l’adresse suivante :

Livernette Johan
BP 30042
83040 Toulon cedex 9


Le mouvement révolutionnaire mondial

Voici les vidéos de la conférence donnée le dimanche 6 octobre à Paris sur l’invitation de Laurent Glauzy.

La thématique de cette conférence renvoie à mon dernier livre intitulé « Synthèse du mouvement révolutionnaire mondial ».

Couv Synthèse (2)

Lire la suite


La maçonnerie résumée en 20 minutes

Accordé en vue d’un documentaire réalisé par Egalité & Réconciliation, cet entretien est un aperçu de la conférence sur le même sujet intitulée « La franc-maçonnerie, puissance occulte ». Cette dernière sera donc plus dense et complète que l’exposé ci-dessus. Merci à E&R pour cette proposition que je ne pouvais qu’accepter.


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 186 autres abonnés